Paix et le vivre ensemble au Mali : Le MRM porté sur les fonts baptismaux

1

Le Mouvement pour la Réconciliation des Maliens (MRM) se lance pour la réconciliation des maliens de toutes communautés sur toute l’étendue du territoire nationale. C’était le samedi 06 février 2021, à la maison de la presse.

Le Mali, à travers sa patrimoine et sa diversité culturelle, est un pays de fraternité et de vivre ensemble. C’est un pays exemplaire à travers le monde. Depuis 2012, cette fraternité et le vivre ensemble sont devenus un rêve pour les Maliens à cause des guerres multidimensionnelles qui ont presque touché tous les coins du pays. C’est pourquoi le Mouvement pour la Réconciliation des Maliens se donne à fond pour ramener cette fraternité et ce vivre ensemble pour une paix durable au Mali. Ce mouvement composé de plusieurs associations œuvrant dans le sens de la cohésion sociale et la paix au Mali a vu le jour le 03 décembre 2020 à Bamako.

Le secrétaire général du Mouvement pour la Réconciliation des Maliens, Me Tidiani Fomba, a indiqué que l’initiative de création du Mouvement pour la Réconciliation des Maliens vient de Me Cheick Akim Allansary, un autochtone de la région du Nord du Mali. Cette initiative a été trouvée salutaire pour beaucoup de membres du bureau. C’est pourquoi il a reçu l’adhésion des hommes et femmes qui sont assoiffés de la paix et la tranquillité au Mali. Car, sans la paix et la stabilité, pas de tranquillité, à plus forte raison le développement.

Parlant du but du mouvement, le secrétaire général dira qu’il vise à promouvoir la paix, la réconciliation et le vivre ensemble de toutes les communautés maliennes, organisées et imiter les activités allant dans le sens de la paix et la réconciliation entre les communautés malienne »

Selon le Président du Mouvement pour la Réconciliation des Maliens Me Cheick Akim Alansary, « le Mali dans sa tradition, est un pays de fraternité, de solidarité, de pardon et de vivre ensemble. Mais de nos jours, tous ces liens sont paralysés par une guerre qui nous dépasse. C’est pourquoi le Mouvement MRM dans son combat va collaborer avec les ministères concernés à savoir le Ministère de la sécurité, le Ministère de la réconciliation nationale, le ministère de l’emploi et de la formation professionnelle et Ministère de solidarité et des actions humanitaires pour mener des activités allant dans le sens  de la cohésion sociale, la paix, la solidarité,  la création de beaucoup d’emplois et surtout la sécurité. Le Mali couvre 1 242 342 km2, aucun centimètre du territoire nationale ne doit pas être oublié pour la sécurité »

Le Président du mouvement a saisi l’occasion pour remercier l’ensemble des membres du mouvement pour leur engagement et leur disponibilité pour la cause du mouvement.  Il a invité les autres associations qui ont en point commun les mêmes objectifs que le mouvement à le rejoindre pour réinstaurer la paix, la cohésion sociale et de vivre ensemble sur toute l’étendue du territoire nationale.

Sékou  ELBE Traoré (Stagire)

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. ” … Le Mali, à travers sa patrimoine et sa diversité culturelle, est un pays de fraternité et de vivre ensemble. C’est un pays exemplaire à travers le monde…
    … Selon le Président du Mouvement pour la Réconciliation des Maliens Me Cheick Akim Alansary, « le Mali dans sa tradition, est un pays de fraternité, de solidarité, de pardon et de vivre ensemble… ” …///…

    :
    C’est aussi un VIVRE ENSEMBLE que subissent certaines couches sociales du pays.
    S’il y a du VIVRE ENSEMBLE au Mali…, il se vit à leur dépend. Le Mali où il y a encore du ” Niamakalaya ” et de l’esclavage par ascendance.
    Allez demandez aux Familles qui sont victimes de l’esclavage par ascendance, si le Mali est un pays de Fraternité et de solidarité.
    Belle initiative tout de même…
    Alors, BIENVENUE au MRM ( Mouvement pour la Réconciliation des Maliens ). On en avait bien besoin.

    Vivement le Mali pour nous tous.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here