L’APPEM joue sa partition pour l’éradication de la violence à l’école

0

-maliweb.net- L’Alliance des professionnels de la presse écrite (l’APPEM) dans le cadre de la célébration de la Journée Internationale des droits des femmes, a organisé le 20 mars 2021 à la Maison de la Presse, un forum sur  « le rôle de la femme dans l’éradication de la violence à l’école ». Animé par l’ancien ministre de l’Education  nationale, Monsieur Amion Guido et Mme Dembélé Oulématou Sow comme modératrice, le forum a eu pour participants les médias, les anciens leaders de l’AEEM, les professionnels de l’éducation et des membres de la société civile, l’ONG ORFED.

En organisant ce forum avec l’appui   de l’ONG ORFED et son partenaire EIRENE, l’APPEM   a souhaité  former et plus impliquer les journalistes dans la sensibilisation des populations sur le phénomène de la violence dans les écoles. La violence est bien présente dans l’espace estudiantine  et elle se présente sous différentes formes, a fait savoir le conférencier soutenu par différents intervenants. Une violence dont la responsabilité a été imputée en partie par la démission des parents, le laxisme dans l’application des règlements régissant l’administration scolaire. L’instrumentalisation des associations des élèves et étudiants par les politiques a été également indexée par les intervenants comme l’une des  sources de  ces violences dans l’espace scolaire.

De ces échanges, il reste indéniable que la problématique de la violence à l’école demeure un casse-tête pour notre société. Fléau grandissant et inquiétant, il nécessite une synergie d’actions pour la réduire à défaut d’y mettre fin. Et  les recommandations issues de ce forum peuvent être des pistes de solutions pour un changement de comportement des acteurs de ces violences dans l’espace d’apprentissage.

Khadydiatou SANOGO /maliweb.net 

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here