Santé : Ecobank sensibilise sur le cancer

0

La banque panafricaine Ecobank a démarré les activités de la 7è édition de sa journée, sous le thème « Prévention du cancer ». Dans le cadre de cette initiative, le groupe Ecobank a décidé cette année d’apporter son soutien aux maladies non transmissibles (MNT) dans toutes ses filiales. A cet effet, une conférence d’information et de sensibilisation sur le cancer du col de l’utérus a eu lieu au sein de l’établissement a bancaire.

Depuis cinq ans (2013, 2014, 2015, 2016, 2017), le Groupe Ecobank consacre une journée exclusive au partage avec la communauté malienne, notamment les orphelinats, les hôpitaux, etc., pour venir en aide aux enfants vulnérables et des malades. L’année 2019 n’a pas fait exception à cette règle…

Ainsi, Ecobank a collaboré avec NCD Alliance (ONG basée à Genève) pour mettre en place un programme triennal axé sur les MNT, pour ensemble définir le « Prévenir les MNT au sein des communautés d’Afrique ».

Le sous-thème retenu cette année concerne « Les Cancers » et Ecobank Mali sur conseil des spécialistes en la matière a décidé d’accompagner le cas des cancers liés à la femme et plus particulièrement celui lié au col de l’utérus qui tue plus d’un millier de femmes au Mali chaque année…

Le Pr Ibrahim Téguété, qui a animé la conférence d’information, a expliqué que le cancer du col de l’utérus correspond au développement d’une tumeur maligne de la muqueuse du col utérin : « On considère ce cancer comme une affection tumorale d’origine infectieuse à évolution lente. Dans la majorité des cas, le cancer du col de l’utérus survient après une exposition prolongée au papillomavirus humain (HPV) ».

Selon le conférencier, le cancer du col est un problème de santé publique important surtout dans les pays en voie de développement. « Dans le monde, en terme de fréquence, le 2è cancer touchant les femmes après celui du sein et représente 15% des cancers de la femme. Plus de 500 000 nouveaux cas sont enregistrés chaque année dans le monde, et 85% de ces cas vivent dans les pays en voie de développement, avec plus de 80% des cas diagnostiqués à un stade inopérable et 250 000 décès », ajoute-t-il. Au Mali, précise Pr Téguété, il est au 1er rang des cancers féminins avec une fréquence de 26,6% et une incidence de 31,1% pour cent mille habitants…

Aussi, une cérémonie de remise de don matériel pour accompagner le programme de dépistage du cancer de l’utérus engagé par les autorités sanitaires, le samedi 5 octobre dernier dans l’enceinte du CHU Gabriel Touré. Remise d’un chèque d’une valeur de 30 millions F CFA composé de : l’achat d’un colposcope et ses accessoires, l’achat d’un hystéroscopie et ses accessoires et des matériels consommables d’aide au dépistage.

Les maladies non transmissibles (MNT) couvent un vaste groupe de maladies, notamment le cancer, le diabète, les maladies cardiovasculaires, l’obésité… Ils sont la principale cause de décès et invalidité à l’échelle mondiale et, selon les dernières estimations de l’OMS sur la santé dans le monde, seraient responsables de 71% des décès.

Mohamed Sylla   

 

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here