Vaccination anti-COVID 19 : Le dialogue communautaire pour l’Immunité collective

0

Le Mali entame le second passage de vaccination contre la Covid-19 sous le thème : « Pour l’accélération de l’atteinte de l’immunité collective visant 70% de la population d’ici 2022 ». Un Pari que les autorités sanitaires et les partenaires comptent gagner en faisant appel à une responsabilité individuelle et collective à travers le dialogue communautaire pour stopper la transmission de la maladie.

 

Du Début de la vaccination contre la COVID19, le 31 mars 2021 au 09 août 2022, le Mali annonce 2066 604 personnes vaccinées dont 1505 994 personnes complétement soit 15,30%.  Dans le classement de l’OMS, le Mali figure parmi les pays africain ayant  une  très basse couverture  vaccinale contre la COVID19   de 7% sur l’ensemble de la population totale  (objectif  au niveau régionale  70%  d’ici la fin de l’ année )pour l’atteinte de l’immunité collective.

Pour cette seconde phase, les autorités et les décideurs comptent mettre les bouchées doubles pour augmenter la couverture vaccinale en vaccinant 70% de la couverture vaccinale : 9 477 250 personnes âgées de 12 ans et plus.

« Le contexte actuel de l’épidémiologie de la COVID19 avec la diminution des cas, le relâchement des mesures barrières, ne doit pas fléchir notre vigilance face à la menace de résurgence de la maladie avec les formes graves. A l‘heure actuelle, la vaccination reste l’une des stratégies principales pour contribuer à la protection de la population et à l’interruption de la transmission de la COVID19 à l’échelle mondiale », a déclaré le Dr Itama Mayikuki Christian représentant par intérim de l’OMS au Mali, lors de la cérémonie de lancement de la campagne de vaccination tenue sur l’esplanade du terrain de foot de la Commune II du district de Bamako sous l’égide du ministre délégué en charge des questions humanitaire, Oumarou Diarra, le 12 août 2022.

Cette seconde campagne cherche à vacciner près de 9 millions de personnes, et ceci avec l’implication des communautés.

« Près de 2 millions de doses de vaccins sont disponibles. Nous avons un très grand nombre d’agents déployés sur le terrain, une ressource humaine et matérielle estimée à 9 477 250 de personnes à vacciner. Même si nous ne parvenons pas à avoir les 9 millions, nous allons nous en approcher. C’est ambitieux, mais il faut y aller en mobilisant les ressources et en changeant la façon de faire », assure Dr Ibrahima Diarra responsable du service d’immunisation.

Pour lui, il faut nécessairement plus impliquer les communautés, en faire des relais. Une mobilisation communautaire qui a fait ses preuves.

« Nous avons touché plus d’une centaine de personnes et si elles ont accepté de se faire vacciner c’est parce qu’on a pu les convaincre. Lorsqu’on ne démarche pas les gens, ils ne sortent pas d’eux-mêmes pour se faire vacciner. On doit obligatoirement aller vers eux », explique Mme Soumahoro Kadiatou Diarra, femme leader en commune II. Elles sont 18 femmes leaders, des appuis communautaires à être mobilisées en commune II pour sensibiliser à la vaccination.

Khadydiatou SANOGO, Ce reportage est publié avec le soutien de Journalistes pour les Droits humains (JDH) au Mali et Affaires Mondiales Canada.

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here