Érection de Tominian et Mandiakuy en cercles : Tominian se mobilise

0

Société civile, chefs de villages, leaders religieux et associations telles que Niimi Présence Bwa, l’Association des Jeunes Bwa de la colline du Savoir (AJBCS), l’Eveil du Bwatun, Bwa Alternance Leadership, et plusieurs autres associations villageoises ainsi que les maires de toutes les communes du cercle de Tominian et plusieurs ressortissants du cercle résidants à San, Ségou, Bamako et ailleurs se sont mobilisés pour non seulement exiger l’application des conclusions du découpage administratif mais aussi inviter les autorités à plus d’implication dans la gestion sécuritaire du cercle. Les manifestants ont bloqué la RN6 au carrefour de Tion pendant plusieurs heures le week-end dernier. On pouvait lire entre autre sur les pancartes : « La Société civile du cercle de Tominian exige 3 cercles : Tominian, Fangasso et Mandiakuy», « nous disons non au mépris de l’Etat »«  Bwa Alternance Leadership soutient la création des cercle des Fangasso et Mandiakuy»« le Bwatun dit non ! A la marginalisation et à la discrimination »

Cette stratégie a pour but de se faire entendre davantage afin que l’Etat réponde aux aspirations du Bwatun, de booster le développement économique par la création des structures de développements en respectant l’esprit de la décentralisation, selon Michel Tyenou, le responsable de la mobilisation. « Dans le cercle de Tominian, ce sont les djihadistes qui font la loi, l’administration et plusieurs services de développement à l’intérieur sont fermés en raison de l’insécurité grandissante  comme la gendarmerie à Mandiakuy, les Eaux et forêts dans le cercle » ; a-t-il ajouté. Les manifestants ont considéré cette décision des autorités de la transition comme un manque d’égard à l’endroit du peuple Bwa.

Les chefs de villages, les leaders des jeunes, les élus locaux, organisations villageoises et féminines se sont relayées au micro pour fustiger les conditions de vies de la population et exiger un plus grand rapprochement des populations de l’administration afin de renforcer le processus de la décentralisation. Le représentant du Préfet de Tominian est arrivé, selon lui, au nom du gouverneur de la région de San, pour écouter les manifestants et transmettre à qui de droit les revendications.

Il a cependant invité les manifestants à libérer la RN6 pour ne pas créer de dommages aux usagers qui ne sont que de paisibles citoyens. La foi aux autorités a permis aux organisateurs de la marche de lever le blocage en espérant un feed-back positif. Une copie lue de la déclaration des forces vives du cercle de Tominian lui a été remise.

Alphonse Dembélé

Depuis San

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here