commune de Safo : Le maire Guiro Traoré libéré

0

Le maire de Safo Guiro Traoré  était en détention  à Kati depuis le 26 juillet dernier pour une affaire foncière. Il a été libéré mardi dernier. Une véritable bouffée d’air pour la population de cette localité.

C’est dans une atmosphère de liesse populaire que le maire de la Commune de Safo a été  accueilli par  ses amis, ses collaborateurs, ses compagnons de lutte politique, des femmes, des vieux et des jeunes de Safo, le mardi dernier. Ils sont venus de tous les villages de la commune. Il s’agit de N’zorokoro, Falayan, Tassan, Chôdo, Sériwala, Dabani, Dognoumana, Kodialani, Somabougou, Donéguébougou, Sirababougou, Kôla, Torodo et Safo notamment des notabilités de la Commune de Safo, des leaders religieux, des représentants des jeunes et des services de la commune pour le rendre visite en fin le présenter leur compassion et lui souhaiter la bienvenue, accompagner des bénédictions.

Quelques jours après sa détention,  les activités tournaient au ralenti. Bon nombre de chefs de familles en témoignent les causes immédiates de l’absence du numéro 1 de la Commune de Safo.

Lamine Diarra, maçon, explique: « la détention du maire Guiro Traoré avait coupé la Commune de Safo au reste du monde. Toutes les activités d’achats ou de ventes de parcelles étaient carrément arrêtées. Il n’y avait plus de clients. Si les gens n’achètent pas les terrains, il n’y aura pas de sentiers de construction. Son absence a été ressentie sur tous les plans et dans les domaines. Je suis vraiment content de sa libération. Je peux pas dire qu’il n’a pas de défaut ni qu’il est parfait, d’ailleurs nul n’est parfait si ce n’est pas le Seigneur. Un proverbe Bambara le dit : Quand on tue son chien de rage, un autre chien enragé te mordra. Nous devons l’aimer car pendant ce temps aucun autre maire n’est venu nous aider. ».

Un conseiller municipal Sékouba Kané,  ajoute : « la détention du maire Guiro Traoré a mis la commune en retard pendant ses quatre mois. Un retard dans le développement économique car plusieurs projets de développement sont arrêtés. Les problèmes d’alimentation ont été constatés du fait que le maire est une personne de bonne volonté. Sa main droite est plus que sa main gauche », avant de préciser : « Guiro est quelqu’un qui vient toujours au secours de personnes démunies dans sa commune. Je ne fais que m’en chanter pour sa libération ; Je prie le bon Dieu pour que soit sauvé d’une telle chose. C’était vraiment regrettable pour toute la population. C’est un maire qui a construit plusieurs écoles dans le cadre de l’éducation et bien attendue dans d’autres secteurs. Je suis sûre et certaine que la commune va accélérer son processus de développement économique et social».

Abou  Safouné   DIARRA

(stagiaire)

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here