Mali : le procureur de la Cour suprême met en garde les acheteurs « des biens immobiliers » mal acquis

3

Au Mali, le procureur anti-corruption de la Cour Suprême menace de poursuivre les acheteurs des biens immobiliers des personnes susceptibles d’être poursuivies  par la justice pour des faits de corruption. Il a formulé les mises en garde dans  un communiqué  publié, hier mardi. « Il nous revient que des personnes propriétaires, poursuivies et susceptibles d’être poursuivies pénalement, choisissent de mettre en vente  sur le marché des biens immobiliers  notamment, dans l’espoir de les faire échapper à des saisies judiciaires »,  a déclaré le procureur général de la Cour Suprême.

Pour  lui,  les contrevenants  à cette disposition  risquent  d’encourir  à des poursuites  judiciaires.  « Les acheteurs s’exposent de même des poursuites pénales que les vendeurs indélicats », menace  le communiqué du procureur, qui exhorte  les  acheteurs «à faire attention  aux transactions proposées par les personnes impliquées et susceptibles d’être impliquées dans les poursuites  et de faire preuve de  prudence et de vigilance ».

La Cour suprême du Mali  a  livré  depuis l’année dernière  une lutte sans merci contre les anciens dignitaires du précédent régime impliqués dans les scandales de détournement des deniers publics. Plusieurs d’entre eux sont soit en détention préventive ou en exil.  Récemment un ancien ministre en détention depuis plusieurs mois a été contraint de payer 30 millions FCFA et sept titres fonciers  pour obtenir la liberté provisoire. Comme lui,  plusieurs hauts cadres  de l’Etat  en détention préventive  pour des soupçons de corruption se sont vu leurs biens saisis par la justice. Le gouvernement de la transition a fait adopter une loi  par le Conseil de national de transition  qui permet à la justice  de saisir les biens immobiliers, les avoirs des personnes soupçonnées ou reconnues coupables de détournement de l’argent public.

Siaka DIAMOUTENE/Maliweb.net       

Commentaires via Facebook :

3 COMMENTAIRES

  1. Bravo et meme je trouve que l etat est gentil . Dans d aiutres contrees ca se reglerait definitivement en 2 minutes

  2. Cette loi nouvelle est une force de dissuasion pour décourager les délinquants fossoyeurs de la République.

    Sachant que les biens mal acquis ne leur profiteront plus, ils se garderons bien de soustraire nos maigres deniers; pourvu que la loi soit bien appliquée. Mais ceci est une autre paire de manche.

    J’espère que la justice fera sa mue et qu’elle prêtera main forte aux acteurs engagés dans la lutte contre la corruption qui ne fait que nous maintenir dans la classe des pauvres nations. Alors que nous aurions pu être riches si nous étions, un tant soit peu, sérieux dans la gestion de nos pays.

    A mon avis nous devrions accorder beaucoup de crédit au slogan d’Obama(yes we can).Oui, nous pouvons sortir de l’ornière si nous le voulons vraiment. Le respect et la considération que nous exigeons des autres seront une réalité; ils s’imposeront d’eux même. Et, alors, un certain Donald Trump ne nous traitera plus de pays de m…

  3. It is well within proper actions to seize property of corrupt officials plus hold it for determination on their guilt. Where innocent person accused property should be returned but where guilty person accused property should be confiscated, have value appraised plus sold by government at value price.
    I hope prosecuting actions help restore some trust in public concerning government will to fight corruption. However, there is overwhelming amount of work to do to reduce corruption especially corruption where officials steal huge sums of money then run off to Europe or elsewhere to party trying to convince Caucasians by their lavish spending of stolen money they are quality people. They all should be before firing squad when you consider injury their corruption caused for Malians.
    Henry Author Price Jr aka Kankan

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here