Mali : le retard dans le remboursement des factures et la lutte contre la fraude au menu de la visite de terrain du DG de la CANAM, Mahamane Baby

0

Le Directeur Général de la Caisse Nationale d’Assurance Maladie (Canam), Mahamane BABY, à la tête  d’une forte délégation, s’est rendu le mercredi 1er juillet  dans les  Centres de santé de référence des Communes (CSREF) III et IV, et la pharmacie Boubacar Sidibé, sise à Djicoroni Para. Objectif : s’enquérir des réalités du terrain.

En initiant cette visite, le Directeur Général de la Caisse Nationale d’Assurance Maladie (Canam), Mahamane BABY, voulait constater de visu les réalités du terrain. Puisque dit-on,  mieux vaut voir une seule fois que d’entendre cent fois. C’est à ce titre qu’il s’est rendu successivement aux Centres de santé de référence des Communes (CSREF) III et IV, et la pharmacie Boubacar Sidibé, sise à Djicoroni Para.

Cette sortie a permis au premier responsable de la CANAM de prendre attache avec les acteurs clés de la mise en œuvre de l’Assurance Maladie Obligatoire (AMO). Partout où il a passé, Mahamane Baby a rencontré les médecins chefs et les responsables des syndicats. Les échanges empreints de courtoisie ont porté sur le retard dans le remboursement des factures, la lutte contre la fraude et la corruption et l’amélioration de la qualité de l’accueil des usagers de l’Amo.

Concernant le premier point, le DG de la CANAM a été on ne peut plus clair. Ce n’est pas une  question d’argent. Puisque dit-il, sa structure met chaque trimestre  10 Milliards de francs CFA à la disposition des Organismes de gestion délégué (OGD) que sont la CMSS et INPS. Le problème peut être liéà des questions de procédures au niveau des OGD ou au niveau des banques.

S’agissant de la lutte contre la fraude, Mahamane Baby a souhaité que les vrais assurés  et leurs ayants droits bénéficient des prestations de l’Amo. C’est d’ailleurs l’une des raisons de l’instauration du ticket et l’introduction de la biométrie.

En ce qui concerne l’amélioration de la qualité de l’accueil des usagers, Mahamane Baby a séance tenante décidé d’apporter des solutions idoines. C’est ainsi qu’il a ordonné la  construction d’un espace Amo au CSREF de la Commune III. Quant à l’espaceAmo de la Commune IV, il sera procédé à un réaménagement. Cela pour permettre une meilleure prise en charge des assurés de l’Amo.

Il faut rappeler que Mahamane Baby était accompagné du conseiller techniques chargés du conventionnement et bien d’autres personnes.

Abdrahamane SISSOKO/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here