Rebondissement dans le dossier AGETIER : Zana Coulibaly récupère sa signature de DG

0

Limogé par les soins de Sanoussy Bouya Sylla, es qualité Président de l’association, sur fond de violation des statuts et règlement de l’association Agetier, Zana Coulibaly a récupéré sa signature, a-t-on appris, la semaine derrière. En attendant de reprendre son fauteuil, cette décision vient mettre un terme à l’aventure de l’intérimaire nommé par M. Sylla en lieu et place de l’assemblée générale.

Ce rebondissement est la suite logique, selon nos sources, des décisions notamment de l’inspection du travail et de l’assemblée générale extraordinaire des membres convoquée à l’effet d’adopter les procès verbal de la 31 ère session de l’assemblée générale ordinaire, d’examiner des lettres N° 000001/PDT-AGETIER du 19 mai 2021 et N°000004/PDT-AGETIER du 26 mai 2021, relatives respectivement au limogeage du directeur général et à la nomination d’un intérimaire. L’assemblée extraordinaire, de bonne source, a déclaré nul et de nul la lettre unilatérale du président d’alors de l’association, Bouya Sylla, avant de déposer ce dernier au  profit d’un autre membre qui n’est autre que le représentant des municipalités, Nounhoum Diarra. En effet, le président de l’association n’avait pas le pouvoir ni de révoquer le DG encore moins de nommer un intérimaire.

Consulté, l’inspection du travail à pour sa part expliqué que le contrat de travail du DG Zana Coulibaly était permanent et qu’en aucune manière on ne pouvait le résilier de la façon dont Bouya a procédé.

Un autre aspect de la question est que l’affaire est pendante devant le tribunal de la commune VI, sur fond d’une plainte de Bouya contre Zana pour usurpation de titre, faux et usage de faux. On lui reproche d’avoir convoqué une assemblée générale extraordinaire. En attendant que le tribunal vide le dossier, il convient de préciser que cette assemblée a été convoquée sur ordre de 7 des 10 membres de l’association, aux yeux desquels, Zana Coulibaly reste le DG de leur association.

 

Amidou Keita

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here