Affaire comité exécutif de la femafoot – BDM- aigles locaux présents au Cameroun : Les excuses du président Mamoutou Touré dit Bavieux sont-elles sincères ?

0

Lors de la sixième édition du championnat d’Afrique des nations(CHAN), les férus du ballon rond malien ont tous fiers de la prestation des braves Aigles locaux malgré les conditions de leur situation difficile. C’est dans cet ordre d’idée que toutes les maliennes et tous les maliens de tout bord et de toute sensibilité ont exprimé à leur façon leur soutien pour qu’enfin le pays remporte un trophée continental majeur à savoir une coupe d’Afrique des nations surtout après l’échec douloureux de 1972. Parmi eux figurent les responsables de la prestigieuse respectable et respectée Banque de Développement du Mali (BDM-SA). Mais cela n’a pas été du goût du président du comité exécutif de la fédération et de sa bande comme si les Aigles locaux étaient leur propriété privée à eux.

Or il n’est un secret de polichinelle pour personne que  cette Banque accompagne le sport malien en particulier  le football malien depuis plus de 30 ans. Une institution financière de première référence au Mali qui a permis aux ligues régionales du pays ainsi qu’à plusieurs autres fédérations nationales sportives, à exécuter leurs programmes de développement. C’est fort de son leadership et de son professionnalisme que la BDM-SA s’est jointe aux maliennes et aux maliens pour manifester son soutien aux Aigles locaux. Mais à la veille de la finale c’est-à-dire le 6 Février 2021, les milliers de maliens de l’intérieur comme de l’extérieur ont été stupéfaits, choqués voire meurtris de constater à travers les réseaux sociaux un communiqué de presse absurde signé du secrétaire général par intérim du comité exécutif de la fédération malienne de football en ces termes « …. Dans le même temps, des personnes mal intentionnées tentent de s’approprier les mérites de nos Aigles et de s’associer indûment à leur image lors de ce CHAN. Nous condamnons fermement ce procédé illégal (notamment de la part de la Banque de Développement du Mali (BDM-SA)…. ». Le comble dans tout cela, le communiqué  a été distillé  dans tous les réseaux sociaux, dans les différents sites voire dans les médias classiques comme si la BDM-SA venait de commettre un crime odieux. Comme Dieu ne dort jamais et rend toujours justice à ses enfants bénis, le Mali perd lamentablement la finale sur le score de 2 buts à 0. Humilié et gangrené par la honte, le président Bavieux Touré dans une lettre confidentielle datée du 19 Février 2021 qui sera malheureusement publiée dans les réseaux sociaux entre le 24 et le 25 février 2021 prétend s’excuser auprès du Directeur général de la BDM-SA. Il pousse l’outrecuidance jusqu’à prétendre apporter une clarification. Quelle ignominie ? Si les excuses de Bavieux Touré étaient sincères pourquoi en faire des excuses privées alors que le communiqué de presse du 6 février a été public et retrouvé le même jour dans tous les réseaux sociaux et dans plusieurs sites ainsi que dans les médias classiques. La question qui continue de hanter les esprits de tout le monde et si le Mali remportait le trophée, allait –il présenté ses excuses qui sont en réalité de la poudre aux yeux. Ne savait-il pas que la BDM-SA n’a jamais cessé de jouer un rôle prépondérant dans le développement économique culturel, social et sportif du Mali ? . Heureusement les maliennes et les maliens ne sont pas dupes pour reconnaitre la place prépondérante de cette banque qui fait et qui continue de faire la fierté de tous en général dans le sport et en particulier au sein du football malien. Comme on le voit en voulant causer un désagrément sur l’image de la Banque de Développement du Mali, Bavieux Touré et sa bande de plaisantins se voient l’infini de leur honte, de leur haine et leur méchanceté gratuite se voient étaler au grand jour.

Saïd            

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here