Eliminatoires de la CAN 2023 : les Aigles renversants s’imposent 3 buts à 1 face au Soudan du Sud

0

Le Mali en déplacement a battu, le jeudi 09 juin à Kampala (Ouganda) 3 buts à 1 le Soudan du Sud dans une rencontre comptant pour la 2e journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN), Côte d’Ivoire 2023.

Les Aigles sont revenus de très loin. Pourtant, les affaires s’étaient mal engagées pour les hommes du sélectionneur Éric Sékou Chell. Avec un joueur expulsé (Ibrahim Koné), les Aigles ont réussi à renverser la vapeur dans les ultimes minutes du temps additionnel face au Soudan du Sud.

La sélection sud soudanaise beaucoup plus percutante ouvre logiquement le score à la 29e minute. Boubacar Kiki Kouyaté, le défenseur malien, marque contre son camp. Galvanisés par ce but, les joueurs du Soudan du Sud continuent à attaquer la défense malienne qui arrive à trouver du répondant. C’est sur ce score que l’arbitre renvoie les deux équipes dans les vestiaires.

Avec un jeu décousu et pressés par leur adversaires, les Aigles sont complètement passés à côté de leur première mi-temps. Une situation qui pourrait être expliquée par l’état de la pelouse et l’heure de la rencontre 13 heures temps universel.

A la reprise, le sélectionneur Éric Sékou Chell a procédé un réajustement tactique avec la blessure de Ives Bissouma, remplacé par Néné Dorgeles. La rentrée de celui-ci a fait changer la physionomie de la rencontre. Les Aigles retrouvent ainsi leur sérénité et commencent à déployer leur plume. C’est ainsi qu’ils égalisent à 58e minute par Mohamed Camara qui d’un plat du pied trompe le gardien sud soudanais.

Le coaching, la clé de la rencontre

Cette égalisation donne du tonus aux hommes d’Éric Sékou Chell qui se ruent sur le camp adverse. Réduits à dix à la 78e minute suite à l’expulsion d’Ibrahim Koné, les Aigles ont retrouvé l’énergie nécessaire pour marquer deux autres buts aux 93e et 95e minutes par Sékou Koita et Aliou Dieng qui sont tous rentrés en cours de jeu.

Un coaching gagnant pour le sélectionneur, qui avait apporté une modification à l’équipe qui avait joué à Bamako, le samedi 04 juin, face au Congo Brazzaville au stade du 26 mars. En deux rencontres on peut dire que Éric Sékou Chell a mis sa patte à l’équipe en donnant plus de verticalité au jeu des Aigles. Son système tactique 4-4-2 en losange contraste également avec celui de son prédécesseur, Mohamed Magassouba, adepte de 4-5-1. Ce qui a joué sur l’efficacité des Aigles lors de la dernière CAN au Cameroun.

Avec six points, les Aigles caracolent en tête du classement la poule G. Ils sont suivis par le Congo Brazzaville qui a battu la veille la Gambie un but à zéro. Ces deux équipes ont d’ailleurs le même nombre de points et le Soudan du Sud avec zéro point ferme la marche. Les 3e et 4e journées se joueront en septembre avec la double confrontation contre les scorpions de la Gambie.

A noter que le match contre le Soudan du Sud s’est joué à Kampala en Ouganda. Le stade du Soudan du Sud qui ne répondait pas aux normes a été suspendu par la Confédération africaine de football (CAF).

Abdrahamane SISSOKO/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here