Mamoutou Touré “Bavieux” (président de la femafoot) à Banamba : “Banou Makadji est un monument pour le football malien qu’il a servi avec honneur, dignité, loyauté et engagement”

0

La voix de Banou Makadji (le Bernard Tapie du football malien) a été déterminante dans l’élection de Mamoutou Touré dit Bavieux à la présidence de la Fédération malienne de football. Après son élection, le président de la Fémafoot a tenu à se rendre à Banamba (fief de Banou Makadji) le samedi 3 avril 2021 pour témoigner à l’homme sa gratitude.  Au cours de cette cérémonie d’hommage, Mamoutou Touré “Bavieux” a décerné à Banou Makadji  une médaille et un tableau de reconnaissance. En plus, de 100 ballons pour aider la jeunesse de Banamba à s’épanouir.

La cérémonie d’hommage de Mamoutou Touré “Bavieux” à Banou Makadji à Banamba n’est pas passée inaperçue. En effet, le samedi 3 avril 2021, le tout Banamba s’est mis en effervescence pour réserver un accueil chaleureux au président de la Fémafoot et sa délégation comprenant, entre autres, Kassoum Coulibaly “Yambox” (vice-président) ; Toubaye Koné (Commission centrale du statut du joueur) ; Sidi Békaye Magassa (Commission centrale des arbitres) ; Lassana Kouma (Commission centrale du futsal et du beach soccer) ; Mme Djilla Assitan Diallo (Commission centrale technique et de développement) ; Mohamed Séga Sissoko (Commission centrale des finances) ; Brahima Sangaré (Commission centrale des médias). Après leur accueil par Banou Makadji chez lui, Bavieux et sa délégation se sont rendus chez les notabilités (chef de village, imam) pour les saluer en leur remettant en même temps le prix des colas. Un respect à la tradition ! Ces derniers ont  remercié le président de la Fémafoot avant de faire des bénédictions pour la paix et le développement du football au Mali.

“Banou Makadji a mérité de la patrie”

La cérémonie d’hommage à Banou Makadji a été une fête à Banamba. Avant de remettre les distinctions à Banou Makadji, Mamoutou Touré “Bavieux” a tenu à rappeler que la Ligue de Koulikoro sous la présidence de Banou Makadji a été la 1ère Ligue à qui sa direction de campagne s’est confiée durant sa campagne pour la présidence de la Fémafoot. Et il avait promis ce jour que si Dieu lui confiait la présidence de la Fédération, il reviendrait remercier Banou Makadji et sa Ligue. D’où l’objet de sa visite à Banamba, (le fief de Banou Makadji) pour le remercier et lui rendre grâce pour le soutien qu’il lui a apporté.

D’après “Bavieux”, Banou Makadji “est un monument pour le football malien qu’il a servi avec honneur, dignité, loyauté et engagement il y a plus de 35 ans”. Il a mérité de la patrie. “Banou Makadji a mérité de la patrie. Il est de Banamba, du Mali et de l’Afrique car l’homme a été commissaire de match et a guidé les pas de beaucoup de présidents de fédération tant au Sénégal, en Côte d’Ivoire qu’au Mali. Banou Makadji, c’est cet homme qui, de jour comme de nuit, a toujours œuvré pour le développement du football. Non pas à Banamba et à Koulikoro seulement, mais dans tout le Mali. Il a soutenu beaucoup de présidents de Ligues de football du Mali avec des équipements, des  ballons pour soutenir leurs équipes et leur jeunesse. Cet homme mérite qu’on vienne devant ses pairs pour lui faire des bénédictions de prompt rétablissement.

Durant l’Assemblée générale élective, Banou Makadji, bien que malade, a tenu à être présent pour m’apporter sa voix. Et Dieu a entendu son soutien et a honoré Banou en m’élisant à la tête de la Fémafoot. Merci à Banou Makadji pour son soutien, sa fidélité et son engagement à mes côtés”, a-t-il témoigné.

En guise de reconnaissance à Banou Makadji, le président de la Fémafoot lui a attribué une médaille et un tableau de reconnaissance et, en plus, lui a remis 100 ballons. Il a invité les populations de Banamba à considérer chaque membre du Comité exécutif de la Fémafoot comme leur fils et frère.

Se prononçant sur les doléances de Banamba, Mamoutou Touré “Bavieux” a fait savoir que l’ancien stade de Banamba porte le nom de son beau-père (le père de son épouse) Bakary Simpara. A ce titre, il a dit qu’il va voir avec le président de la Ligue de football de Koulikoro, MPa Sylla, ce que la Fémafoot peut faire dans la restauration dudit stade.

En recevant les récompenses, Banou Makadji a rendu grâce à Dieu de lui avoir montré ce jour d’honneur et de gratifications de la part du président de la Fédération malienne de football.

               Siaka DOUMBIA

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here