Préliminaires J.O. 2008, Mali-Mozambique

0

Inhabituelles chez nous les rencontres préliminaires ou éliminatoires compétitions internationales les mercredi.
Mais celle de cet après sera une première et constitue l”un des passages obligés de notre équipe espoir si elle veut être présente à Pékin en été 2008.

 En effet les Aigles B version Mory Goïta affrontent aujourd”hui leur homologue du Mozambique dans le cadre des préliminaires des J.O. 2008.
Les derniers J.O. d”Athènes ont laissé un souvenir inoubliable. En effet, notre sélection espoir de football, sous la houlette du duo Cheick O. Koné/Moussa Ba, avait été éliminé en quart par l”Italie dans les ultimes secondes des prolongations. Mohamed Lamine Sissoko, Boubou Kébé, Adama Tamboura, Ténéma N”Diaye et compagnie avaient forgé l”admiration de plus d”un observateur en faisant littéralement spectacle contre la Grèce, le Mexique et la Corée du sud. On se rappelle que le Mali avait obtenu son ticket pour la phase finale après avoir terminé premier d”un groupe composé de la Côte d”ivoire, de la R.D. Congo et du Cameroun.

Aujourd”hui c”est un autre challenge pour notre sélection espoir. C”est vrai qu”entre 2004 et la formation qui affrontera le Mozambique cet après-midi, beaucoup d”eau a coulé sous les deux ponts de la capitale. Beaucoup d”acteurs ne seront pas au rendez-vous. Puis le Mali affronte les éliminatoires des J.O. avec un air de revanche, revanche des échecs de nos différentes équipes nationales et clubs cette années. Les sélections de catégories d”âge ne se sont pas qualifiées pour les phases finales.

Les Espoirs se sont vus barrer la route d”Alger pour les Jeux africains, les juniors celle du Congo et les cadets celle du Togo. Le Stade et l”ASB ont perdu la manche aller des compétitions continentales respectivement à Bamako ( défaite devant l”AS Douane 1-2) et à Freetown (0-2 face à Port autorithy). Nombreux joueurs attendus ne seront pas de la partie. Entre autres on peut citer Adama Tamboura (Helsinborg) l”un des meilleurs latéraux des derniers J.O., El Hadji Mahamane Traoré (Nice), Cheick Tidiani Diabaté (Bordeaux) et Modibo Maïga (Le Mans). Par contre seront présents Boubacar Coulibaly et Kalilou M. Traoré ex ASB qui évoluent tous deux au WAC du Maroc, Souleymane Kéïta l”ancien joueur du Tata et du Djoliba qui vit le professionnalisme en Algérie au sein du club de l”Entente Shétif et le gardien Oumar Sissoko qui évolue en France à Metz.

Mory ne veut pas rater le coach et à domicile il ambitionne de remporter le match par une assez bonne marge, toute chose qui lui permettra d”aborder la manche retour avec beaucoup plus de sérénité dans un stade de Maputo qui sera tout acquis à la cause des locaux. Cependant le technicien le plus titré avec nos différentes sélections nationales (coupe Cabral, tournoi des quatre nations, coupe OLAO), n”ignore pas qu”en matière de sport en général et de football en particulier tout peut arriver et pour cela il invite ses garçons à la concentration et à la vigilance jusqu”au coup de sifflet final. "Bamako sera une vérité, Maputo sera une autre" renchérit-il. Le technicien dispose d”un groupe capable de jouer le "bon" coup à Bamako. Pour cela les poulains de Mory Goïta devraient avoir le coeur à l”ouvrage. Car le Mozambique ne se présentera pas en victimes résignées.

S. BADIAGA

Aujourd”hui au stade Modibo Kéïta
16h 30 : Mali-Mozambique
Arbitre : Evehe Divine Raphaël (Cameroun) assisté de ses compatriotes Jani Benedict et Effa Englebert

Commissaire : Youssou N”Diaye (Sénégal)

Commentaires via Facebook :

PARTAGER