«Réseaux mobiles 5G» : le livre qui autopsie la nouvelle technologie

0

Cadre dans l’entreprise Malitel, l’ingénieur en télécommunication Bakary Konimba Samaké a publié son premier livre : « réseaux mobiles 5G : architecture, interface radio, services, procédures et qualités ». La Maison de la presse a abrité, ce jeudi 1eer juillet 2021, la cérémonie de présentation du livre.

Un livre très technique sur un domaine populaire. Le document de 354 pages, paru aux éditions « L’harmattan : Togouna Mali », est un guide avant tout pour les initiés aux questions de réseaux mobiles, puis pour les spécialistes de la cinquième génération (5G). « L’idée du livre m’est venu de mes supports de cours en télécommunication au centre de formation de la Sotelma/Malitel », a indiqué l’auteur Bakary Konimba Samaké.

« Réseaux mobiles 5G : architecture, interface radio, services, procédures et qualités » est un livre qui a vu le jour après deux tentatives de l’auteur sur la 2G et sur la 3G. « Au moment de terminer ces livres, ces différentes technologies n’étaient plus à l’ordre du jour », a expliqué Bakary Konimba Samaké. Aux dires de l’ingénieur, la 5G est capitale pour le monde entier, et pour le Mali en particulier.

L’attractivité de la 5G réside dans sa latence. L’ingénieur Samaké est convaincu qu’il s’agit d’une « révolution technologique » qui va réduire l’écart de connectivité entre certains pays d’Afrique et le reste du monde. Avec la 5G, la virtualisation, le cloud, les objets connectés, la réalité virtuelle ou augmentée, ou encore l’intelligence artificielle… sont autant d’opportunités avec la 5G. Concrètement, a expliqué l’ingénieur, les véhicules sans chauffeur seront une réalité, tout comme les opérations chirurgicales automatisées.

Au nom du ministre de l’Economie numérique, le conseiller technique Souhahebou Coulibaly a salué l’ouvrage qui intéresse aussi bien le secteur de l’économie numérique que celui de l’enseignement supérieur. « L’arrivée de la 5G au Mali ne tardera pas », a assuré le représentant du ministre. Et de conclure : « Les tests vont bientôt commencer ».

Mamadou TOGOLA/maliweb.net

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here