FI SABILILAH : Le mendiant, sa sébile et son tam-tam

40

 

FI SABILILAH : Le mendiant, sa sébile et son tam-tam
Le Président IBK revient à Bamako après sa participation au Forum Economique Mondial de Tianjin

De mémoire de Malien, cela ne s’est jamais vu ! Prétendre réserver un accueil populaire triomphal à un Président de la République qui est allé tendre sa sébile à un ami historique du Mali dont l’appui n’a jamais manqué depuis cinquante quatre ans, et la visite de Chou En Lai, la majorité présidentielle a vraiment perdu le nord.
Tous les Présidents successifs du Mali ont toujours sollicité et obtenu de notre amie la République Populaire de Chine son appui conséquent à la réalisation de projets essentiels au développement économique de notre pays. Que dire des premières unités industrielles du Mali indépendant : la SONATAM, la COMATEX, l’usine de thé de Farako, la sucrerie de DOUGABOUBOUGOU, SUKALA, TAMALI, UMPP, PHARMACIE POPULAIRE, etc.? Ces Présidents du Mali  de Modibo Keita à Dioncounda Traoré ont accompli dans ce domaine leur tâche sans tambour ni trompette, sans gloriole comme dirait l’autre ! Aucun n’a cherché à tirer la couverture à soi, chacun n’a fait que se placer dans le profond sillon tracé par Modibo Keita l’illustre précurseur !
Aujourd’hui en 2014, on veut nous faire croire que la Chine n’a jamais autant aidé le Mali et que le père Noël est en avance de trois mois et s’appelle IBK le père Noël de septembre ! Pour faire oublier les frasques et errements des douze derniers mois.
Que nenni ! personne ne se laissera abuser par ce gros coup de bluff concocté par les artistes de la propagande présidentielle et relayé par la toute nouvelle Convention de la Majorité en quête d’existence et de visibilité. Ils veulent nous faire prendre des vessies pour des lanternes et du plomb pour de l’or en barre comme d’habitude.
La scène à l’aéroport de Bamako Sénou le samedi 13 septembre 2014 était pitoyable et nous rappelle ce funeste jour du 18 mai 2014 où en ce même lieu les mêmes badauds furent acheminés pour réserver un accueil triomphal à Moussa Mara qui, paraît-il, revenait de Kidal avec l’honneur du Mali en poche … On connaît la suite …
Cette fois-ci, c’est son mentor lui-même le Président de la République qui revient de Chine, paraît-il, avec un 4ème pont à Bamako sous le bras et plein de sous dans les poches ! Les travailleurs de l’UNTM et les opérateurs économiques s’en rendront vite compte  ainsi que tous les Maliens, car il leur est dit que tous leurs ennuis sont dissipés et que demain on va raser gratis ! Dans la foulée on parle de l’abdication du FMI en rase campagne à peine arrivé le 11septembre devant la pertinence et la clarté de la gestion des maigres ressources allouées ; rien d’anormal ne s’est passé ces 12 derniers mois  paraît-il, tout est bien qui finit bien ! Où va le Mali ?
Pour rafraîchir la mémoire de ces prestidigitateurs  nous rappelons ici les acquis de la République du Mali sous la 3ème République auprès de la République Populaire de Chine, des réalisations palpables, dans le désordre nous citons :
Рle Centre International des Conf̩rence de Bamako(CICB)
– le stade du 26 Mars
–  le Mémorial Modibo Keita
– les stades de San, Koutiala, Bougouni
– le Secrétariat Général de la Présidence de la République à Koulouba
Рles ̩coles rurales de S̩var̩ et Pessoba
Рle 3̬me pont de Bamako
– la sucrerie de Sukala pour 85 milliards
– l’annulation de 57 milliards de dette
– don de plus de 30 milliards
Рpr̻ts sans int̩r̻t de plus de 50 milliards
– l’autoroute Bamako Ségou pour plus de 180 milliards
– l’hôpital du Mali à Bamako
– l’hôpital de Sikasso
– l’hôpital de Sévaré
– le campus universitaire de Kabala
-10 maisons  de la femme et de l’enfant à travers le pays
– les échangeurs multiples à Bamako
– le barrage de Taoussa
– le pont de Wabaria à Gao construit par les chinois
– le grand projet de fibre optique
– le bâtiment  du Ministère des Affaires Étrangères à Koulouba
Рla route fronti̬re du S̩n̩gal РBamako
– la  route nationale 7 Sikasso Zegoua  en 2 x 2 voies
– etc …etc……etc…,…
Comme on peut le voir, pour les Maliens le soleil n’a pas commencé à se lever à l’Est seulement le 13 septembre 2014, la coopération entre la Chine et le Mali  est un long fleuve tranquille comme le Niger ou le Yang Sé.
Que dire alors de la performance de Dioncounda Traoré qui a ramené  2100 milliards de Bruxelles pour le Mali ?
Quelle couronne tresser à Maki Sall qui a ramené de Chine 2200 milliards de financement pour son projet “Sénégal- émergeant “? Alors de grâce, ayons la mendicité modeste et discrète surtout que tous ces projets figureront au Budget National et passeront sous les fourches caudines du FMI et de la BANQUE MONDIALE dans le cadre de “la viabilité de la dette des pays à faible revenu ” auquel nous sommes astreints.
Il est vrai qu’à défaut de sa mère on tête sa grand-mère, mais tout de même que le Président et son équipe sachent raison garder et avoir un peu de respect et de considération pour ce Peuple qui souffre tant de leur amateurisme.
Aussi, à titre indicatif, voici ci-dessous quelques réalisations de Att qu’il va falloir atteindre pour pouvoir se taper la poitrine, à l’heure du bilan.

Dugufana

 
Les réalisations du Président ATT
* En matière de politique de logements sociaux, près de 12 000 logements furent construits en 10 ans.
* Dans le domaine de la santé, on peut citer : la gratuité des soins  pour certaines pathologies ou actes médicaux (ARV, CATARACTE, PALUDISME chez l’enfant et la femme enceinte, CÉSARIENNE etc.) et l’instauration de l’Assurance Maladie Obligatoire pour élargir l’accès aux soins de santé.
* En matière d’Infrastructures,  on peut retenir les grands travaux d’infrastructures routières sur toute l’étendue du territoire (l’Autoroute Bamako- SEGOU en chantier au moment du coup d’Etat), le 3ème Pont de Bamako, celui de Wabaria, l’Echangeur Multiple de Bamako, le nouvel aéroport dans le cadre du Millenium Challenge, la Modernisation de l’aéroport DAG DAG à Kayes, le barrage Seuil de Tallo et celui de Djenné en cours de réalisation, le chantier du barrage de Taoussa.
* Dans le domaine de l’Energie, l’accroissement de l’offre énergétique à travers la centrale de Balingué et le soutien apporté au projet SOPAM, le projet en cours du barrage hydro- électrique de Félou (inauguré par le président IBK) et le programme volontariste d’éclairage public et de voirie urbaine dans la plupart des villes secondaires du Mali ( les deux centrales hybrides diesel- solaire à Bankass et à Koro inaugurées  par le Président IBK).
* Dans le domaine de la promotion des arts et de la culture, 30 nouvelles salles de sport ont été construites comme l’atteste le nouveau Palais de Sport de 4000 places à l’ACI 2000, encore inauguré par IBK.
* Le Président Amadou Toumani Touré lui-même, grand sportif et grand fan de foot, s’est investi dans le domaine des infrastructures sportives (Stades de BOUGOUNI, SAN et SIKASSO) et le développement exponentiel des aires aménagées pour le basket-ball.
* Dans le domaine du social, avec l’aide inestimable  de son ami Feu Hugo Chavez, alors Président du Venezuela, des MAISONS de la FEMME et de l’ENFANT ont été bâties dans les 6 régions et deux (2) dans le District de Bamako.
* À cela s’ajoutent les différentes infrastructures dans le domaine de la santé. Depuis l’indépendance, le Mali comptait 3 hôpitaux : le POINT G, le CHU GABRIEL Touré de ses et l’Hôpital de KATI. Au cours des deux mandats, l’Hôpital du Mali à Yirimadio, celui de SIKASSO, celui de MOPTI, tous dotés d’un Plateau Médical moderne, furent bâtis pour le bonheur du peuple malien. Il est à noter que des travaux d’extension et de rénovation ont été entrepris au Point G, à Gabriel Touré, à  Kati et dans tous les centres de santé.
* Les conditions de vie des travailleurs étaient une obsession pour ATT qui est resté très proche du Peuple et cela s’est traduit par l’augmentation des salaires, des pensions, du SMIG et la mensualisation des pensions de retraites.
* Le Président Touré n’était pas HERCULE, mais il est parvenu à accomplir avec dextérité dans un contexte économique particulièrement difficile ce que nous pouvons appeler les douze travaux du Mali.
* Pour le désenclavement vers l’extérieur, on peut mettre à l’actif d’ATT :
–  deux routes internationales Bamako- Dakar (Sud-ouest)
– la route Bamako-Conakry
– la route Gao-Niamey
– la route Sikasso-Bobo Dioulasso
* En matière de Reformes Institutionnelles, des grandes réformes furent entreprises aussi, notamment:
–  le code de la personne et de la famille
–  les Réformes infra-scolaires et universitaires
–  les Réformes  institutionnelles (CARI),
–  la promotion de la  Femme,
– les grandes réformes économiques et financières, (le  taux de croissance était de + 5% en 2011 et le PIB de 5,4% en 2011)
–  la mise en place du Bureau du Vérificateur Général (cas unique en Afrique) dans le cadre de la lutte contre la corruption.
* Dans le domaine de l’Agriculture, des progrès  considérables ont été réalisés:
–  plus de 200 000 hectares ont fait l’objet d’irrigation totale ou partielle en dix ans.
–  la  Loi d’Orientation AGRICOLE (LOA),
– la Promotion de la recherche agricole, de l’élevage et de la pêche
–  la dynamique dans la production du coton malien qui classe notre pays parmi les 3 premiers producteurs africains, environ 400/600 000 tonnes par an.
* Sur le plan de l’Energie et de l’Eau, on peut citer :
–  la promotion du bio carburant et de l’énergie solaire,
–  la promotion de l’énergie domestique et l’électrification rurale à travers l’AMADER.
–  le taux de couverture en eau potable est de 75% en zone urbaine et 73,5% en zone rurale.
* En matière d’Emploi, diverses politiques furent mises en place et la plus importante est sans doute la création de l’APEJ et de l’ANPE.
* Dans le domaine minier et de la diversification des ressources minières, notre pays se hisse au ra* En plus de regorger de fer et de manganèse dont l’exploitation était en pleine expansion, il semble que notre sous sol soit riche en pétrole et les premiers forages pétroliers ont débuté courant premier trimestre 2012.
* En matière de Commerce et d’Industrie, le Président Touré a su insuffler une dynamique nouvelle à travers:
– le Projet de loi d’Orientation du Secteur Privé
– la mise en place de la nouvelle NSukala à Niono avec un investissement de 75 milliards de FCFA
– la nouvelle Cimenterie WACEM (qui a coûté 63 milliards de FCFA)
– l’Usine de montage de tracteurs
–  l’Usine de montage d’automobiles,
–  le projet de sidérurgie de la société SANDEEP ENERGY qui a demandé un investissement de 150 milliards de FCFA
–  le Projet de complexe agro-industriel (CEDIAM).
D’ailleurs le Mali a été classé en 2011 premier pays réformateur dans la zone UEMOA  (Rapport Busines 2011).

PARTAGER

40 COMMENTAIRES

  1. Monsieur le journaliste ;tu est griot flatteur ou quoi? Au Mali l’anthropologie du mensonge continue .

  2. Avec la Chine c’est du 50-50% avec les autres c’est du 5-95% cessons de faire l’orgueilleux plein de POUX

    • ” L ‘AVENIR DE LA CHINE C EST LE MALI ….
      L ‘AVENIR DU MALI C ‘EST LA CHINE ”
      😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆
      ………..Au moins , çà soulagera la FRANCE !
      BELLE OPTION !
      😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

  3. Je crois que nos deux pays ont les memes potentialités pour etre au meme niveau de developpement à ce jour; si la chine est à ce niveau de devellopppement il faut le voir à travers d’un coté le serieux de son peuple qui a compris que c’est pas en restant mendier les autres qu’ils vont developper leur pays mais aussi ses dirigeants qui ont une consciense exceptionnelle animé de la volonté de travailler et manager en rejettant toute corruption en mettant l’interet du pays en avant ( mension speciale à Mao qui est le precurseur). Il faut se rappeler que vers les années 50 ce peuple laborieux a eu à detourner des grands fleuves à l’aide des pèles pour irriguer des etendues de terres et du coup sont devenus autosuffisants alimentaires. De meme dans les années 50 ils avaient la meme prevalence de paludisme que nous pays africains mais de nos jours le paludisme n’est qu’un souvenir . Ma leçon est qu’on se developpe pas en mendiant mais on se develloppe pas en creant ses richesses.

  4. Je crois que nos deux pays ont les memes potentialités pour etre au meme niveau de developpement à ce jour; si la chine est à ce niveau de devellopppement il faut le voir à travers d’un coté le serieux de son peuple qui a compris que c’est pas en restant mendier les autres qu’ils vont developper leur pays mais aussi ses dirigeants qui ont une consciense exceptionnelle animé de la volonté de travailler et manager en rejettant toute corruption en mettant l’interet du pays en avant ( mension speciale à Mao qui est le precurseur). Il faut se rappeler que vers les années 50 ce peuple laborieux a eu à detourner des grands fleuves à l’aide des pèles pour irriguer des etendues de terres et du coup sont devenus autosuffisants alimentaires. De meme dans les années 50 ils avaient la meme prevalence de paludisme que nous pays africains mais de nos jours le paludisme n’est qu’un souvenir ( temoin pour avoir fait un voyage d’étude). Ma leçon est qu’on se developpe pas en mendiant mais on se devellop

  5. Ce genre d’article est un danger pour le pays,car il ne fait qu’attiser la division et la haine entre les partisans de l’ancien président et ceux du président actuel.
    C’est une lecture et une analyse non seulement partielle mais aussi partiale de la vie politique au Mali.
    Si l’auteur de cet article avait cité toutes les réalisations en commençant par le premier président Modibo Keita et en passant par Alpha Oumar Konaré jusqu’à ATT,et en essayant de faire une comparaison pour aider à comprendre qui a mieux fait pour le pays, on allait comprendre son bon sens de patriotisme.
    Au lieu de cela qu’est ce qu’on voit ,toutes les réalisations pendant les dix ans de pouvoir d’ATT en comparaison avec un an seulement de pouvoir d’IBK.
    L’auteur de cet article doit avoir honte de lui même s’il a au moins un minimum de conscience.
    Toutes les réalisations de tous les présidents successifs c’est pour le bien du Mali et le bonheur des maliens
    Il est à souhaiter que les nouveaux présidents fassent plus

    • Disons alors tout simplement que la vérité est un danger pour cet état (pas pour le pays)!!! Quel gâchis alors.

      • Dogono on va te traiter d’ATTiste hein 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

  6. Cet accueil semble être un soulagement d’un régime en difficulté car, la solvabilité du pays même était menacé!

    Apparemment ça semblait être une fête cachée organisée pour son AN 1 !

  7. IBK est à féliciter pour tout un Malien digne du Mali car il vient de faire un acte de bravoure Vive le Mali, Vive la Chine et vive IBK.

  8. HA LES MALIENS VOUS VOULEZ COUVRIR LE SOLEIL PAR VOTRE MAIN
    ATT a réaliser tout ça en 9 ans et 10 mois alors que IBK vient d’avoir le tout en 1 ans et 10 jours
    et je sais pas pourquoi vous voulez toujours comparer ces deux régimes ; ATT c’est le passé maintenant c’est IBK LE PRESIDENT DONC s’il réussi c’est pour le bonheur de tous les maliens

  9. Dougoufana, allah k’i min an koro. Si je n’avais pas lu un tel article ce matin, j’aurais estampillé la nullité de la presse malienne. Comment rester indifférent à une telle mise en scène, qui insulte le Peuple et son intelligence. Mais enfin IBK et ses ouailles nous prennent pour des moutons ou quoi ? Personne ne peut contester les grandes réalisations d’ATT, seulement par sa gestion laxiste des grands dossiers: le nord, le corruption, les malversations il a détruit les piliers de la société malienne. Toutefois IBK fait pire en moins de temps qu’ATT, et la tendance est très dangereuse pour le pays. En tout cas merci Zénith balé et Dougoufana de nous soulager avec ce rappel mais surtout remettre dans l’axe la lutte qu’il faut mener aujourd’hui contre les velléités de sabordage de la nation par le président, sa famille et son parti.

  10. Ah les maliens avec votre bouche tous ceux qui passe au pouvoir on lui reproche quelque chose . collez nous la paix! au temps d’Att qui à la base de tout c’est pas vous qui l’avait traité de mendiant ;maintenant c’est le tour d’IBK nous sommes fatigué de vous .
    Si Le mali était une puissance nous ne serons pas là!!!!!!!!!!!!!!!
    Bravo IBK que Dieu bénisse le mali contre ses ennemis qui sont parmi nous ……..

  11. Je ne veux pas de coup d’état militaire mais un coup d’état du peuple Malien. Le peuple doit sortir en masse pour lui demander de quitter le pouvoir. Quand un gouvernement ne fait pas son travail c’est le rôle du peuple de le retirer le destin de la nation.

  12. Je pense qu’il faut faire la part des chose , je ne suis pas att-iste ni Ibk- ist. il faut bien méditer avant de publier tes articles.
    1. Att a fait toutes ces réalisations pendant 9 ans et plus .
    2. Macky SALL il est le Président dU Sénégal , il y’a combien d’année ?
    3.ATT a hérité un Pays qui était très stable en 2002.
    4. d’abord , ibk a hérité un pays qui était complètement par terre.
    5.Sur cinq , il n’a fait qu’une Année.

    Bonne réflexion !!!

    • La Transition a remis le Mali en état de fonctionnement. Il y avait beaucoup de domaines clé de l’économie en coupe réglée. Le monde entier était à Bamako le 19 septembre 2013 pour signifier la disponibilité des partenaires pour nous aider, pour nous accompagner. Nous avions notre plan Marshall avec tous ces pays qui se sont manifestés pour nous soutenir à repartir très rapidement. C’est faux le Mali n’était plus à terre quand IBK prenait le pouvoir. Les caisses du trésor public n’étaient pas vides. Le rapport de la Transition mérite une attention particulière. Même si cette parenthèse a été des plus houleuses avec une gestion calamiteuse des élections, on ne peut pas dire que le pays était à terre: Alpha a trouvé le pays à terre, faible et sans projet d’envergure, mais IBK a bénéficié d’opportunités jamais égalées. Le gâchis de la gestion d’IBK au nord et pour les fonds publics est quasiment celui de ATT en 10 ans.

    • Etes vous sur qu’on parle du meme Mali quand vous dites qu’il ” était très stable en 2002.”? 😯 😯 😯 😯 😯 😯

  13. Le premier ennemi du Mali c’est l’ignorance, la médiocrité et le manque de patriotisme! Tous ceux qui critiquent IBK et le gouvernement sans raison valable sont des apatrides, des malhonnêtes et intellectuellement médiocres. D’abord les projets ne sont mendiés, c’est d’ailleurs une victoire pour la Chine d’abord que le Mali l’octroi les marchés de construction des infrastructures mais la victoire d’IBK et de son gouvernement c’est d’arriver à convaincre la Chine de pré financer ces projets car c’est à rembourser. IBK et son gouvernement ont le mérite d’avoir la confiance de la Chine pour bénéficier cet engagement de préfinancement des projets. Donc le Mali n’a pas mendier car c’est à payer et il n’est pas donné à n’importe qui de gagner des prêts.

  14. CE journaliste est un *** Il n’a pas à nous ressasser les piètres réalisations de ATT. Je l’ai dit et je le rappelle, un pays ne se construit pas avec un tas de briques. ATT et tous ses prédécesseurs ont échoué par faute d’investissement immatériels dans les ressources humaines du pays…..
    Pour revenir à IBK, c’est un piètre président. C’est lui qui a accusé ATT de populisme lorsqu’il prenait ses bains de foule. IBK a dit ceci à Jeune Afrique: “le président ATT se conduit comme si l’argent des investissements faits au Mali venait de sa propre poche alors que c’est l’ensemble des maliens qui aura à les payer”….

    • La vérité blesse, mais il va falloir l’accepter. Il faudra du chemin pour que IBK rattrape ATT. Cela dit soyons clair: l’immatériel se construit sur le matériel. Sékou Touré s’y est acharné en vain: ventre vide n’a point d’oreille. Or les routes permettent de remplir le ventre, ensuite on pense au reste. La route de Kayes a permis aux populations bénéficiaires de se sentir Maliens et de s’intéresser à la citoyenneté.
      Les besoins physiologiques (se nourrir, se loger, se vêtir) (MATERIELS)constituent la base de la pyramide des motivations (MASLOW) et ainsi de suite.

  15. C’est le même argument que les gens sensé on déployé hier, magnifié la mendicité quel HISTOIRE qu’on laisse à nos enfants.

  16. Il faut qu’on traduise IBK devant la justice…La seule premiere fois que je vois quelqu’un celebrer la mendicite..Qu’elle honte?

  17. La fin d’un pays!

    Le réveil serait très dur pour les maliens et je crains fort que ce dernier coup de bluff d’IBK ne serait le coup de grâce pour le Mali.

    Un pays dont le gouvernement est incapable de faire face aux dépenses publiques sans la moindre assistance financière internationale se trouve versé dans la folie dépensière d’un dirigeant qui se croit sorti des cuisses de Jupiter pour disposer de l’argent du pays comme bon lui semble pour lui seul et pour sa famille.

    En un an de gouvernance dévastatrice et ravageuse, nous avons assisté aux pires rafles des finances publiques observées en Afrique occidentale depuis très très longtemps.

    258 milliards sont incognito sortis du trésor public malien sans aucune contrepartie pour un peuple affamé et sans soins de santé de qualité ni éducation appropriée pour ses enfants.

    Aujourd’hui le pays est suspendu aux décisions du FMI de reprendre ou non sa coopération financière suspendue depuis 3 mois pour cause de vagabondage financier très outrancier.

    Les travailleurs de l’UNTM n’ont jamais vu la couleur de l’argent public gaspillé, les jeunes n’ont jamais rien vu d’emploi, les opérateurs économiques sont en train de payer pour une politique de gourmandise financière qui consiste à les étrangler de taxes et d’impôts et le citoyen lambda sent chaque jour la cherté de la vie comme pas possible.

    La technique d’IBK est qu’en absence de solutions pour les préoccupations quotidiennes des maliens, il faut entretenir l’espoir par le mensonge.

    Annoncer des projets tape-à-l’œil qui ne changeront rien dans le quotidien des maliens car ils ne seront pas réalisés dans les 5 années à venir.

    Ni les chemins de fer annoncés (4000 milliards dont chacun de nous sait que le tronçon Bamako-Conakry a ses 4/5 du trajet sur le territoire guinéen donc. S’il devrait être financé il serait financé en Guinée pour 3200 milliards et non au Mali) ni les ponts à Ségou (60 milliards pour une ville qui n’a même pas 5 usines et dont le chômage des jeunes atteint plus de 60%) ne sont des projets immédiats.

    Idem pour le 4ème pont de Bamako qui vient à peine d’avoir le troisième pont en 2010 ou 2011 (et gratuitement SVP car un don personnel du président chinois au Mali).

    Mais IBK trouve un moyen d’annoncer un pont à Bamako pour 60 milliards alors qu’il manque cruellement d’entreprises pour créer de l’emploi pour les jeunes qui se dépriment autour du thé dans nos quartiers en espérant avoir un visa pour l’étranger.

    Nos écoles sont à la dérive, les dirigeants du pays et tous ceux qui sont nantis ne daignent pas se soigner dans le pays car tout le monde connaît la qualité médiocre des soins de santé chez nous.

    Au lieu d’investir dans les domaines et secteurs d’activité qui créent la richesse et l’emploi chez nous et améliorer la santé et l’éducation qui vont à vau-l’eau entre grèves intempestives, fuite de sujets d’examen et manque criante d’infrastructures, le régime dépensier d’IBK, ne trouve autre chose qu’un pont à 60 milliards.

    Alors que chacun de nous sait comment il peine à finir les projets laissés par le régime ATT depuis 2012.

    Deux ans sont passées, l’autoroute Bamako-Ségou n’est toujours pas terminée, les travaux de la corniche à Bamako sont pareils, la cité universitaire de Kabala est dans les mêmes situations.
    Idem la station d’épuration d’eau de Kabala et le seuil de Djenné et je ne parle même pas des travaux de l’aéroport de Bamako Sénou.

    Et expliquez-moi, un régime incapable de terminer des projets commencer depuis plus de 3 ans comment va t-il construire un chemin de fer sur le territoire d’un pays étranger en traversant le Fouta-Djalon, la Guinée Forestière, la Moyenne ou la Haute Guinée pour arriver à Conakry afin de résoudre le quotidien des maliens?

    S’il vous plait expliquez-moi, un régime incapable de donner 17 milliards aux travailleurs de l’UNTM comment va-t-il construire un pont à Ségou pour 60 milliards?

    Il y a quoi derrière le fleuve à Ségou pour justifier un tel ravage de l’argent public dans le “Ségou dinnin”?

    Ou bien les balanzans de la ville de Damozon produisent maintenant de l’or pour le Mali?

    Il est évident que la politique des effets d’annonce, du tape-à-l’œil et de la diversion incontrôlée ne fera pas long feu.

    Il est évident également que ceux qui profitent de ses effets d’annonce pour encore piller 20 millions de l’argent public rien qu’en une soirée de folie dépensière pour accueillir un président qui ment vertement aux maliens rendront des comptes un jour au peuple malien.

    Aucun milliard des 5500 milliards chinois annoncés par IBK et son régime ne verra le jour avant 2018 et ne produira aucun sou pour aucun malien avant 5 ans.

    Alors expliquez-moi de quoi allez vous vivre alors qu’IBK continue son ravage sur le trésor public?

    Eh bien mes gars préparez-vous à des augmentations de taxes et d’impôts et préparez vous à des augmentations des prix des denrées de premières nécessités et préparez-vous à la hausse des tarifs d’électricité et du coup des transports.

    C’est ça la dure réalité que le régime dépensier d’IBK tente de vous cacher mais que vous n’allez pas tarder à sentir car la vie chère c’est comme du soleil et quand ça brille ça se voit.

    Rien ne sert de m’insulter car je dis la vérité comme je le sens et je ne suis ni de près ni de loin lié à aucun homme politique malien et je vis assez confortablement loin du Mali et sans l’aide d’aucun malien mais je connais suffisamment le Mali pour y tourner le dos que je pourrai d’ailleurs faire sans anicroche.

    Saludo!

    • Kassin je savais que tu avais du mépris pour les maliens mais pas a ce point , et pour nous les ségoviens c’est pire il faut continuer a travailler a la défense en France garni de tes diplômes de renommer interplanétaires mais qui ne voit pas le besoin d’un pont a Ségou aveuglé par un égoïsme indescriptible pour la personne qui veut réaliser ce projet si cher pour nous ségoviens ; dommage que le monde ai vomis des gars comme toi qui n’ont que comme seul dessein de saboter les bonnes réalisations des gens

    • Kassin, ça fait longtemps qu’on te cherchait mais t’avais disparu laissant les abrutis sans lumière suivre la lueur d’un président qui les trimballe sur les collines de la mégalomanie.

    • Rabat joie? Non! Je ne pense pas! Juste une triste réalité, à prendre ou à laisser!!

    • Mafieuc, c ‘est toi l’enfant de ***! Le journaliste nous informe, rafraîchis notre mémoire sur cevqu’a fait ATT il y a peu, sans tambour, ni trompettes. On doit donc féliciter le journa
      Ustensile et te blâmer.

    • 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

  18. ibk le 1er garibouden du mali!

    Le mali est devenu miserable!

    Au lieu de travailler les dirigeants mendient!

    • 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

Comments are closed.