Fermeture de la Mine d’or de Morila en 2017 : Un projet agrobusiness à pied d’œuvre pour les communautés de la zone

4

PouleLa mine d’or de Morila  est une société minière dont les actionnaires sont RandGold, AngloGold Ashanti et l’État malien. Cette société emploie       1 298 personnes de toutes catégories confondues et fermera ses portes en 2017. Pour ce faire,  Morila  a mis en place un projet d’une zone agro-industrielle qui remplacera la mine d’or. C’est dans cet élan que les journalistes accompagnés du DG et de son équipe ont visité les sites du projet agro-industriel qui sont la fabrique d’aliments, la pisciculture, l’aviculture, la miellérie et les 8, 60 hectares de plantations de mangues.

Selon le coordinateur du projet agrobusiness, Baoutou Diallo, la fabrique d’aliments possède 2 500 poulets de chair qui produisent 110  alvéoles d’œufs par jour. Il a indiqué que 100 ruches de miel sont installées dans la zone de l’apiculture et la ferme de piscicole contient 12 cages avec une capacité de 12 000 alevins. ” Une grande partie de ces produits sont enlevés par la communauté pour la vente et d’autres partent sur le marché de Sikasso, Bougouni et Gao. La communauté de Morila, nous approvisionne en grande partie aux produits  de première nécessité dans notre fabrique d’aliment et cela constitue un développement pour la localité’‘ a-t-il ajouté.

En effet, le Directeur général de Morila, Adama Koné a expliqué lors d’un point de presse, les ambitions de Morila après sa fermeture. Il s’agit pour la société de laisser un héritage constant à la communauté et au Mali dans son ensemble. ”Le projet agrobusiness pourra abriter des  entreprises dans les divers secteurs de l’agro-industrie. Et cela se fera en harmonie avec une coopérative qui sera mise en place par la communauté de Morila qui obtiendra 30% des bénéfices, les anciens travailleurs 10%, Morila association 55% et 5% des bénéfices reviennent aux entreprises agro-industrielles” a-t-il fait savoir.

À sa suite, le Directeur exécutif de RandGold, Mark Bristow, a affirmé qu’au cours de ces 15 années, Morila a contribué  à hauteur de près de 2 milliards de dollars à l’économie malienne sous la forme de dépenses directes  dans le pays y compris plus de 1,1 milliard de dollars payé au gouvernement à travers des dividendes, des droits  de douane et autres impôts.

Pour lui, le projet agrobusiness va également générer de l’emploi, de ce fait, l’État malien doit créer des conditions idoines afin d’attirer les investisseurs dans le pays. Ainsi,  M. Bristow de demander l’appui du gouvernement et des entreprises évoluant dans le secteur pour la réussite du projet dans son ensemble. Par ailleurs, il a attiré l’attention de nos plus hautes autorités sur le problème de l’électrification de la zone avant de rappeler qu’un projet d’agrobusiness du genre est en cours à Loulo dans la région de Kayes où RandGold a ouvert une école d’agro-industrie dont 100 jeunes sont en formation.

Quant au sous-préfet de l’arrondissement de Sanso, Boubacar Keïta, il a rappelé les actions réalisées par la mine de Morila sur le plan du développement local auprès de la communauté des villages de Fenkola, Sanso, Domba et Morila. Il a également réitéré son accompagnement à Morila dans son projet de l’agrobusiness qui constitue une lueur d’espoir auprès des communautés après la fermeture de la mine de Morila.

Oumar BARRY

 

 

PARTAGER

4 COMMENTAIRES

  1. Après avoir piller ils vont se barrer comme des voleurs avéc la complicité de nos dirigeants Corrumpu
    Des paroles que des paroles

  2. Pourquoi Marc Bistow et Mr Koné ne disent pas au Malien combien leur Compagnie à générer comme milliard pour leurs poches en pillant les ressources du Mali rappelant que l’État Malien n’avait que 10% à 20% des actions. C’est bien beau de dire qu’ils ont contribué à hauteur de près de 2 milliards de dollars à l’économie malienne combien ils ont gagné pour eux-mêmes? 10-15 milliards ? Et la pollution de l’Environnement aux cyanures? pourquoi il n’en parle pas? Acheter des poules et quelques cages pour la pisciculture, c’est insultant.
    Et il a le culot de dire que le mali doit creer les conditions idéales pour que plus de pilleurs étrangers viennent au Mali !
    Oui à un partenariat équilibré et non a l’exploitation sans scrupules par les multinationales.
    Regardez ce documentaire sur Morilla et vous saurez toute la vérité

    https://www.youtube.com/watch?v=VZ7X6ELkPNk

  3. Les poules qui pondent sont les PONDEUSES. Les poulets de chair comme leur noms l’indiquent sont élevés pour la chair, car elles ont une croissance tres rapide.
    Merci de vous relire avant de publier les articles.

  4. ” 2 500 poulets de chair qui produisent 110 alvéoles d’œufs par jour” 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

    Les poules qui pondent des oeufs, on connait! 8)

    Mais les poules qui pondent directement les EMBALLAGES 😯 😯 , ça c’est une première mondiale! 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

    PS: Dans ce projet décidément AVANT-GARDISTE 😀 , peut-être que les abeilles produiront directement des POTS de miel! 😆 😆 😆 😆 😆 😆

    Ca gagnerait un temps fou! 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

Comments are closed.