Atterrissage catastrophe de senegal-airlines, hier à Bamako-senou : Les raisons de l’incident divisent

0

Pour la compagnie Sénégal-Airlines,  l’accident, voire l’incident  qui n’a heureusement fait aucun blessé,  serait  du fait des conditions météorologiques ayant rendu la piste glissante. Le personnel de l’aéroport n’est pas du même avis : il s’agirait plutôt d’une erreur de pilotage.

Un avion de Sénégal  Airlines, Airbus 320,  à son bord 117 personnes (51 passagers en transit )  en provenance de Dakar a raté la piste d’atterrissage de l’aéroport de Bamako Sénou hier dans la matinée. Pour la compagnie Sénégal Airlines, l’incident est du à des conditions météorologiques. Mais  le bureau de renseignement de l’aéroport de Bamako Sénou évoque une autre piste.

C’est aux environs de 9h40 que l’avion Airbus A320 de la compagnie Sénégal Airlines en provenance de Dakar  a raté la piste d’atterrissage de l’Aéroport de Bamako Sénou lors de son atterrissage. L’avions avait à son bord 117 personnes y compris les  sept membres d’équipage et d’importantes personnalités sénégalaises et maliennes en l’occurrence des conseillers à la présidence malienne.

«L’appareil n’a pas été endommagé et aucun blessé n’est à déplorer parmi les passager», signale le bureau de renseignement de l’aéroport de Bamako Sénou.

 C’est la première fois qu’un avion rate la piste d’atterrissage de l’aéroport de Bamako Sénou. 
Selon le communiqué de la compagnie Sénégal-Airlines,  le problème serait « du à des conditions météorologiques dégradées rendant la piste glissante ».

En revanche pour le bureau de renseignement de l’aéroport de Bamako Sénou, il s’agit « de raisons purement techniques… Je ne peux pas rentrer dans ce détail. Il vaut mieux l’éviter » nous confie un agent de ce bureau contacté par téléphone.

En attendant que toute la lumière soit faite sur les circonstances, rappelons que le vol inaugural de la même compagnie, a été émaillé par un incident le 25 dernier.

« Un avion de la compagnie sénégalaise Senegal Airlines a été contraint d’interrompre son décollage de l’Aéroport International de Dakar suite à des problèmes techniques au moment du décollage. L’avion, un Airbus A320 immatriculé 6V-AII, vol DN3 qui devait effectuer la liaison entre l’Aéroport international de Dakar et l’Aéroport international de Bamako avec un nombre de passagers qui n’a pas été indiqué, était prêt au décollage à 7H45, heure locale, et était en cours d’alignement lorsque suite à des problèmes techniques dont la nature exacte n’a pas été indiquée, les pilotes ont dû faire demi-tour et revenir aux parkings.

Les passagers ont été débarqués et transférés dans le terminal en attendant que la compagnie aérienne qui ne dispose que de deux appareils, des Airbus 320 pour  les transporter à destination. Le deuxième avion immatriculé 6V-AIH est arrivé de Nouakchott et a pu transporter les passagers en souffrance avec huit heures de retard» peut-on lire sur le  site d’information crash-aerien.aero considéré comme le plus sérieux en matière info aéronautique.
Baba Ahmed

Commentaires via Facebook :

PARTAGER