Rareté du mariage: Jeunes filles cherchent mari désespérément

    7
    28

    De nos jours, il est rare de trouver une famille à Bamako où ne vivent pas trois ou  cinq jeunes filles célibataires. La cause : les demandes en mariage sont rares.  Malgré les multiples célébrations de mariage pendant les weekends, la majorités des jeunes de la capitale vit encore en famille et est  en quête permanente  pour trouver un mari.

     

    Force est de constater que  ce problème  se pose à tous les niveaux, pour les enfants de riche ou de pauvres. A les entendre,  elles ne savent plus quoi faire pour trouver un mari. Pour les jeunes filles ce sont les hommes d’aujourd’hui qui ne veulent pas se  marier, mais selon les hommes,  toutes  les jeunes filles d’aujourd’hui  cherchent à se marier avec  des hommes qui peuvent leurs acheter une voiture, une maison, ainsi de suite. Alors que rares sont les  hommes qui peuvent se le permettre. Filles et garçons s’accusent mutuellement, mais la question qu’on se pose est de savoir  où se trouve la place des chefs de famille  dans tout cela. Quand on sait que c’est la responsabilité du père de famille  de donner  sa fille en mariage, toute décision  concernant le mariage doit être prise par lui, mais tel n’est pas le cas aujourd’hui.  Dans  la plupart de nos familles, ce sont les femmes qui ont pris le contrôle du bateau, et aucun mariage n’est célébré sans leur consentement. Ce phénomène, qui  aujourd’hui est entrain de prendre le dessus,  doit-être stoppé par  les pères de familles. Parce que leur refus d’assumer leur rôle   laisse le champ libre aux femmes de  décider du mariage de leur filles, et  nous amène vers la naufrage  du bateau. Il faut signaler que c’est ce qui favorise le célibat dans notre société,  car toute décision prise par une femme est synonyme de dépense concernant le mariage.

    Dans  tous les cas,  ce sont les jeunes filles qui sont toujours  perdantes. Car après avoir atteint 30 ans  ou plus dans la famille, les  chances  de se marier sont rares.

     A.Sangho 

     

     

     

     

     

    NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.
    Trier par :   les plus récents | les plus anciens | les mieux notés
    YALA<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 8</span>
    Membre
    YALA 8
    4 années 6 mois plus tôt

    Un article bien ecrit qui expose l’affaire dans sa juste realité, les jeunes filles ne veulent plus que les D.G ou D.G.A ou RICHISSIME ou PARISIENS AMERIACAINS etc….
    ET le resultat final on le sait 2, 3, voir 4 enfants parfois de pères differents nons reconnus par les pères et la suite c’est le chaos;

    gabiyo<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 104</span>
    Membre
    gabiyo 104
    4 années 6 mois plus tôt

    Ce journaliste est un taré. Comment peut-ilse permettre de dire que les chefs de famille doivent mettre fin, au fait quil faut le consentement des filles avant tout mariage? Il trouve ça anormal.Le père doit chercher à convaincre sa fille, lui montrer son interet et l’interet de la famille et non la contraindre. Je suis convaincu qu’encore, qu’un père qui a su être un pere exemple n’aura aucun mal à convaincre sa fille. Les parents sont souvent les premiers à s’opposer un mariage non basé sur l’argent. Ils ne veulent pas d’un gendre pauvre.

    douba<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 25</span>
    Membre
    douba 25
    4 années 6 mois plus tôt

    “…..mais la question qu’on se pose est de savoir où se trouve la place des chefs de famille dans tout cela. Quand on sait que c’est la responsabilité du père de famille de donner sa fille en mariage,….”
    Monsieur le journaliste, les pères de famille d’aujourd’hui ne peuvent plus donner leur fille en mariage sans un prétendant, vous l’avez bien dit que les garçons fuient les filles, alors comment on peux donner sa fille à un fuyard 😀 😀 😀 😀 dites plutôt que ce sont les hommes qui doivent aller vers les pères de famille pour demander en mariage leur fille.

    sambou<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 1039</span>
    Membre
    sambou 1039
    4 années 6 mois plus tôt

    Dejà il y a plus de “filles” que de garçons sur terre.Et puis la crise économique mondiale n’arrange pas la situation: chaque homme avant de se marier avec une fille du bled (qui va attendre tout de lui, même le prix de charbon pour la cuisson)veut être sûr de pouvoir “assurer” financièrement.Et puis il y a beaucoup de filles “Nataba”qui croient encore à l’existence du “prince charmant”(riche-beau-généreux-galant-sérieux….).Du coup les rares mariages qui ont lieu actuellement se font sur fond de tout sauf d’AMOUR (le moteur de toute union durable).:wink: 😉 😉

    maligirl4eva<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 17</span>
    Membre
    maligirl4eva 17
    4 années 6 mois plus tôt

    Mais non Sambou; tu as tout dit 😆
    C’est malheuereusement ce qui se passe… Mai bon, j’espère quand même trouver une personne que j’aime et qui m’aime aussi 😉

    colere<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 50</span>
    Membre
    colere 50
    4 années 6 mois plus tôt

    he ont est aux 21eme siecle ok les connerie des vieux la ca sert plus a rien aujourdhui les mariage se font sur contrat 6 mois 1 ans renouvelable pour le meilleur et pour le pire a disparue cest des connerie au moins avec les contrat soit vous renouveller soit vous casser sans regret cest mieux ainnsi 😆 😆 😆 😆

    Doucara<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 2489</span>
    Membre
    Doucara 2489
    4 années 6 mois plus tôt

    Moi je pense que le problème ne vient des pères de famille mais plus tôt de la société d’où l on vie
    les occidentaux nous ont contaminés par leurs habitudes de:
    – ne pas se marier
    – ne pas être donner en mariage à quelqu’un choisi par les parents
    L’ époque de nos parents la fille ou le garçon n’oserait pas contredire ses parents .
    et aujourd’hui c’est tout à fait l inverse ces sont les parents qui n’oserons pas contredire leur fille ou garçon

    wpDiscuz