Entre vidimus et victimes…

13
ENTRE VIDIMUS ET VICTIMES
PARTAGER

13 COMMENTAIRES

  1. Le troupeau et son berger: les tests sont lancés, les résultats provisoires et probables montrent ou démontrent qu’on est: Animal! oui une bête qu’on fait la bêtise; je sais qu’on va le répéter au pluriel, oui je sais et, ça change rien!rien.

  2. Le troupeau et son berger: les tests sont lancés, les résultats provisoires et probables montrent ou démontrent qu’on est: Animal!

  3. Ce qui reste certain, aucune loi ne peut marcher sans l’esprit de loi selon l’un des premiers penseurs, Montesquieu. Les femmes du Mali doivent cesser d’être ignorantes en mettant leur esprit devant et non leur cœur pour mener cette lutte sous d’autres angles d’attaques sinon c’est les pauvres fillettes qui demeureront les seules victimes de ce fléau.

  4. Un pays ne peut pas évoluer sans imposer certaines idées à ses conservateurs.
    Que les députés soient convaincus de l’ utilité de légiférer contre l’excision quoi de plus normal pour l’imposer à une partie conservatrice du pays.
    En reculant,on affaibli considérablement l’autorité de l’ ÉTAT.
    ATT,en reculant contre ces mêmes personnes à contribuer à donner à ces ignorants l’importance qu’ ils ne devraient pas avoir.
    Ce ministre ne donne pas le bon exemple.
    Il doit assumer de proposer une loi contre l’ excision quelqu’en soit le prix à payer .
    Un homme d’État ne regarde pense pas trop à sa position personnelle,mais à celle du pays.
    François Hollande a donné l’exemple en proposant une loi pour le mariage homosexuel malgré les contestations farouches d’une grande partie de la population durant le temps du débat à l’ assemblée.
    Au MALI ,on a donné le pouvoir à la rue.

  5. je ne sais pas comment qualifier cet obsedé du pouvoir qui a le sens divisé pour Régner . le plus corronpus de la justice qui connais pas le sens de la justice. un Responsale ne doit pas mentir. le Peuple a raison de n’ait pas avoir confiance aux autorités

  6. 1- Il va falloir présenter des excuses à M Ras Bath…!

    2- Parce que quand on dit tout et le contraire de tout, il ne faut pas s’étonner de se voir un jour sur une boule à incandescence…!

    3- Et on se demande même sur quoi on se base pour tenir dans l’attelage un tel personnage qui se nie et se renie à la seconde suivante…!

    4- Disons symptômatique pour un gouvernement dans lequel bien de “ministres” sont frappés par un nihilisme absolu.

  7. L’excision est une culture gabibie, authentiquement du Sud du Mali.
    Le ministre Konaté ne peut pas lutter contre sans se renier.
    Un touareg, un peulh, un arabe peuvent lutter contre l’excision puisque ce n’est pas dans leur pratique mais un bambara, un malinké ou assimilé ne peuvent pas combattre leur propre culture car c’est dans leur référentiel.

    • 1- On ne peut tout défendre dans une culture: elle comporte des valeurs bien sûres, mais l’évolution du monde veut qu’il faut considérer certaines reférences quant à leur réelle utilité.

      Qu’est ce que l’on fait dans ce cas?

      2- Il faut s’adresser et avoir confiance à l’intelligence des gens. On discute avec eux, on les explique, on jauge ensemble et cela à long termes. Tout sauf à coups de lois, parce que c’est le meilleur moyen d’éviter le débat!

      3- En fait il y a ce proverbe “Le sage montre la lune, l’imbécile regarde le doigt”. Et là en s’achanant sur une loi sur l’excision, on est en train de regarder le doigt. La lune, effectivement c’est notre politique intérieure à savoir ces autorités intérimaires issues de l’Accord d’Alger, la misère, le chômage, corruption. Aucun politicien ne remet en cause par exemple ces différents accords ( Défense, Alger, Immigration). Et tant que l’on n’aura pas répondu à ces questions-là on peut s’occuper de l’excision qui nous “trouble vraiment l’ordre public”!

      • une loi contre les Violences Basées sur le Genre, c’est à dire toutes sortes de violences dont sont victimes les femmes, une loi pour protéger les femmes.la culture oui, le monde n’a pas changé mais les gens oui et on va avec tout en suivant le chemin de Dieu.
        qu’Allah guide nos pas.

    • MAIS les imams au Mali ne défendent pas la pratique pour la culture que tu dis….il prétendent que c’est la “sunna” de l’Islam!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here