De « Charlie » à Dieudonné, jusqu’où va la liberté d’expression ?

55

« Pourquoi Dieudonné est-il attaqué alors que Charlie Hebdo peut faire des “unes” sur la religion » ? La question est revenue, lancinante, durant les dernières heures de notre suivi en direct de la tuerie à Charlie Hebdo et de ses conséquences. Elle correspond à une interrogation d’une partie de nos lecteurs : que recouvre la formule « liberté d’expression », et où s’arrête-t-elle ?

1. La liberté d’expression est encadrée

La liberté d’expression est un principe absolu en France et en Europe, consacré par plusieurs textes fondamentaux. « La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l’homme : tout citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l’abus de cette liberté dans les cas déterminés par la loi »,  énonce l’article 11 de la Déclaration des droits de l’homme de 1789.

Le même principe est rappelé dans la convention européenne des droits de l’homme :

« Toute personne a droit à la liberté d’expression. Ce droit comprend la liberté d’opinion et la liberté de recevoir ou de communiquer des informations ou des idées sans qu’il puisse y avoir ingérence d’autorités publiques et sans considération de frontière. »

Cependant, elle précise :

« L’exercice de ces libertés comportant des devoirs et des responsabilités peut être soumis à certaines formalités, conditions, restrictions ou sanctions prévues par la loi, qui constituent des mesures nécessaires, dans une société démocratique, à la sécurité nationale, à l’intégrité territoriale ou à la sûreté publique, à la défense de l’ordre et à la prévention du crime, à la protection de la santé ou de la morale, à la protection de la réputation ou des droits d’autrui, pour empêcher la divulgation d’informations confidentielles ou pour garantir l’autorité et l’impartialité du pouvoir judiciaire. »

La liberté d’expression n’est donc pas totale et illimitée, elle peut être encadrée par la loi. Les principales limites à la liberté d’expression en France relèvent de deux catégories : la diffamation et l’injure, d’une part ; les propos appelant à la haine, qui rassemblent notamment l’apologie de crimes contre l’humanité, les propos antisémites, racistes ou homophobes, d’autre part.

Les mêmes textes encadrent ce qui est écrit sur le Web, dans un journal ou un livre : l’auteur d’un propos homophobe peut être théoriquement condamné de la même manière pour des propos écrits dans un quotidien ou sur sa page Facebook. L’éditeur du livre ou le responsable du service Web utilisé est également considéré comme responsable. En pratique, les grandes plates-formes du Web, comme YouTube, Facebook, Tumblr ou Twitter, disposent d’un régime spécifique, introduit par la loi sur la confiance dans l’économie numérique : ils ne sont condamnés que s’ils ne suppriment pas un contenu signalé comme contraire à la loi dans un délai raisonnable.

C’est la loi du 29 juillet 1881, sur la liberté de la presse, qui est le texte de référence sur la liberté d’expression. Son article 1 est très clair : « L’imprimerie et la librairie sont libres », on peut imprimer et éditer ce qu’on veut. Mais là encore, après le principe viennent les exceptions. La première est l’injure (« X est un connard ») et la diffamation, c’est-à-dire le fait d’imputer à quelqu’un des actions qu’il n’a pas commises dans le but de lui faire du tort (« X a volé dans la caisse de l’entreprise »).

Les articles 23 et 24 de cette même loi expliquent que « seront punis comme complices d’une action qualifiée de crime ou délit ceux qui, soit par des discours, cris ou menaces proférés dans des lieux ou réunions publics », en font l’apologie, et liste les propos qui peuvent faire l’objet d’une condamnation :

« – les atteintes volontaires à la vie, les atteintes volontaires à l’intégrité de la personne et les agressions sexuelles, définies par le livre II du code pénal ;

– les vols, les extorsions et les destructions, dégradations et détériorations volontaires dangereuses pour les personnes, définis par le livre III du code pénal ;

– l’un des crimes et délits portant atteinte aux intérêts fondamentaux de la nation ;

– l’apologie (…) des crimes de guerre, des crimes contre l’humanité ou des crimes et délits de collaboration avec l’ennemi.

– (Le fait d’inciter à des) actes de terrorisme prévus par le titre II du livre IV du code pénal, ou qui en auront fait l’apologie.

– La provocation à la discrimination, la haine ou la violence envers des personnes “en raison de leur origine ou de leur appartenance ou de leur non-appartenance à une ethnie, une nation, une race ou une religion déterminée”, ou encore “leur oritentation sexuelle ou leur handicap” ».

Dernier cas particulier : l’apologie du terrorisme, plus durement sanctionné depuis la loi de novembre 2014 sur la lutte contre le terrorisme. Le texte, mis en application ces derniers jours, prévoit que des propos d’apologie du terrorisme puissent être condamnés en comparution immédiate, renforce les peines encourues, et considère comme un fait aggravant le fait que ces propos soient tenus sur Internet. La même loi introduisait également la possibilité d’un blocage administratif – c’est à dire sans validation a priori par un juge – des sites de propagande djihadiste, une mesure fortement dénoncée par les défenseurs de la liberté d’expression.

En résumé, la liberté d’expression ne permet pas d’appeler publiquement à la mort d’autrui, ni de faire l’apologie de crimes de guerre, crimes contre l’humanité, ni d’appeler à la haine contre un groupe ethnique ou national donné. On ne peut pas non plus user de la liberté d’expression pour appeler à la haine ou à la violence envers un sexe, une orientation sexuelle ou un handicap.

Le droit d’expression est sous un régime « répressif » : on peut réprimer les abus constatés, pas interdire par principe une expression avant qu’elle ait eu lieu. Mais si une personne, une association ou l’Etat estime qu’une personne a outrepassé sa liberté d’expression et tombe dans un des cas prévus dans la loi, elle peut poursuivre en justice. En clair, c’est aux juges qu’il revient d’apprécier ce qui relève de la liberté d’expression et de ce qu’elle ne peut justifier. Il n’y a donc pas de positionnement systématique, mais un avis de la justice au cas par cas.

2. La particularité des réseaux sociaux

Le droit français s’applique aux propos tenus par des Français sur Facebook ou Twitter. Mais ces services étant édités par des entreprises américaines, ils ont le plus souvent été conçus sur le modèle américain de la liberté d’expression, beaucoup plus libéral que le droit français. Aux Etats-Unis, le premier amendement de la Constitution, qui protège la liberté d’expression, est très large. De nombreux propos condamnés en France sont légaux aux Etats-Unis.

Les services américains rechignent donc traditionnellement à appliquer des modèles très restrictifs, mais se sont adaptés ces dernières années au droit français. Twitter a ainsi longtemps refusé de bloquer ou de censurer des mots-clés antisémites ou homophobes, avant de nouer un partenariat avec des associations pour tenter de mieux contrôler ces propos.

De son côté, Facebook applique une charte de modération plus restrictive, mais les propos qui y sont contraires ne sont supprimés que s’ils sont signalés par des internautes, et après examen par une équipe de modérateurs.

Lire : Quels risques juridiques pour les utilisateurs de réseaux sociaux ?

3. Le cas complexe de l’humour

La liberté d’expression ne permet donc pas de professer le racisme, qui est un délit, de même que l’antisémitisme. On ne peut donc pas imprimer en « une » d’un journal « il faut tuer untel » ou « mort à tel groupe ethnique », ni tenir ce genre de propos publiquement. Néammoins, les cas de Dieudonné ou de Charlie Hebdo ont trait à un autre type de question, celle de l’humour et de ses limites.

La jurisprudence consacre en effet le droit à l’excès, à l’outrance et à la parodie lorsqu’il s’agit de fins humoristiques. Ainsi, en 1992, le tribunal de grande instance de Paris estimait que la liberté d’expression « autorise un auteur à forcer les traits et à altérer la personnalité de celui qu’elle représente », et qu’il existe un « droit à l’irrespect et à l’insolence », rappelle une étude de l’avocat Basile Ader.

Néammoins, là encore, il appartient souvent aux juges de décider ce qui relève de la liberté de caricature et du droit à la satire dans le cadre de la liberté d’expression. Un cas récent est assez éclairant : le fameux « casse-toi, pauv’ con ! ». Après que Nicolas Sarkozy a lancé cette formule à quelqu’un qui avait refusé de lui serrer la main, un homme avait, en 2008, acueilli l’ancien chef de l’Etat avec une pancarte portant la même expression.

Arrêté, il avait été condamné pour « offense au chef de l’Etat » (délit supprimé depuis). L’affaire était remontée jusqu’à la Cour européenne des droits de l’homme. En mars 2013, celle-ci avait condamné la France, jugeant la sanction disproportionnée et estimant qu’elle avait « un effet dissuasif sur des interventions satiriques qui peuvent contribuer au débat sur des questions d’intérêt général ».

Plus proche des événements de la semaine précédente, en 2007, Charlie Hebdo devait répondre devant la justice des caricatures de Mahomet qu’il avait publiées dans ses éditions. A l’issue d’un procès très médiatisé, où des personnalités s’étaient relayées à la barre pour défendre Charlie Hebdo, le tribunal avait jugé que l’hebdomadaire avait le droit de publier ces dessins :

« Attendu que le genre littéraire de la caricature, bien que délibérément provocant, participe à ce titre à la liberté d’expression et de communication des pensées et des opinions (…) ; attendu qu’ainsi, en dépit du caractère choquant, voire blessant, de cette caricature pour la sensibilité des musulmans, le contexte et les circonstances de sa publication dans le journal “Charlie Hebdo”, apparaissent exclusifs de toute volonté délibérée d’offenser directement et gratuitement l’ensemble des musulmans ; que les limites admissibles de la liberté d’expression n’ont donc pas été dépassées (…) »

On peut donc user du registre de la satire et de la caricature, dans certaines limites. Dont l’une est de ne pas s’en prendre spécifiquement à un groupe donné de manière gratuite et répétitive.

Autre époque, autre procès : en 2005, Dieudonné fait scandale en apparaissant dans une émission de France 3 grimé en juif ultrareligieux. Il s’était alors lancé dans une diatribe aux relents antisémites. Poursuivi par plusieurs associations, il avait été relaxé en appel, le tribunal estimant qu’il restait dans le registre de l’humour.

En résumé, la loi n’interdit pas de se moquer d’une religion – la France est laïque, la notion de blasphème n’existe pas en droit – mais elle interdit en revanche d’appeler à la haine contre les croyants d’une religion, ou de faire l’apologie de crimes contre l’humanité – c’est notamment pour cette raison que Dieudonné a régulièrement été condamné, et Charlie Hebdo beaucoup moins.

4. « Charlie », habitué des procès

Il faut rappeler que Charlie Hebdo et son ancêtre Hara-Kiri ont déjà subi les foudres de la censure. Le 16 novembre 1970, à la suite de la mort du général de Gaulle, Hara-Kiri titre : « Bal tragique à Colombey : 1 mort », une double référence à la ville du Général et à un incendie qui avait fait 146 morts dans une discothèque la semaine précédente. Quelques jours plus tard, l’hebdomadaire est interdit par le ministère de l’intérieur, officiellement à l’issue d’une procédure qui durait depuis quelque temps. C’est ainsi que naîtra Charlie Hebdo, avec la même équipe aux commandes.

L’hebdomadaire satirique était régulièrement devant la justice à la suite à des plaintes quant à ses « unes » ou ses dessins : environ 50 procès entre 1992 et 2014, soit deux par an environ. Dont certains perdus.
En savoir plus sur lemonde.fr

Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Damien Leloup et Samuel Laurent

PARTAGER

55 COMMENTAIRES

  1. juste un mot pour commencer la journée : avez vous déjà pensé ne serait ce qu’une minute ,que sans la liberté d’expression en France ,vous ne pourriez peut etre pas y pratiquer votre religion ????? 😉 😉 😉 😉 😉
    il y a 2 ou 3 ans en Algérie ,pays musulman ,des femmes ont été mises en prison pour la simpli raison qu’elles avaient une Bible dans leur sac 👿 👿 👿 👿 çà laisse à réfléchir

    • On pense ke tu es juste une mer.d.e blanche pour commencer et FINIR la journee!

      c’est notre dernier mot charlot :mrgreen: 😆 😆 :mrgreen:

  2. 🙄 🙄 🙄 , on dit oui mais pour certains et non mais pour d’autres. 😆 😆 😆 . C’est confu ce que je viens d’ecrire n’est cve pas ? et voila de Charles a Dieudonne VS Dieudonne a Charlie :mrgreen: .
    Dans tout cela n’y a t il pas eu pire que tout ca ❓ . Qu’est ce qui c’etait passe en ce moment la, precisement AILLEURS ❓ .
    MAIS RIEN BOR-DEL DE MER-DE. Alors conyinuons a faire semblant quand quelque chose se passe en OCCIDENT et IGNORONS assez si ca se passe AILLEURS. Voila c’est beaucoup plus mieux comme cela. :mrgreen: . 👿 .

  3. Ce que tu fais mon cher journaliste est une liberté d’expression, toi tu ignores Dieudonné ennemis numéro 1 des juifs, il était même interdit de faire des prestations dans certains endroits , il se moquait des juifs , comme on le dit en bambara dougoumènè sonkoro bè kiri goya la

  4. les peuples se reveillent, et tous les actes sattaniques seront payes tot ou tard. la liberte d'expressiondoit etre limitee. il faut que les gens sattaniques sachent qu'il pourrait sustenir des repretions sur leurs actes poses. les masses se reveillent et meme les religieux ( marrabouts et pretres) ne sont plus ecoutes, parcequ'ils ne traduisent jamais reellement les dits de " allah".
    mais comme le paradis de ":allah" doit venir sur cette terre, alors il faut que tous ensemble, nous devrions continuer sans merci, a riposte tres violenment aux injustices a tous les niveau sans exception, aucune.

  5. je crois que beaucoup de musulmans ont un QI à zéro ,un manque d’éducation religieuse sur l’islam qui est nulle ou que ce sont des obscurantistes sèvères et indécrotables 😉 😉 😉 😉 😉 Je viens de voir aux infos de TF1 un reportage sur le prophète et pendant très longtemps ,jusqu’au XIX éme siècle il y avait des représentations du personnage et de son visage 💡 💡 💡 💡 💡

    une truc qu’on ignorait ,c’est qu’avant de se taper la petite Aicha agée de 9 ans , votre berger se tapait les chèvres de son troupeau :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

  6. Maliweb,abstenez vous de reproduire les caricatures de ce journal satanique.Respecter les musulmans Maliens.Un peu de bon sens et de respect.

  7. Koro pour une fois en quelques semaines je viens de lire sous ta plume une vérité bien réelle , avant l’esclavage des noirs , les blancs ont subit l’esclavage des arabes et des turcs . Les arabes occupaient l’Espagne et sont montés en France jusqu’à Poitiers !! Heureusement qu’on avait Charles Martel :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

    pour SAM ,meme si son post est long ,il y a beaucoup de vérités dans ce qu’il dit en particulier au sujet de l’esclavage qui malgré tout ce qu’on peut penser existe encore en Mauritanie ,et meme au Mali en deplaise au sieur Koro ( qui me surprend par son écriture moins c.onne que d’habitude 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 enfin si tu es à Paris ,meme si tu es ambassadeur du Mali il y a des flics et des soldats partout bien armés et prets a allumer le premier Coulibaly qui passe 😆 😆 😆 😆 😆 😆

  8. Les imams de France , les Rabbins , les Évêques et les Prêtres , doivent s’adresser à la France et aux quelques caricaturistes de Charlie pour leur expliquer le caractère sacré du prophète dans la religion musulmane ..Les autorités françaises sont responsables du blasphème de Charlie car pour quelques individus tout le peuple français est en danger.Soyons logiques et véridiques ..Il me semble que sans l’islam Charlie hebdo est exclu du marché , il fait une mévente.

    • eh TOM ,calmos ,il n’y a pas que l’islam dans la vie !!! si la vie en France vous deplait eh bien vous avez toujours le loisir d’aller vivre en Arabite Saoudite ,au Qatar ou ils ont besoin de main d’œuvre pour travailler ; Bref c’est foutu pour les maliens qui haissent encore plus le travail que Charlie Hebdo 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

      • Neige vous n’avez pas compris , j’ai écrit : Les autorités françaises sont responsables du blasphème car accepter qu’une seule maison d’édition mettent en jeu la vie de plusieurs millions d’individus c’est un manque d’autorité car le policier tué a été victime des faits de charliie Hebdo.

  9. Je pense que personne n’est contre la liberté d’expression.
    Mais , elle doit être encadrée tout en respectant la liberté des autres .

    ____________________________________________________________
    emploi au Mali

  10. Vite… je me sauve… 😉

    Je ne veux pas être mêlé à cette histoire… 🙁 🙁 🙁

    Schiè da ka dogo bourou fiè là !

    • toit ton grand pere devait suivre la liberte d’expression des valeurreux soldats SS en 39… petite lache webmasteux 😆 :mrgreen: 😆

      • 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆
        Tu sais …à propos d’allemands …..”chez moi” , “chez nous” , on était juste de l’autre coté de la ligne de démarcation …..
        😉 😉 😉 😉 😉
        Donc , les Allemands ……ils évitaient toute “incursion” ou “excursion” dans les bois ….
        …Même valeureux comme tu dis , çà devait peut etre leur etre difficile de penser qu’ils pouvaient finir bouffé par les cochons ……et transformés ……?
        😉 😉 😉 😉 😉
        Tu imagines un peu ?
        HENGORE UN BEU DE ZAUZISSE , HANS ? …
        …..POUAH !

        😉 😉 😉 😉 😉 😉 😉 😉 😉 …….

        Il y a prescription ,gamin …
        …mais il y a quelques endroits connus , “de par chez moi” , ou en plein bois reposent des collabos qui avaient pensé pouvoir vendre aux allemands les lieux de passage de filières d’évasion .
        …c’est çà aussi la guerre … 😉 😉 😉 😉 😉 😉 😉 😉
        D’ailleurs , nous , les mecs , enfin leurs restes …..quand on passe , on les salue …çà nous met de bonne humeur !

        Souviens toi , gamin , il existera toujours et partout un homme pour apprendre à un autre à se pisser dessus ……. 😉 😉 😉 😉 😉

        • 😆 cocotte la blanckouille: tu es tombe sur un negre coriasse mon gars… tu dois avoir la rage, rouge comme un derriere de baboon…———–> 😳

  11. maliweb est de plus en plus me..rdique !! tu mets un post c.on ,il passe ,tu mets un post sérieux il est censuré 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿

    Sambou je voulais te répondre que j’ai passé une journée entière sur l’ile de Goré et que c’est perturbant . Je crois que çà devrait etre un lieu de pèlerinage pour de nombreux noirs qui parlent à tort et à travers !

  12. Le monde n’est pas parfait, l’homme ne l’est point par conséquent sa justice. Mais doit-on POUR AUTANT SE RENDRE justice sois même.

  13. Sur la liberté d’expression il y a matière à débattre….

    Mais moi j’aimerai comprendre comment des Noirs esclavagés (parfois par les arabes)..

    deviennent des ennemis féroces des Juifs dont ils ont besoin ( en Israël des milliers de clandestins Noirs)…

    Les arabes sont liés aux Palestiniens par cousinage mais pas NOUS !!!

    Et puis la France n’est pas Israël !!!

    Des Noirs qui s’en prennent aux juifs ….INCROYABLE ..Nous sommes parfois biens CONS et très intolérants !!!

    • C’est ca le probleme avec les negres savants comme toi ou Kassin: VOUS NE CONNAISSEZ PAS VOTRE HISTOIRE!!!

      Les plus grands esclagistes des innocents africains sont certainement les juifs: tres nombreux parmi les proprietaires d’africains dans les champs de cotton et surtout la grande majorite des capitaines de bateaux et des financiers du traffic des africains etaient juifs (au regard de leur nombre)…

      Personnellement, je n’ai pas plus de liens avec les palestiniens que les juifs…. encore moins avec les arabes et leur religion maudite. Je soutien les palestiniens par rapport a leur souffrance et l’injuste qui leur est fait. C’est tout.

      Vous etes des negres savants. Mais vous gagnerez a vous instruire en vous informant sur votre histoire. Je vous propose quelques ouvrages a cet effet:
      -Quand l’africain etait l’or nnoir des europeens de Bwemba Bong
      -La férocité blanche : des non-Blancs aux non-Aryens, ces génocides occultés de 1492 à nos jours de Rosa Amelia Plumelle-Uribe

      -ecoute cette conference de Jean Charles Covi Gomez:
      https://www.youtube.com/watch?v=P-ThASNdWX8

      L’instruction fait toute la difference!!!

      • Koro tout mou , toi aussi tu devrais prendre des leçons d’Histoire ! Ca fait 2000 ans que les juifs sont pourchassés à travers le monde ,et leur emigration s’est surtout faite vers l’Europe de l’Est ,la Russie ,l’Allemagne ,la France et l’Espagne . par la suite quand la France a colonisé l’Algérie beaucoup d’entre eux ont été s’y installer ,pour revenir en France ou en Israel en 1962 😉 😉
        quand les juifs sont partis aux Etats Unis ,c’est dans la fin des années 30 et le début des années 40 lorsque les pogroms ont commencés en Pologne et en Allemagne sous la coupe d’Hitler ,alors çà m’étonnerait qu’ils aient été patron des champs de coton dans le Sud des USA !!!
        Maintenant tu en trouveras beaucoup à Hollywood et à la tete de grandes banques américaines ! Beaucoup de grands chercheurs ou de grands médecins étaient juifs eux aussi ! sais tu qu’il y a plus de juifs aujourd’hui aux USA qu’en Israel , qu’en 40 ans à la création de l’etat hébreux ,ils ont transformé un désert en jardin 💡 💡 💡 💡 les palestiniens qui maintenant revendiquent étaient des bran.leurs et maintenant ils voudraient manger les salades et les tomates plantées par les juifs !! 👿 👿 👿 👿

        • les juifs sont tellement pouchasses qu’ils dominant les usa: Hollywood, wll street, la finance francaise, londonienne etc…
          Et qu’ils arrivent a voler la terre des palestiniens… C’est ils souffrent… 😆 t’es un vrai charlot

          petite inculte amateur d’alcool: le pastiSS et les tepu maliennes c’est plus ton domaine que l’histoire…

          -https://www.youtube.com/watch?v=eF8ROY8Tyms

          -http://www.monotheismetolerant.com/les-juifs-et-l%E2%80%99esclavage-des-noirs

          -https://www.youtube.com/watch?v=P-ThASNdWX8

          -http://wotraceafg.voila.net/escl.htm

          Mais ta bouteille de kote et ton clavier quelke temp pour t’instruire vieux soular blanc. 😈 :mrgreen: :mrgreen: 😆 :mrgreen: :mrgreen: 😈

    • @RINZ. Les Noirs NE qui s’en prennent PAS aux juifs parce qu’ils sont juifs!Ici en France, nombre de noirs maliens ont comme collaborateurs et souvent comme patrons des juifs et ça se passe bien et même très bien!Moi je condamne TOUTE FORME DE VIOLENCE.Mais je comprends ce qui anime comme sentiment ces noirs qui s’en prennent aux intérêts juifs!Ils voient à la TV depuis tout-petits, des bombardements en Palestine occasionnant des morts d’enfants qui n’ont que des lance-pierre contre des lance- roquettes: on n’a pas besoin d’être musulman ou même d’être croyant pour compatir à leur douleur.C’est à dire que même si c’était l’Arabie Saoudite (le berceau de l’islam)qui était derrière ces bombardements de villes remplies de femmes et d’enfants inoffensifs, des “Noirs”allaient se révolter puisque le “noir”de par sa marque de fabrique même reste trop SENSIBLE à l’INJUSTICE DES HOMMES! 😉

  14. Mais est-ce que les français savent que Dieu ne va pas laisser comme ça de saboté Son Prophète comme ça, Dieu punira la france tôt ou tard, Mohamed paix sur lui n’est pas importe quel Prophète c’étaient des faux journalistes un journaliste doit savoir comment écrire et comment dessiner.

    • @ KON …………là tu as fait très fort ,tu ne pouvais pas mieux trouver comme pseudo :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: ” les français ne s’imagine pas que Dieu va laisser comme çà saboter son prophète ……….et pas n’importe quel prophète ” :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: là tu atteins le summum de la connerie !!
      tu ne t’es jamais posé la question :” et si Mahomet était un faux prophète ?” parce qu’un mec comme çà qui se tape une gamine de 9 ans ,la petite Aicha ,c’est plutôt un pédophile qu’un prophète 😉 😉 😉 😉 😉 meme Jésus n’en est jamais arrivé là 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

  15. à stbko

    Je suis heureux de voir que tu te penches sur le pb de l’esclavage…L’occident en parle plus que nous qui sommes concernés…Blanche Neige a entièrement raison je pense que nos
    ascendants sont responsable de cet épouvantable drame …

    Sais tu qu’en France récemment ce sont des Africains qui ont été attrapés pour faits
    d’esclavagisme..

    Mais vois tu , nous sommes vraiment des imbéciles car ce drame aurait dû nous souder et nous faire réfléchir à une solidarité sans failles …Regardes Haïti et les USA..

  16. Je ne suis pas charlie, car nous condamnons la publication des caricatures du prophète Mohamed (PSL),mais condamnons également les actes terroristes que les djihadistes posent au nom de l’islam.

  17. La liberté d’expression OUI.
    Mais l’anarchie NON!

    Exprimer sans blésser le sentiments des autres.
    Exprimer tout en respectant la dignité des autres.
    Charlie Hebdo attaque le prophète Mohamed sans se soucier des fidèls de Mohamed(PSL).
    Cette connérie de Charlie Hebdo n’affecte rien à la personnalité et à la dignité de Mohamed( le plus tolérant des prophèts).
    La France doit réagir à cette connérie – insulte à l’egard de tous les mulmans du monde – de Charlie Hebdo.
    Si la france reste silencieuse, Charlie Hebdo l’attirerait de véritable ennui.

  18. Les français on un précédant avec les juifs, ils ont participer au génocide active avec les Allemands ( déportation vers les camps nazis, spoliation des avoirs des juifs …)
    Donc pour se dédouaner, il suffit de toucher a un chapeau juif kippa on crie au antisémitisme car les juifs américains sont très puisant et peuvent secoué l’économie française (ex. boycotte de SNCF chemin de fer français).
    Les noirs n’ont personne (encore) de puissant qui peux les défendre sinon : Esclavage, Colonisation … pire que le génocide des juifs

    • @stbko ……………je suis partiellement d’accord avec toi concernant la culpabilisation des dirigeants français vis à vis des juifs . Ce qui ne m’empeche pas d’avoir un cousin juif et un autre musulman et d’avoir épousé une malienne musulmane ! donc je suis très ouvert sur le sujet .
      Par contres l’esclavage des noirs , les noirs eux meme et les chefs de villages en particulier y ont grandement participé ainsi que les arabes avec leurs razzias 😥 😥 😥
      Mais l’esclavage est interdit depuis 200 ans ,et certains noirs continuent a en prendre d’autres comme esclaves ,alors vas comprendre 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄

      • blablalblablabla… tu es un rate blanc soulard 😀 😛

        Les gens ont une vie, toi tu as la bouteille de pastiSS et le site maliweb tete phion de baboon :mrgreen:

      • @Blanche neige(Foudkg).C’est vrai que c’est les arabes qui ont commencé l’esclavage des noirs.Mais c’est “vous” les européens qui avez inventé la TRAITE DES NOIRS (ou commerce triangulaire)!C’est à dire transformer l’esclavage clandestin en véritable industrie avec des bateaux (négriers)spécialement fabriqués pour la cause et des marchés aux esclaves partout dans le monde avec des tarifications spécifiques pour les hommes, les femmes et les enfants destinés à la vente…Et 100 après la loi qui a aboli la traite négrière, des européens la pratiquaient de façon informelle.L’esclavage dont tu parles en Afrique n’est que de “forme”.Nos esclaves sont souvent des descendants des prisonniers de guerres tribales, dont l’ancêtre aurait été “confié” à notre famille (esclave privé) ou à l’ensemble de la communauté (esclave public) selon les circonstance de sa capture.Dans le milieu maninka et soninké ?, ce type d’esclavage existe même entre les cousins germains:les enfants des garçons sont les “maîtres” des enfants des filles d’une même famille!Vois-tu que ça n’a rien à voir avec le traitement infligé à Kunta KINTE et à toute sa descendance? 🙄

        • Sambou, le savoir fait la difference:

          Le mot esclave vient du latin sclavus, qui designe en latin le nom des populations blanches, mises en esclavage par les blancs europeens et les arabes. A cette epoque, bien avant que les arabes ne rentrent en afrique et commencent leur traffic contre les africains, les populations blanches etaient deportes de un peu partout europe (france, italie, caucase…) vers l’arabie et la turquie pour etre esclaves. Les populations blanches les plus recherchees par les esclavagistes arabes etaient les populations slaves, pour la beaute de leurs femmes et la robutesque de leurs hommes (pas seulement).

          Je ne vais pas vous souler avec l’histoire, mais connaitre l’histoire permet d’apprecier le present et cela ouvre des perspectives pour l’avenir…

          Les anciennes civilisations africaines n’ont jamais fait l’esclavage humain: Wagadou, Ngola, Dahome… et bien avant Kush, Kemet, Dongola…

          C’est au contact avec les arabes d’abords et les europeens ensuite que l’africain n’a cesse de chuter sur le plan spiritual, pour embrasser les religions des autres, les coutumes des autres, les langues des autres, donner les noms des autres a leurs enfants etc sans tri!!!
          Depuis nous ne cessons de nous soumettre a tous les niveaux malheureument!

          • Nous avons vendu nos propres frères comme esclaves aux arabes pendant 13 siècles et aux occidentaux pendant 4siècles. De quoi nous plaignons nous? et qui accusons nous? Aumoins les occidentaux ont laissé nos frères intacte pour qu’ils puissent se reproduire tandis-que les arabes les castraient pour qu’ils ne copule pas avec les négresses pour avoir des enfants nègres ou avec leurs femmes pour ne pas avoir de mulâtre nègre chez eux. Nous sommes des nègres complexés et dépourvus de toute dignité, de responsabilité. nous sommes lâches et vindicatifs. Regardez les ONG chez nous, nous ne sommes que des assistés. Nous avons livré avec nos propres mains tous nos dignitaires conscients et aimant l’Afrique (De Lumumba à Sankara) tous tués par des mains de nègre. Nous avons délaissé et paganisé nos religions au profit d’autres qui nous empêchent de réfléchir sinon avant l’arrivé de l’islam et du christianisme, nos ancêtres croyaient et adoraient un être suprême que les religions importées appellent DIEU. La preuve avant de connaitre ces réligions, DIEU avait un nom dans chacune de nos langue. Qui peut me dire ce qui veut dire HOGOAMA et Dogon, MA ou MANGALA en Bamanan, NAWASSI ou DEBWENOU en Bobo? Ce sont les mêmes noms que nous employons pour désigner le DIEU de Musulmans et des Chrétiens. Pourquoi en vouloir à l’occidental qui ne cherche et ne defend que ses intérêt? Chacun individuellement cherche et défend ses intérêts cela est tout simplement humain. Mais au moins les occidentaux ont le mérite de défendre l’intérêt collectif et qu’en ai t-il pour l’africain. Nos dignitaires volent leur peuple pour aller planquer l’argent dans les banques suisse est ce la faute à l’occident? AFRICAIN RÉVEILLONS NOUS SINON NOUS NE VERRONS JAMAIS LE JOUR ET NOUS EN SOMMES SEUL RESPONSABLE.
            Thomas SANKARA :« L’esclave qui n’est pas capable d’assumer sa révolte ne mérite pas que l’on s’apitoie sur son sort. Cet esclave répondra seul de son malheur s’il se fait des illusions sur la condescendance suspecte d’un maître qui prétend l’affranchir. Seule la lutte libère… » J’ajouterais “Seule la lute par le travail, l’abnégation, la détermination, l’amour de la patrie et du continent, dans le respect et l’amour de l’autre, libère”. Pour le moment je ne peut pas dire que je suis fière de l’Afrique et des africains. Nous ne sommes RIEN DE RIEN. 😳 :oops 😳

          • Sam,
            “Nous avons vendu nos propres frères comme esclaves aux arabes pendant 13 siècles et aux occidentaux pendant 4siècles”

            Je te mets au defi de montrer une seule documentation historique qui montre que les africains ont vendu des africians!

            ——-

            Tu n’as jamais etudie le traite de bord des negriers, c’est dommage que tu perpetus des mensonges contre l’africain. Et tu te comportes en vulgaire supporteur de football, qui supporte son equipe quand elle gagne et qui ne va pas au stade quand elle perd…
            Mois je suis fiere de l’afrique, quelque soit la periode!

            instruits-toi:

            https://www.youtube.com/watch?v=FtYlDwZb_7U

            https://www.youtube.com/watch?v=9HKC3b4hFrM

            https://www.youtube.com/watch?v=IPyYAXRF6LE

          • Sam,
            “Nous avons vendu nos propres frères comme esclaves aux arabes pendant 13 siècles et aux occidentaux pendant 4siècles”

            Je te mets au defi de montrer une seule documentation historique qui montre que les africains ont vendu des africains!

            ——-

            Tu n’as jamais etudie le traite de bord des negriers, c’est dommage que tu perpetus des mensonges contre l’africain. Et tu te comportes en vulgaire supporteur de football, qui supporte son equipe quand elle gagne et qui ne va pas au stade quand elle perd…
            Mois je suis fiere de l’afrique, quelque soit la periode!

            instruits-toi:

            https://www.youtube.com/watch?v=FtYlDwZb_7U

          • Korotumu, je vois que tu vis en France. Moi je vis au Mali en Afrique donc plus au courant des réalités qu’un pseudo intellectuel qui n’est même pas fichu de vivre et chercher à développer son propre pays. Dans l’histoire de la traite négrière, je vais bientôt t’envoyer des récits et écrits de ce que nous avons appris à l’école primaire SVP sur l’esclavage. Mais pas des ramassis de vidéos d’opinions personnels que tu utilise comme source d’information. Durant la traite des noirs, l’esclavage existait déjà en Afrique et il existe toujours en Mauritanie par exemple même s’il à été aboli et considéré comme délit en 2008 seulement, elle est toujours pratiquée en clando. Les esclaves étaient des marchandises. Quand l’Homme Blanc est venu en Afrique, il troquait de la pacotille (Morceau de sucre, bonbon, miroir, alcool frelaté etc) contre des esclaves en Afrique et allait les vendre aux plus offrants en Amérique. Si tu ne connais rien dans l’histoire laissez-nous Africains vivant en Afrique te l’enseigner..
            Après je te parlerais des premiers enfant inscrit à l’école au Mali. Sais-tu que les dignitaires à cette époque envoyaient les enfants de leurs esclaves à l’école à la place des leurs? Comme je ne suis pas à Paris, mais tu peux tout de même prendre contact avec moi. Le jour que tu seras au Mali à Bamako, je t’inviterais autour d’un thé bien chaud en Avril-Mars (période que nous aimons particulièrement ici). Le cacao français vient d’Afrique mais ici nous ne connaissons pas le chocolat chaud. Korotumu est un nom de femme chez nous ici. J’aime les femmes qui réfléchissent comme toi par exemple. Excuses moi mais si tu n’es pas mariée peut être que tu seras ma 4ième épouse! 😆 😆 😆 Je ne suis pas macho, mais la polygamie est légale ici et les femmes sont d’accord. J’aime et je respecte la femme (qui pour moi est la plus belle des créatures de la terre). Ma mère adorée en est une.

          • Sam ne commence pas a jouer les imbeciles. Je suis ne et grandi a Badalabougou et Gao!Et puis ce n’est pas le propos…

            En ce moment, on parle de l’histoire. On ne parle pas de la societe malienne que tu ne connais pas mieux que moi!

            Tu sors une betise enorme comme quoi l’afriain a vendu l’africain, alors que tu es incapable de le demonter demaniere scientique… Tu es ce que j’appelle un negre savant.

            Aussi, tu me reproches d’etre intellectuel. Oui j’en suis un, j’accepte toutes les insultes. Mais lorsque je ne connais pas un domaine (economie, biologie, securite… ) je me renseigne aupres de ceux qui savent et maitrisent le sujet. Cela fait de moi, un intellectuel peut-etre, mais honnete intellectuellement. Ce qui n’est pas ton cas!
            Puisque tu sors une enormite comme quoi l’africain a vendu l’africain: en 4/5 siecles d’esclavage, aucun historien oxydental n’a pu sortir un document qui montre qu’un africain a vendu un autre avec non-lieu-date… Tu es tombe dans le piege des europeens qui consiste a culpabiliser les africains pour le plus grand crime de l’humanite (deportation-esclavage-colonization) dont ils ont ete victimes. On appelle cela “l’inversion des valeurs”.
            Tout ca parce que tu es faible d’esprit.

            Des que je suis au mali, je te fais signe pour qu’on se rencontre. C’est ce que je propose toujours aux gens, car on ne va pas se repondre indefiniment sur maliweb. Ce n’est pas productif. Seul une rencontre face a face, fait progresser le debat. Mais pour cela il faut avoir le courage de la rencontre.

            En attendant, renseignez-vous avec les liens que je vous ai donne, aupres d’historiens africains qui parlent de l’histoire africaine.

          • Si un africain malien regarde ces post. Je veux qu’il réponde à Korotumu qui me semble borné. Une question. Les mots (djonya) en bamanankan et (bagna) en sonrail comme tu es natif de Gao veulent dire quoi? Réponds moi honnêtement. Les ’djon’ ou ’bagna’ étaient vendus oui ou non? Ne sois pas complexé ce problème d’esclavage est très sérieux au nord mali comme à Goa par exemple. Peut être que tu en es un? Mais ne sois pas gêné je suis farouchement contre l’esclavage. C’est peut être pour cela que tu évite qu’on dise qu’ils ont été vendu. T’inquiète je vais quand même l’épouser. Je vois aussi que tu es complexé car tu parle décrit avec des dates par les occidentaux. Nous avons notre propre histoire ici et elle est de transmission orale. Les esclaves ou ’bagna’ sont des Hommes comme et sont nos frères. On les vendait oui ou non? Soit honnête répond moi franchement. Je vis à Missabougou rive droite Commune6 Bko. On reste en contact fais moi signe. Je vais tenter mettre plein les oreilles. Je ne vais pas t’insulter car je suis déjà amoureux de toi. 😛 😛 😛 😛 😛

          • Tu me parles de “donya”: tu n’as toujours pas regarder les liens que je t’ai passe ou des historiens africains developpent le sujet. Ils ont le temps et l’espace que je n’ai pas sur ce forum. pour t’expliquer la difference entre “esclave” rapport a “djonya”

            Mais je prends le defi de te rencontrer des mon arrive au Mali: pour t’expliquer la difference entre le “djonya” et “l’esclavage”

            Tu veux prendre a temoins, les gens pour te soutenir. Mais s’ils ne te soutiennent pas, c’est simplement parce qu’ils savent la difference entre l’esclavage (des blancs pratiques par les arabes, et les africains par les blancs et les arabes…) et la SERVITUDE = le djonya (pratique un peu partout dans le monde, ce qui est different de ESCLAVE):!: ❗ ❗ ❗ ❗ ❗ ❗ ❗ ❗ ❗ ❗

            Mais bons continue a te comporter en negre savant, quand j’arrive au Mali, je te file ton doctorat es negritos dos savanas 😆

            Kan bo shu la 😉

          • Alors mon amour c’est comment ce matin? Après un bon bol de “Tô Sira” agrémente au “Si Toulou” vers 6 heur du mat, me voici en pleine forme pour massacré les défis et les problèmes de la journée. Sans être bien-sur esclave de quelq1. 😥 😥 😥

  19. La liberté d’expression commence par la dignité du soit moi-même avant tout
    La liberté d’expression est de dire la vérité sur un fait réel mais pas par imagination sordide et agressives
    La liberté d’expression c’est être honnête et respectueuse en ce dis et écrits

Comments are closed.