Gambie : le président élu, Adama Barrow, appelle à « descendre dans les rues aujourd’hui même »

23
Adama Barrow, appelle à « descendre dans les rues aujourd’hui même »
« Nous allons descendre dans les rues aujourd’hui même, samedi, pour un meeting avec le peuple gambien. Pour le retour de la démocratie nous sommes prêts à y laisser notre vie », a déclaré, samedi 10 décembre, Adama Barrow – ici, le 2 décembre après l’annonce de sa victoire à l’élection présidentielle. CRÉDITS : JOE SINCLAIR / AFP

Le président sortant, Yahya Jammeh, ne reconnaît pas les résultats de l’élection du 1er décembre. « Il est impossible que Jammeh revienne sur les décisions des urnes », assure le vainqueur des élections, Adama Barrow.

Dans une déclaration télévisée, le président gambien sortant, Yahya Jammeh, au pouvoir depuis vingt-deux ans, a annoncé, vendredi 9 décembre, qu’il ne reconnaissait pas les résultats de l’élection du 1er décembre. Cette déclaration surprise survient une semaine après qu’il a publiquement reconnu sa défaite face à Adama Barrow, le chef de file de la coalition de l’opposition.

Joint au téléphone par Le Monde samedi dans la matinée, M. Barrow a assuré qu’il était « impossible que Jammeh revienne sur les décisions des urnes ». « Nous allons descendre dans les rues aujourd’hui même, samedi, pour un meeting avec le peuple gambien. Pour le retour de la démocratie nous sommes prêts à y laisser notre vie », a-t-il ajouté.

Samedi matin, l’Union africaine (UA) a également annoncé, dans un communiqué, la convocation « urgente » de son Conseil de paix et de sécurité.

  • Quels ont été les résultats de l’élection présidentielle ?

Selon la Commission électorale indépendante, M. Barrow, du Parti démocratique unifié, l’a emporté avec 45,6 % des voix, devant M. Jammeh, à 36,7 %, et Mama Kandeh, ancien député du parti au pouvoir, l’Alliance patriotique pour la réorientation et la construction, et candidat d’une nouvelle formation, le Congrès de la Gambie démocratique, à 17,6 %.

  • Pourquoi M. Jammeh conteste-t-il désormais ces résultats ?

« Tout comme j’ai loyalement accepté les résultats, en croyant que la Commission électorale était indépendante, honnête et fiable, je les rejette dans leur totalité », a lancé M. Jammeh, dénonçant des « erreurs inacceptables » de la part des autorités électorales.

Il a notamment pointé une erreur de comptabilisation reconnue par la Commission électorale indépendante (IEC), faisant état d’« enquêtes » sur l’abstention qui ont révélé, selon lui, que de nombreux électeurs n’avaient pu voter en raison d’informations erronées.

Il s’en est par ailleurs pris à la presse internationale – accusée d’un traitement partial des élections –, aux « espions étrangers » présents sur le territoire gambien, et aux « forces étrangères » qui seraient, selon lui, en train de planifier une opération militaire en Gambie.

« La Gambie ne sera ni colonisée, ni réduite en esclavage, une seconde fois », a-t-il déclaré, alors que le représentant spécial des Nations unies en Afrique de l’Ouest, Mohammed Ibn Chambas, présent en Gambie en début de semaine, avait rencontré le président élu, Adama Barrow, mais pas Yahya Jammeh, qui n’avait pas souhaité le recevoir.

  • M. Jammeh appelle-t-il à de nouvelles élections ?

Oui. C’est ce qu’il a expliqué dans son allocution surprise vendredi. Mais, s’il a annoncé un nouveau scrutin, il n’a fixé aucune modalité. « Si nous avions les ressources financières, nous organiserions un vote très vite, a-t-il assuré. Mais ce n’est pas le cas, il faut que les gens se souviennent que les élections sont financées par le gouvernement, et lui seul. »

  • M. Jammeh bénéficie-t-il de soutiens ?

Cette annonce renforce les soupçons selon lesquels Yayha Jammeh aurait encore des soutiens au sein des forces armées gambiennes. « Jammeh recherche des soutiens militaires », explique un diplomate au fait des questions gambiennes.

Jeudi, le président élu, Adama Barrow, avait déclaré lors d’une conférence de presse que le chef d’état-major des armées, Ousmane Badjie, l’avait appelé pour l’assurer de sa loyauté.

Mais dans le même temps, le président sortant, légalement en place jusqu’à la transition prévue au début de 2017, a nommé plus tôt dans la semaine 49 nouveaux officiers à des postes-clés de l’armée.

Il doit tenir une conférence de presse ce samedi. Sur une chaîne de télévision sénégalaise, la TFM, il a déploré, vendredi soir, l’accès restreint à la GRTS (Gambia Radio and Television Services, la télévision nationale) de son camp depuis sa victoire dans les urnes, jeudi 1er décembre.

« Le président Barrow n’a pas eu accès à la télévision nationale depuis l’élection, explique Jim Wormington, chercheur à HRW. Cela montre que Jammeh a toujours le contrôle des médias gouvernementaux. »

Fatu Camara, rédactrice en chef d’une des principales radios d’opposition, qui émet depuis les Etats-Unis, dénonce cette mainmise : « Le discours à la nation d’Adama Barrow, qu’il a fait ce jeudi, n’a même pas été retransmis à la télévision. Nous avons juste reçu le script de ce qu’il a dit. »

Lire aussi :   Adama Barrow, un « self-made-man » à la tête de la Gambie

  • Des troubles sont-ils à craindre dans le pays ?

La question est effectivement de savoir quelle sera la réaction des Gambiens et de la communauté internationale.

Avant l’appel à manifester, samedi, de M. Barrow, Yahya Jammeh, vendredi de son bureau et devant la caméra de la GRTS, a interdit toute manifestation dans le pays. « Les forces de sécurité sont là pour maintenir la loi et l’ordre », a-t-il affirmé dans un sourire, alors que les organisations non gouvernementales s’inquiètent de l’usage de la force.

« Etant donné le passif du gouvernement en termes d’intimidation, il est essentiel que les forces de sécurité gambiennes agissent dans le respect des droits humains et de l’Etat de droit durant la période de transition », plaide Babatunde Olugboji, directeur de programme de Human Rights Watch.

PARTAGER

23 COMMENTAIRES

  1. La democratie est une ideale ,ca se construit et l’afrique devait avoir sa propre democratie.On passe plus de temps a organiser des elections juste finie qui creent des probleme .Le jeu democratique de reconnaitre sa defaite a ete bien respecte ds ce cas de figure Gambienne.Qu en etait il realement avec la Cinie nommees par le pouvoir en place .
    Djammeh la honte sa suiffit.Pars et que les autres dictateurs africains s’eduquent de ton cas.

  2. Pauvres Gambiens…c’est encore eux qui vont trinquer !!!

    Leur plus beau cadeau de Noël serait que Yaha soit moins con..et trouve refuge hors de Gambie

    Mais ce serait miraculeux

    Et comme dirait NFP… ..
    ” houbien ”

    Que Barrow fasse profil bas …si ce n’est pas trop tard

  3. BOKASSA 3 (déjà, le pseudo à lui seul fait rire! 😆 )
    “Nous avons d’autres exemples en Mauritanie ou des judeo-sionistes épouses des femmes du « cru » ces enfants portant ensuite un nom particulier , reçoive tous les avantages pour étudier en occident ” 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

    Mon cher, si tu étais un tout petit moins con, tu saurais qu’une des principales SPECIFICITES de la religion juive, c’est de se transmettre…PAR LA MERE! 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 (rigoureusement authentique)

    Pour ton information, un enfant de père juif mais de mère non juive NE PEUT PAS être reconnu comme juif!!! 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

    Mais il est vrai que si tu étais à la fois un tout petit peu moins con 😀 et un tout petit peu plus cultivé 😀 , tes élucubrations anti-sémites seraient moins risibles! 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

    • QUAND ON EST MAL ÉLEVÉ ET MAL ÉDUQUÉ , ON INSULTE TRES FACILEMENT ET SOUVENT SANS S’EN RENDRE COMPTE.

      LES SACRIFICES JUIFS SE FONT SUR CES ENTITÉS, CELLES ET CEUX AUXQUELS J’ AI FAIS ALLUSION.

      LA GRANDE GUEULLE N’ A DE CORRELATION AVEC LE SAVOIR FORMEL.

  4. Encore un mic mac sioniste , remplacer les chefs d’états africains musulmans par des africains ayant un père sioniste .

    Le nom de « Adama Barrow » révèle cette imposture …. 😡 😡 😡

    Nous avons d’autres exemples en Mauritanie ou des judeo-sionistes épouses des femmes du « cru » ces enfants portant ensuite un nom particulier , reçoive tous les avantages pour étudier en occident … Ou ils sont formés pour être des représentants politiques de leurs pays maternelles ..

  5. Charles Blegoude
    “demandons à ces Présidents dévastateurs, sanguinaires,dévergondés d’accepter de quitter le trône au cas s’ils perdraient pour l’intérêt supérieur de leurs nations respectives”

    Celle-là, elle est bien bonne! 😆 😆 😆

    Pour ne pas dire carrément savoureuse! 😆 😆 😆

    Je te rappelle à tout hasard que le dénominateur commun et la spécificité commune de ces “Présidents dévastateurs, sanguinaires, et dévergondés”, c’est JUSTEMENT de n’avoir strictement rien à foutre de ” l’intérêt supérieur de leurs nations respectives”! 😎 😎 😎 😎 😎

    Houbien? 😮 😉

  6. La gigantesque Gambie n’atteint même pas les 2 MILLIONS d’habitants au total, et Barrow évoque de possibles “poursuites” à l’encontre de Djammeh et de sa gouvernance! 😮 😮 😮 😮 😮 😮

    Ce qui voudrait dire, que ces possibles “poursuites” toucheraient quasiment TOUTE LA POPULATION GAMBIENNE! 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

    Conclusion: On savait certes que Jammeh était un crétin carrément privé de cerveau, et on découvre que son successeur est un autre crétin mais juste privé de neurones!

    Faut-il vraiment considérer ça comme UN PROGRES? 😮 😮 😮 😮

  7. “aux « espions étrangers » présents sur le territoire gambien, et aux « forces étrangères » qui seraient, selon lui, en train de planifier une opération militaire en Gambie.” 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

    Il est vrai qu’annexer un pays aussi puissant et impressionnant que…la Gambie 😆 😎 , ca doit être le rêve secret de toutes les puissances actuelles! 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

    Le rêve secret d’Obama, de Trump, de Poutine, de Hollande… 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

    La Gambie…
    Sa puissance économique…
    Sa puissance industrielle…
    Sa puissance militaire…
    Son poids diplomatique…
    Ses ressources naturelles…
    Ca peut rêver les plus riches non? 😎 😎 😎 😎 😎

  8. Malibaa preparez vous à recevoir six cents milles N’ko ( mandingues-bambaras) , yaya menace de les deporter au mali parcequ il dit qu’ils sont pas gambiens donc ils sont de bamako en sautant les regions sud et orientales du senegal qui sont habitèes par ces ethnies…………..https://www.youtube.com/watch?v=nWIWGxPf0es

    • salambaye ou Patrick François, espion français du désordre: c’est quoi cette connerie?

      Tu crois que tu nous avoir avec cette propagande à 2 balles?
      Même la radio d’état français rfi, radio france désinformation, fait mieux que ça en matière de propagande…

      On sait déjà que yaya est un salopard, pas la peine de mentir…

  9. Barrow est tombé dans le piège des merdias franSSais: “un audit du régime Jammeh” alors que toute les personnalités de la gambie sont liées à ce regime…
    Quelle empressement!!!
    Quelle idiotie!

  10. Nous disons et rappelons la vérité fait mal aux malhonnêtes et les met hors d’eux mais apaise et rend heureux les honnêtes

    Nous disons et rappelons tout le monde sait avec 1brin d’honnêteté que les gambiens ont commis l’erreur de choisir comme président Adam Barrow car C’EST UN VRAI IDIOT EN POLITIQUE DONT LA GAMBIE N’A POINT BESOIN ACTUELLEMENT Ils auraient du choisir Mammah Kandeh En effet

    *à la question de savoir quelle sera sa priorité il répondit « c’est la mise en place d’un audit sur la présidence de Jammet» En principe sa priorité devrait être le relance économique dans 1climat de paix et d’union Par ailleurs il n’y a pas eu encore passation des pouvoirs il se permet de dire 1telle chose IL FAUT ÊTRE VRAIMENT UN LETTRÉ MUTATNT POLITIQUE DE LA PIRE ESPÈCE

    *il en outre dit qu’il ne va pas travailler avec tous ceux qui ont travaillé dans l’administration durant les 22 ans de pouvoir de Jammet Avec qui il allait alors commencer à travailler dans l’administration qu’allait être le sort de tous ces fonctionnaires IL FAUT ÊTRE UN LETTRÉ MUTANT POLITIQUE TARÉ IDIOT DE NAISSANCE POUR DIRE DE TEL PROPOS

    Nous disons et rappelons LA GAMBIE S’EST ALORS RENDU COMPTE QUE SON PEUPLE AVAIT FAIT UN MAUVAIS CHOIX AINSI LA GAMBIE ENFONÇA LE CLOU EN FAISANT DIRE PAR LA COMMISSION ELECTORALE QU’IL YA EU DES ERREURS DANS LES DÉCOMPTE

    Nous disons et rappelons il est souhaitable et bon pour la Gambie et son peuple de reprendre les élections avec plus de candidats crédibles et avec une commission électorale constituée d’hommes et femmes honnêtes et rigoureux APRÈS LE RÈGNE DE JAMMET LA GAMBIE A BESOIN D’UN LETTRÉ POLITIQUE NON MUTÉ QUI FERA ENTRER DE FAÇON EFFICACE LA GAMBIE DANS CETTE COMPÉTITION ÉCONOMICO-POLITICO-MILITARO-RELIGIEUSE OÚ TOUS LES COUPS SONT PERMIS SANS AUCUN ÉTAT D’ÂME

    • Le reste de l’opposition doit camer Barrow… ce type est en train de planter les germes de la guerre civile en Gambie, quelle déception…

      • wsr
        “Le reste de l’opposition doit CAMER Barrow…” 😆 😆 😆

        Plutôt le CALMER, non? 😆 😆 😆 😆

        Parce que vu les conneries qu’il profère déjà dans son état normal, si en plus on le CAME… 😎 😎 😎 😎 😎 😎

    • Analyse confuse dans son contenu et qui n’eclaire en rien le lecteur.insense.
      N’oublions pas que c’est une nouvelle page qui se tourne dans l’histoire de ce
      pays et qu’il serait sage d’y apporter son gre de sel de maniere positive.
      Il n’y aura jamais de guerre civile en Gambie.Comparaison n’est pas raison…
      Wassalaam.

  11. TROUVEZ UNE PORTE DE SORTIE POUR YAYA!!!
    La solution militaire peut venir du Senegal mais les consequences sont inconnues et peuvent etre graves. Le Sengal avait fait echouer un premier coup d’etat contre Daouda Diawara (le coup de Koukli Samba Sanian) pour declarer la Senegambie MAIS DAOUDA N’A PAS LAISSE’ SON PAYS ETRE AVALE’ PAR LE SENEGAL, RAISON POUR LAQUELLE LE SENEGAL NE S’EST PAS OPPOSE’ AU COUP DE YAHYA JAMMEH!!!
    Barow a fait des erreurs dont son contact avec le chef d’etat major des arme’es!

  12. Yahya Jammeh a passe’ pres de 23 ans au pouvoir et il connait tout le monde dans le pays, quel moustique a bien pu piquer Adama Barrow de mentionner meme une possible poursuite contre le monsieur? C’etait tellement bete et pas sage de sa part que le resultat auquel nous assistons aujourd’hui ne me surprend guere.

    Jammeh n’a rien a perdre de toutes les facons, si c’est pour quitter la presidence apres 22 ans au pouvoir et se retrouver le lendemain devant des tribunaux.

    Il serait plus sage de lui offrir une sortie honorable avec une certaine assurance qu’il ne sera pas abandonne’ a la premiere occasion aux loups qui le guettent depuis un bon bout de temps, sinon on va peut etre le faire partir de force mais le prix a payer sera trop lourd pour la Gambie.

    • Je suis absolument de ton avis!!!

      Il ne s’agit pas de favoriser l’impunité… mais d’encourager ceux qui veulent quitter le pouvoir, à le faire, sans provoquer des guerres…

      Barrow a été bête de commencer à parler de tribunal et autres choses de ce type, alors que Yaya vient de faire 23 ans de pouvoir.
      Autrement dit, tous ceux qui sont au pouvoir et qui sont à des postes clés: armée, police, justice, économie etc.. doivent leur poste au régime de Yaya… menacer ces gens de prison dans les interviews avec les médias oxydentaux: c’est trop bête!!!

      Barrow est absolument con!

      A sa place, je demande à rencontrer Yaya et le rassurer: quitte à signer un document d’Amnistie…
      Après tout, les criminels de l’apartheid ont tué bien plus de gens en Afrique du sud, et dans leurs guerres en Angola, Mozambique, Zimbabwe etc.. Et aucun d’eaux n’a été en prison…

      Je suis vraiment déçu de la tournure que les choses prennent.

      Barrow: un con conseil: ferme ta gueule, et arrête de blablater devant les médias oxydentaux! Discute directement avec Yaya, pour savoir ce qu’il veut, et surtout, pour savoir ceux de son clan, veulent…

  13. En effet, il ne faut pas écouter l’onul, la desunion africaine etc… encore moins les oxydentaux!

    Barrow ne doit pas faire comme l’esclave ouatarrRAT, en cote d’ivoire, provoquer une guerre pour rien!!!
    LE PEUPLE GAMBIEN NE VEUT PAS LA GUERRE!!!!!!!!!!!!!!!!!

    Il faut juste faire un 2ème tour!!!

    PS:

    Les élections à un tour, c’est plus problématique qu’autre chose…
    Pourvu, que la presse oxydentale foute la paix aux gambiens, pour qu’ils règlent leur merde entre eux, sans solution imposée!

  14. En effet, il ne faut pas écouter l’onul, la desunion africaine etc… encore moins les oxydentaux!

    Barrow ne doit pas faire comme l’esclave ouatarrRAT, en cote d’ivoire, provoquer une guerre pour rien!!!
    LE PEUPLE GAMBIEN NE VEUT PAS LA GUERRE!!!!!!!!!!!!!!!!!

    Il faut juste faire un 2ème tour!!!

    PS:

    Les élections à un tour, c’est plus problématique qu’autre chose…
    Pourvu, que la presse oxydentale foute la paix aux gambiens, pour qu’ils règlent leur merde entre eux, sans solution imposée!

  15. 😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀 Les peuples qui aiment se gaver de récits du Griot ont quelque chose en commun qui s’appelle TROUILLE. Comme nous, les Gambiens raffolent de légendes fantasmagoriques sous fond de Kora. Comme nous,, ils sont des Mandingues. Poussés par la colère, quelques illuminés peuvent battre le pavé et YAHYA qui n’a plus rien à perdre ordonnera de leur tirer dessus et au quatrième ou cinquième mort, c’est le ” bê bi bâ bolo” avant le “repli tactique” et nous dirons que tout ça est la faute de la communauté internationale qui veut quenous aaussi on accède à l’alternance sans se tuer. Par des moyens humains et démocratiques quoi. 🙋

    • Nous,jeunes de l’Afrique , demandons à ces Présidents dévastateurs, sanguinaires,dévergondés d’accepter de quitter le trône au cas s’ils perdraient pour l’intérêt supérieur de leurs nations respectives. Nous en avons dégout maintenant. Allez peuple brave de la gambie, n’accepter jamais!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here