Obama: l’Afrique doit être «un futur centre de la croissance mondiale»

5
Obama: l’Afrique doit être «un futur centre de la croissance mondiale»
Le président américain Barack Obama et son hôte et homologue kenyan Uhuru Kenyatta ce samedi matin lors d’une table ronde organisée dans le cadre du Sommet de l’entrepreneuriat.
REUTERS/Jonathan Ernst

Les Kényans attendaient sa visite depuis des mois. Barack Obama est donc arrivé vendredi soir à Nairobi, première escale dans le pays natal de son père en tant que président des Etats-Unis. Il a prononcé ce samedi matin un premier discours devant le Sommet mondial de l’entrepreunariat, un forum économique important, à l’occasion duquel il a vanté un continent « qui va de l’avant ».

« C’est merveilleux d’être de retour au Kenya, a lancé le président américain. Je suis fier d’être le premier président américain à visiter le Kenya, et bien sûr cette visite a des aspects qui me touchent personnellement, parce que si je m’appelle Barack Hussein Obama, c’est pour une raison. Mon père vient de ces contrées, j’ai de la famille et des amis ici, et au fil de mes visites ici dans les rues de Nairobi, j’ai appris à connaître et à apprécier la chaleur et l’esprit du peuple kényan. »

« Je voulais venir ici parce que l’Afrique va de l’avant. Le taux de croissance de l’Afrique est l’un des plus robustes du monde. Les gens commencent à sortir de la pauvreté, les salaires augmentent, la classe moyenne s’élargit, et des jeunes comme vous embrassent les technologies pour changer la façon dont les Africains font des affaires », s’est réjoui le président américain.

« Cela crée des opportunités pour les Africains et pour le monde, a continué M. Obama. Cela génère plus de croissance, plus d’échanges, plus de commerce, et cela crée des emplois dans tous nos pays. C’est bon pour nous tous. Ce continent doit être un futur centre de la croissance mondiale, et pas seulement au service de la croissance africaine. »..….Lire la suite sur rfi.fr

PARTAGER

5 COMMENTAIRES

  1. Il ne peut y avoir de croissance économique que quand la grande majorité des populations
    africaines sont qualifiées professionellement.Si tout le monde est commerçant et qu’on
    ne produit pas des biens en afrique même,ce ne sera qu’une croissance éphémère.
    Obama demande aux Keyans de donner aux pédés les mêmes droits que les autres.
    Il était en Arabie Saoudite il n’y a pas longtemps.A t’il osé demander aux Saoudiens la même chose?
    On appelle ça,le respect.Obama ne respecte pas les africains.
    Si,les homosexuels restaient seulement entre eux,il n’y aurait pas de problème.Le problème avec les homos c’est qu’ils veulent agrandir leur communauté.Ils vont débaucher des jeunes desœuvrés avec de l’argent et malheuresement ces jeunes deviennent Homos à leur tour.Demandez aux parents d´Homosexuels s´ils sont fiers de leur
    fils homosexuels?

  2. Avec Uhuru Kenyatta ,le Kenya commence a exercer un duo-leadership en Afrique de l’Est avec l’Ethiopie.Nous nous en rejouissons.Il y a quelques annees les Ouest-Africains y etaent bannis,particulierement les Maliens,les Senegalais.Aujourd’hui,le Kenya,l’Ethiopie et le Sud-Soudan ont lance un projet gigantesque autour du port de Lemu,reliant ce port par chemin de fer et par autoroute le Sud-Soudan,le Kenya ,et l’Ethiopie.Et aussi reliant les trois pays par des lignes de haute tension electrique et par oleoduc.Le jeune President devrait s’atteler a l’eradication du tribalisme du pays,mettant au meme plan Kukuyu et Luo.Un beau pays comme le Kenya doit aussi avoir une societe coherente et solidaire.Ces trois pays ont montre un beau exemple de cooperation economique.Aux autres regions de developper des centres de croissance pour entrainer les autres pays moins doues.C’est le moment de reprendre le projet de l’OMVS en y integrant le Senegal,le Mali et la Guinee ,d’equiper les centrales hydroelectriques de la Guinee,de construire des complexes siderurgiques ,d’aluminium en Guinee, a l’Embouchure du fleuve a Saint Louis et de developper un reseau d’industries le long du fleuve Senegal ,du fleuve Niger jusqu’a Gao.

  3. Cette visite souligne l’intérêt de l’Afrique mais beaucoup d’africains le pressentaient ..depuis
    un bon moment

    Mais ce que OBAMA ne peut pas dire en tant que président mais je crois qu’il le pense très fort c’est que la condition des Noirs d’Amérique n’est pas digne d’un si grand pays..

    Dans le Sud américain ce qui arrive aux Noirs est terrible ..

    Il faut souligner aussi que les Noirs américains ne s’intéressent pas beaucoup à l’Afrique c’est dommage pour nous tous …

    C’est comme la Chine elle a beaucoup de pauvres chez elle mais elle investit à tour de bras en Afrique..

    Stratégie quand tu nous tient …

Comments are closed.