Ce qu’il faut retenir de la première interview du président Trump

Le républicain a détaillé à la chaîne CBS plusieurs points de son programme et livré un aperçu de la manière dont il voit sa présidence.

41
Le président élu Donald Trump lors de l'interview qu'il a donné à la chaine CBS à Washington le 14 novembre 2016. CBS
Le président élu Donald Trump lors de l'interview qu'il a donné à la chaine CBS à Washington le 14 novembre 2016. CBS

Donald Trump a accordé un entretien à la chaîne de télévision CBS, son premier depuis son éléction à la tête des Etats-Unis. Dans cette interview, réalisée chez lui à New York et diffusée dimanche 13 novembre, le républicain détaille quelques points de son programme et livre un aperçu de la manière dont il voit sa présidence.

  • Il renoncera à son salaire de président

Donald Trump va renoncer à percevoir les quelque 400 000 dollars de salaire annuel dévolus au président des Etats-Unis. L’homme, dont la fortune personnelle a été estimée, début octobre, à 3,7 milliards de dollars par le magazine Forbes, a expliqué qu’il ne percevrait que le dollar symbolique auquel l’oblige la loi.

  • Il lance un appel au calme, alors que des tensions traversent le pays

Le républicain a cherché à calmer les tensions qui traversent la société américaine depuis son élection. « N’ayez pas peur. Nous allons rétablir notre pays », a-t-il lancé aux milliers de manifestants qui le défient quotidiennement dans plusieurs villes des Etats-Unis.

Il a également condamné des actes de violence et de harcèlement contre des minorités – musulmans, noirs ou hispaniques – qui, selon l’opposition démocrate et des associations, se seraient multipliés depuis le 8 novembre : « Je suis si triste d’entendre cela. Et je dis : arrêtez cela. Si cela peut aider, je le dis et je le dis face à la caméra : arrêtez cela. »

  • Il reste ferme sur les armes à feu et l’avortement

Le président élu a confirmé qu’il nommerait à la cour suprême des juges anti-avortement et favorables au port d’armes à feu. « Voici ce qui va se passer. Je suis pro-life [anti-avortement] et les juges seront pro-life », a-t-il déclaré. « Ils vont être très favorables au Deuxième amendement » de la Constitution, qui fait du port d’armes un droit pour chaque citoyen américain, a-t-il ajouté. Concernant l’avortement, le républicain estime que le dernier mot devrait revenir aux Etats qui devraient pouvoir chacun choisir sa législation.

Donald Trump va devoir nommer un juge à la Cour suprême car un siège est actuellement vacant. Mais il pourrait procéder au cours de son mandat à d’autres nominations en cas de décès ou de départ en retraite d’autres magistrats. La Cour suprême, dont le pouvoir sur les questions de société est déterminant, pourrait ainsi prendre une coloration très conservatrice.

Le président élu Donald Trump lors de l'interview qu'il a donné à la chaine CBS là Washington le 14 novembre 2016.
Le président élu Donald Trump lors de l’interview qu’il a donné à la chaine CBS là Washington le 14 novembre 2016. CBS
  • Il ne va pas remettre en cause le mariage homosexuel

Le président élu n’a pas l’intention d’œuvrer à une remise en cause du mariage homosexuel. Il a rappelé que la Cour suprême avait statué sur le sujet : « C’est la loi (…) Cela me convient. » Dans une décision de juin 2015, la Cour suprême avait affirmé le droit pour les personnes de même sexe de s’unir.

  • Il compte expulser jusqu’à 3 millions de clandestins

« Ce que nous allons faire, c’est prendre les gens qui sont des criminels et qui ont des casiers judiciaires, qui appartiennent à des gangs, qui sont des trafiquants de drogue (…), sans doute 2 millions, ça peut aussi être 3 millions [de personnes], nous allons les renvoyer du pays ou nous allons les mettre en prison. Mais nous allons les renvoyer de notre pays, ils sont ici illégalement », affirme Donald Trump.

Le président élu revoit ainsi à la baisse un engagement qu’il a longtemps déclamé pendant sa campagne : il s’était d’abord engagé à expulser la totalité des 11 millions d’immigrés sans-papiers présents aux Etats-Unis, parfois depuis des décennies. Fin août, après des moments d’hésitations, il était revenu sur cette promesse en indiquant ne vouloir déporter que « les mauvais », c’est-à-dire les délinquants.

  • Il veut un mur et « des clôtures » à la frontière mexicaine

Donald Trump est également revenu sur l’un des projets emblématiques de son programme : la construction d’un mur à la frontière mexicaine. Le 45e président des Etats-Unis a toutefois expliqué : « Pour certaines zones, je voudrais [des clôtures], pour d’autres un mur est plus approprié », a-t-il dit, ajoutant sur le ton de l’humour : « Je suis très bon pour tout ce qui concerne la construction. »

Ce changement de position est peut-être dû au fait que le Mexique ait catégoriquement refusé de financer ce mur de la discorde, malgré la promesse de Donald Trump de faire payer à Mexico le coût des travaux. Le projet, tel qu’imaginé par le milliardaire jusqu’à présent, s’étalait sur 1 600 kilomètres le long de la frontière pour un coût de 8 milliards de dollars.

  • Il se montre plus flexible sur l’Obamacare

Il y montre également une certaine flexibilité sur « Obamacare », la loi qui permet à tous les Américains d’avoir une assurance santé mais dont le fonctionnement est très critiqué.

 Le Monde.fr avec AFP, AP et Reuters | 14.11.2016

PARTAGER

41 COMMENTAIRES

  1. a propos du franc cfa
    DE GUEULE …OUUUUPS DE GAULE A APPLIQUE DIRECTEMENT A L’ AFRIQUE FRANCOPHONE LA MEME POLITIQUE ECONOMIQUE ET FINANCIERE QUE LES NAZIS AVEC HILTLER AVAIENT FAIT SOUMETTRE LA FRANCE

    UNE CONCLUSION HITLER = DE GUEULE JE VEUX DIRE DE GAULE, QUELLE DIFFERENCE?

    LA POLITIQUE ECONOMIQUE MONDIALE ISSUE DE LA SECONDE GUERRE MONDIALE EST PUREMENT ET SIMPLEMENT ESCLAVAGISTE JE DIRAIS PAS NAZISTE ET FASCISTE PAR CE QUE CES THEORIES DECOULENT D’ UN COMPORTEMENT ANIMAL ENVERS LES ALLEMANDS DE LA PART DES SOIENT DISANT CIVILISES ….

  2. CA COMMENCE BIEN DEJA, …..
    …CE QUE VOUS DEVEZ RETENIR ….
    ….CE QUE VOUS NE DEVEZ PAS RETENIR…..

    la moutonnsisation du peuple avec les big BRANDS Le Monde.fr avec AFP, AP et Reuters | 14.11.2016 🙂

  3. Après tout, est ce qu’il sera le premier président élu à revoir sa position. Très souvent ceux qui n’ont jamais été élu ou n’ont jamais occupé de fonction politique, se rendent compte de la différence entre ce qu’on pense en dehors de la classe politique et ce qu’on peut réellement faire.
    Après, laissons lui commencer son mandat et faire ses preuves ou montrer ses incapacités. Ne le jugeons pas sur les intentions, mais faisons le sur les faits. Sinon, Barack a obtenu le prix Nobel pour avoir eu des souhaits jugés “noble” par le comité Nobel LOL.

    • Nicolas Sarkozy: «Pas question de laisser les colonies françaises d’Afrique avoir leurs propres monnaies !» – L’Afrique Adulte
      c’EST PAS LUI .C’EST DE GAULE QUE L’AFRIQUE DOIT DEMANDER DES QUESTIONS .CE QUI SE PASSE ET SE FAIT A L’AFRIQUE EST INJUSTE .TRES SIMPLE QUELQUE CHOSE DOIT ETRE FAIT A PROPOS

    • WSR

      j’ai regardé la conférence de ce libre penseur…il a une certaine faconde mais
      il s’en prend aux homos c’est dépassé et sa conception de la femme qui n’est pas l’égale de l’homme c’est très vieux..
      Maintenant si tu penses que la france ruine les pays qui utilisent le CFA essaies de convaincre nos banquiers communautaires pour qu’ils récupèrent l’argent bloqué en France en gage et qu’ils mettent au point une monnaie..Cette monnaie déposée en gage ne représente que 50% des réserves de change des pays qu’est devenu cet argent ?
      De toutes les façons il faudra y arriver un jour..En effet la convertibilité transversale est nécessaire..
      Mais il faudra une probité à toute épreuve et un savoir faire énorme

      • CHER FRERE WSR
        TOUT LE MONDE EST AINSI EXPLOITE DE LA SORTE
        LE PEUPLE FRANCAIS EST AUSSI DEVALISE SYSTEMATIQUEMENT CROYEZ MOI…. IL YA DES CAFARDS DANS CE MONDE QUI VIVENT DU SANG DES AUTRES ET CES PARASITES SONT INSASSIABLES….

        DEPUIS QUE MOUSSA TRAORE A PERDU LE CONTROL DE SA BANQUE CENTRALE IL S’ EST ATTACHE A SON UDPM ET A LA RELIGION MUSLMANE, LES FINANCEMENTS ARABES ET LA DESTRUCTION DU PAYS A COMMENCE….AVEC LE FUNDS RAISINGS POUR TOUT PROJETS, LA DICTATURE FINANCIAIRE DE LA FRANCE…QUI VISE A DETRUIRE EDUCATION SANTE SECURITE….ALORS NOUS Y SOMMES!!!

        CESSEZ DE PRIER LEURS DIEU ET PARLER LEUR LANGUES!!!!

  4. Trump a financer sa campagne ,il a gagner .
    La seul pense que j’ai pas aimer ds l’interview c’est qt Il dit que “ces gens sont de bonne personne “Clinton et autres.Je veux pas ecouter ca .Trump tu dois aller faire ce que tu as dit .Ce qui est dit est dit .

  5. Trump ne doit pas se limiter à une simple condamnation verbale contre les actes et les violences racistes contre les minorités .

    Donald Trump ne doit pas oublier que la multiplication des violences racistes après sa victoire est la conséquence des propos irresponsables , racistes , xénophobes et islamophobes qu’il avait tenus pendant sa campagne .

    Par conséquent il ne devrait pas se limiter à des simples condamnations verbales .

    Maintenant qu’il est élu président , Donald Trump doit réfléchir sur des mesures à prendre contre tout acte ou violence raciste contre les minorités lors de sa prise de fonction en janvier 2017 .

    Sans une batterie de mesures draconiennes contre les violences racistes , les USA risquerait de s’imploser de l’intérieur avec une guerre civile .

    Les racistes et les extrémistes de tout bord et de tout poil se croient maintenant permis de tuer en toute impunité avec Donald Trump comme président .

    Il faudrait aussi s’attendre à une multiplication de bavures , brutalités et violences policières , je dirai même des mises à mort envers les minorités .

    Sans une réelle fermeté contre tout acte raciste , le climat favorable à la paix sociale serait gravement menacé aux USA .

    Les minorités qui se sentent menacées n’auront d’autres choix que de se ruer sur les armureries pour s’acheter des armes afin de pouvoir se défendre contre les racistes . Des racistes qui seront désormais fiers de l’être .

    Si Donald Trump n’affiche aucune fermeté pour l’apaisement et la paix sociale , si Donald trump affiche son laxisme envers les racistes et son incompétence à diriger le pays , il serait destitué et ne terminera pas son mandat .
    Sous la présidence Donald Trump

  6. 😉 😉 😉

    “Il a également condamné des actes de violence et de harcèlement contre des minorités … ”
    Il est au courant que c’est lui qui durant toute sa campagne a stigmatisé ces minorités ?

    Oh … pauvre petit choux … le Mexique ne veut pas payer pour son mur ? et oui … real politique …

    Bref, Trump c’est juste le triomphe de la démagogie …

    😉 😉 😉

    • leaudemerdus: tu ne soutiens pas ton frère cro-magnon, ça m’étonne…

      dis-moi les soldats franSSais pédophiles en centreafrique et les soldats franSSais assassins en cote d’ivoire: ils seront jugés un jour?

      • 😉 😉 😉
        ben oui, chez nous un candidat qui a plus de 600 000 voix d’avance remporte le poste … bizarre, non ?

        et puis, vraiment, un malien qui parle de corruption, c’est quand même très drôle, non ?

        • – Curieux non, que c’est maintenant que vous rendez compte de ce système de vote aux USA…!

          – A chacun son niveau dans le dégré de corruption, sauf qu’à la nuance près, d’autres se font financer par de l’argent qui entretient en même temps des djihadistes pour tuer des innoncents…!

          – Et puis détrompez-vous, votre “chez nous” ne vous rend même pas ridicule…Quelqu’un qui a juste abandonné la fonction…It is very pity…

          • 😉 😉 😉
            – sur quoi tu te base pour prétendre que nous découvrons le système américain ? a part ton habituelle croyance ridicule d’être le détenteur du savoir universel ?

            – il faut reconnaître que dans ce domaine le mali a mis la barre très très haute, non ?

            – à tes souhaits !

          • – Voilà! M “demlaudus”, jusque là il y avait un petit grin à croire que vous aviez votre esprit sous vos talons, le nombril bien en place, mais on se rend compte au fur à mesure que vous nêtes pas atteint de Nihilisme encore moins de denégation…

            – Alors, prière de revoir vos pipi-caca-boudin que vous aviez dilapidés la semaine dernière en parlant de “système obsur” des USA…Il faut assumer M, c’est tout ce que l’on vous demande tout le temps…

          • :mrgreen:
            Bon … tu es manifestement au bout du rouleau … j’insiste pas, tu vas nous faire un avc …

          • Non, il fallait se boucher le nez un instant, puisque vous n’êtes même pas capables d’aller ramasser vos oeufs pourris pondus la semaine dernière…!

    • 1 – En tant qu’attaché de presse de l’Ambassade de France, il va falloir que vous rendez chez Jules-de-chez-Smith d’en face, enfin à la Librairie Smith à Paris et là M Trump s’explique largement sur le “mur qui doit être payé par les Mexicains” dans son livre “CRIPPLED AMERICA”!C’est loin de ce que vous voulez laisser entendre…
      – Soyez sûr, ce n’est pas de la notice wikipédia comme chez votre “kopin” là…C’est un livre!

      2- M “demlaudus”, C’est cela la différence entre ceux qui font du surcommentaire de buzzz en gloses, des vins qu’ils n’ont jamais dégusté avant et ceux qui travaillent…!
      – Enfin quand cette espèce de mécanisme se met toujours en route par un establishment violent contre des personnes, alors se perd dans le néant toute perception à admettre le réel…le paradigme passe rapidement de vichistes à pétainiste, de fachistes á Hitler, puis la Shoa, donc reponsables des 6 millions de morts…!!!!

      • merci de confirmer ce que je disais à propos de la démagogie :
        – Trump a régulièrement dit pendant ses meetings “Je construirais un mur de 1600 km de long et le Mexique paiera …”
        qu’il écrive autre chose dans un livre est donc très clair :

        Démagogie (Dictionnaire Larousse)
        (du grec dêmagôgia)
        Action de flatter les aspirations à la facilité et les passions des masses populaires pour obtenir ou conserver le pouvoir ou pour accroître sa popularité.

        le problème de cette démagogie, c’est l’explosion des actes racistes depuis l’élection de Trump … facile de faire sortir le monstre de sa boite … le faire rentrer sera un peu plus difficile …

        • 1- C’est du fouillis dans votre boîte cranière maintenant!!
          Ne vous mélanger pas les pinceaux en vous confondant dans des termes dont vous ne maîtrisez rien du contexte historique et en tirez une conclusion! Démagogie et pafff explosion des actes racistes…Vous êtes vraiment dans l’émotif Monsieur!

          2- Il va falloir revoir l’histoire de la démocratie Jacksonienne des USA des années 1830…après on parlera des ères sous Ms Reagan, Bushs, Clinton, Obama…M “demlaudus”, dommage vraiment que vous lisez très peu, mais évitez surtout google et autre wikepédia & bagatelles de Larouse ! Sortez un peu de vos quartiers de “boboland”…il y autres choses dans la vie…

          • 😉 😉 😉
            1- euh … a propos de bordel dans la tête, c’est pas toi qui évoque la Shoah, Hitler, Pétainisme, …
            Je suppose que ton livre de chevet c’est “mein kampft” … c’est dans le livre, donc vérité vraie, non ?

            2- ouais … on pourrait faire tout ça … mais moi j’ai une vraie vie …
            quand à quitter mon “boboland” pour rejoindre ton “délireland” … très peu pour moi … quand on voit ce que ça t’a fait …
            😈

          • On écrit “Mein Kampf “…Vraiment de sérieux problèmes avec les livres! Bon, on comprend cela aussi! Enfin un peu nul quoi le mec!

      • 1 – Que vous soyez abruti, avait déjà été déjá su de tout le monde, mais que vous soyez malhonnête en plus devient inquiétant…
        Encore une fois: M Trump explique clairement dans un livre de quoi s’agit-il dans ce livre concerant ce fameux mur, il n’ya rien de confirmation dedans!

        2- Alors, allez-y chercher le livre, lisez-le d’abord et puis peut-être auriez-vous un avis avisé! Ne vous bornez pas aux définitions vagues de google, wikipédias et autres dictionnaires, et on voit comment cela abruti et empêche tout effort personnel…
        On réfléchi à partir d’une définition par rapport à une situation donnée…
        Allez! reprenez la craie…

        • 😉 😉 😉
          1- donc la seule source d’informations digne de foi est le livre de Trump sur Trump … et je dois faire abstraction de toute autre source d’information …

          par conséquent je dois évidemment croire ce que dit sarko dans son livre, non ?

          puisqu’il l’écrit, c’est donc vrai !

          Et tu me traite d’abruti et de malhonnête ?

          mais je comprends beaucoup mieux tes raisonnements si simplistes …

          2- aucunement besoin de ton petit avis pour choisir moi même mes sources d’informations …

          et ta craie, tu sais ou tu peux te la mettre ?

          • – Non vous ne comprenez rien encore…Vous aviez parlé de mur, sans savoir de quoi il s’agissait et on vous dit que c’est dans ce livre qu’il s’explique largement sur ce mur…!
            – Alors daignez bouger un peu vos petits choux de bruxelles!

            “Oh … pauvre petit choux … le Mexique ne veut pas payer pour son mur ? et oui … real politique …”

            C’est bien de vous non? Ou c’est une perte de mémoire…

    • il y en a un qui a sourit tout le temps et pourtant il a tué les africains par milliers et fait 2 guerres en afrique: cote d’ivoire (obamo a soutenu le coup d’état de la franSS) et la destrcution de la libye!

      le sourire d’un président devrait être le dernier de ton soucis!

  7. je veux juste dire que ceux comparent trump à marine lepen font fausse route. marine lepen est politicienne alors trump n’en est pas un.
    pour moi l’arrivée va changer le monde. il en a les moyens; il n’est pas comme le 1er ministre grecque qui n’a pas les moyens de sa politique.
    l’ingérence doit arrêter; les pays peuvent s’aider mais la pratique que la France fait de la coopération est horrible, il faut en mettre fin.

  8. Voilà ce qu’on appelle avoir une vision politique:
    1- Après, on peut être d’accord ou pas, discuter sur des points, négocier certains aspects…ou même pas! Seulement ce Monsieur doit être jugé de ce qu’il aura fait et non sur la base de vents chauds jetés en l’air pendant la campagne.

    2- Sa violence verbal est peut être comparable à la violence des actes de Mme Clinton, qui on n’a pas besoin d’avoir 50 ans pour juger de ce qu’elle aura été capable pendant plus de 3 décennies de vie politique…!

  9. Voilà ce qu’on appelle avoir une vision politique:
    1- Après, on peut être d’accord ou pas, discuter sur des points, négocier certains aspects…ou même pas! Seulement ce Monsieur doit être jugé de ce qu’il aura fait et non sur la base de vents chauds jetés en l’air pendant la campagne.

    2- Sa violence verbal est peut être comparable à la violence des actes de Mme Clinton, qui on n’a pas besoin d’avoir 50 ans pour juger de ce qu’elle aura été capable pendant plus de 3 décennies de vie politique…!

  10. Pour gouverner les USA, il faut absolument aller vers le centre ou’ se trouve la majorite’ de la population. Quand on est le President Americain les realite’s suivantes ne peuvent pas etre ignore’es:
    1- Les positions extremes ne sont pas bonnes pour notre pays.
    2- les programmes de discrimination positive ne peuvent pas etre elimine’es car ils ouvrent des portes aux femmes et aux minorite’s.
    3- La violence des rues existe. The second amendment donne aux Americaines et aux Americains le droit d’avoir des armes. La question qui se pose est comment respecter ce droit constitutionnel tout en empechant a’ ce que les armes ne tombent entre de mauvaises mains?
    4- La deportation de celles et ceux qui ne sont pas des citoyens americains et qui commettent des crimes, est deja une pratique qui existe deja. Nous avons une question morale qui se pose: Que faire des criminels qui n’ont connu que l’Amerique depuis leur enfance, qui ne parlent qu’Anglais, qui sont 100% culturellement americains, qui ne connaissent rien du pays d’origine et qui n’ont au document Americain?
    5- La question du Mexique doit etre gere’e avec une grande attention car nous avons besoin d’un Mexique stable politiquement et economiquement pour eviter certains deplacements massifs. Si les mexicains ont tout ce dont ils ont besoin chez eux, ils n’auront pas besoin de traverser la frontiere pour aller a’ la recherche d’une vie meilleure aux USA. Depuis le 8 novembre le peso mexicain a perdu 13% de sa valeur, ce qui n’est pas un bon signe. Est-ce que nous pouvons construire un mur de presque 2000 km? J’en doute car son efficacite’ sera tres limite’e. J’ai vu de mes propres yeux comment des personnes grimpent le mur qui separe Nogales, Arizona et Nogales, Mexico. Ici aussi la question morale existe car ce sont les memes peuples et parfois les memes familles qui se trouvent de part et d’autre de la frontiere entre le Mexique et les USA.
    6- La question de l’OTAN est extremement importante car nous parlons du leadership role des USA et de la securite’ du monde libre. Je prefere laisser le soin aux experts de la defense de donner tous les details au President elect Trump afin qu’il puisse avoir une meilleure image de la situation. Nous pouvons certes demander une plus grande contribution financiere aupres de certaines puissances economiques qui ont des bases americaines sur leur sol pour leur protection mais il serait sage d’eviter la militarisation de certains pays pour des raisons connues.
    7- Obamacare est un bon programme qui a permis a’ 20 millions d’americains d’avoir une assurance maladie. Sans assurance maladie, pour de simples maux de tete, on se rend aux salles d’urgence des hopitaux, c’est tres cher et legalement on ne peut pas refuser le soin au malade tout en sachant qu’il ne peut pas payer la facture. Ce sont les etats et le gouvernement federal qui finissent par payer la facture.Just think about it.
    8- Une fois qu’un juriste devient membre de la Cour Supreme, il peut changer de position. Nous avons vu des juristes nomme’s par des presidents republicains qui sont devenus liberaux et vice-versa.
    Siko et compagnie, la campagne est derriere nous. C’est la realite’ maintenant!!!

  11. Trump était plus impulsif qu’une trompe face à une chatte.
    Après son élection, je le trouve plus sage et plus raisonnable et vous allez voir qu’il va mieux gérer que les politicards qui ne savent que parler.

    Au Mali, Moussa Koné a été le meilleur ministre de la santé alors qu’il était très peu instruit et c’était le plus brute du gouvernement de Moussa Traoré.

    Autre chose, ce n’est pas une mauvaise chose d’être conservateur lorsqu’on tien à préserver des valeurs positives. Il faut être conservateur souvent et progressiste souvent selon ce qui est proposé au changement.

    Bon vent à Donald Trump, vive le choix du Peuple souverain d’Amérique.
    Par un petit africain dont le pays est en proie à la mauvaise gestion et l’insécurité.

    • C’EST BIEN COMME CA .LES POLITICIENS EN TOUT GENRE DOIVENT RECEVOIR UN COUP PAREIL .UN HOMME EN DEHORS VIENDRA PRENDRE LE POUVOIR ET LES FAIRE SUBIR EN LEUR DISANT NON .

    • Bien dit…. Vous n’etes pas tres loin de la vision des grands penseurs conservateurs tels que Edmund Burke and Russell Kirk….

      LHomme Faust
      Boston, MA.
      USA

      The Conservative Principles
      By Russell Kirk

      Adapted from The Politics of Prudence (ISI Books, 1993). Copyright © 1993 by Russell Kirk. Used by permission of the Estate of Russell Kirk.

      Being neither a religion nor an ideology, the body of opinion termed conservatism possesses no Holy Writ and no Das Kapital to provide dogmata. So far as it is possible to determine what conservatives believe, the first principles of the conservative persuasion are derived from what leading conservative writers and public men have professed during the past two centuries. After some introductory remarks on this general theme, I will proceed to list ten such conservative principles.

      Perhaps it would be well, most of the time, to use this word “conservative” as an adjective chiefly. For there exists no Model Conservative, and conservatism is the negation of ideology: it is a state of mind, a type of character, a way of looking at the civil social order.

      The attitude we call conservatism is sustained by a body of sentiments, rather than by a system of ideological dogmata. It is almost true that a conservative may be defined as a person who thinks himself such. The conservative movement or body of opinion can accommodate a considerable diversity of views on a good many subjects, there being no Test Act or Thirty-Nine Articles of the conservative creed.

      In essence, the conservative person is simply one who finds the permanent things more pleasing than Chaos and Old Night. (Yet conservatives know, with Burke, that healthy “change is the means of our preservation.”) A people’s historic continuity of experience, says the conservative, offers a guide to policy far better than the abstract designs of coffee-house philosophers. But of course there is more to the conservative persuasion than this general attitude.

      It is not possible to draw up a neat catalogue of conservatives’ convictions; nevertheless, I offer you, summarily, ten general principles; it seems safe to say that most conservatives would subscribe to most of these maxims. In various editions of my book The Conservative Mind I have listed certain canons of conservative thought—the list differing somewhat from edition to edition; in my anthology The Portable Conservative Reader I offer variations upon this theme. Now I present to you a summary of conservative assumptions differing somewhat from my canons in those two books of mine. In fine, the diversity of ways in which conservative views may find expression is itself proof that conservatism is no fixed ideology. What particular principles conservatives emphasize during any given time will vary with the circumstances and necessities of that era. The following ten articles of belief reflect the emphases of conservatives in America nowadays.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here