André Bourgeot, Directeur de recherche émérite au CNRS : « Le MNLA ne représente que lui-même »

78

Sur une initiative du Pr Monin Marcel, en principe le mercredi 24 avril 2013 de 17 h à 20 H, la salle de conférence n ° 352 du bâtiment F de l’Université Paris-Ouest Nanterre la Défense devrait accueillir une conférence sur le thème : « Les problèmes des minorités dans les frontières issues de la décolonisation : le cas du Mali ». Cette conférence qui doit enregistrer la participation de Moussa Ag Assarid, écrivain, représentant du MNLA en Europe et Mahamadou Djéri Maïga, professeur, vice-président du MNLA devait bénéficier de la participation d’André Bourgeot, Directeur de recherche émérite au CNRS (UMR 7130) au  Collège de France et à l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales. Mais, en plus d’avoir rejeté l’invitation à participer à cette rencontre, André Bourgeot décrit le MNLA en des termes qui devaient pousser toutes organisations ou toutes institutions sérieuses à prendre ses distances d’avec elle.

 

BeugnotEn réponse à une invitation  du Pr Monin Marcel à participer à une conférence sur le thème « Les problèmes des minorités dans les frontières issues de la décolonisation : le cas du Mali », en compagnie d’animateurs comme Moussa Ag Assarid, écrivain, représentant du MNLA en Europe et Mahamadou Djéri Maïga, professeur, vice-président du MNLA, André Bourgeot n’est pas allé de main morte. Et tout porte à croire que la conférence programmée par Monin Marcel dans une université française pour faire la part belle au MNLA ne pourra pas compter sur la participation du Professeur André Bourgeot. « Merci de ton invitation. Permets-moi de te manifester ma surprise et mon indignation. Solliciter deux représentants du MNLA pour traiter du problème des minorités dans les frontières issues de la colonisation est bien révélateur de ta démarche  qui s’inscrit, de mon point de vue, dans une conception néocoloniale des minorités ethniques ». C’est par cette phrase sens équivoque qu’André Bourgeot a introduit sa lettre destinée à Monin Marcel. Il a été on ne peut plus clair à propos du MNLA qui a tout l’air d’une organisation criminelle rejetée par la grande majorité des touareg. «  De surcroît, le MNLA ne représente  que lui même. Comme tu le sais il a fait l’objet d’une pétition initiée par des Touareg qui condamnent les objectifs et les méthodes de ce mouvement indépendantiste dont trois rapports  (FIDH, Amnesty International et HRW) dénoncent des viols perpétrés par certains de ses éléments, les vols et les saccages d’édifices publics », a-t-il indiqué. Et, comme le pensaient beaucoup d’observateurs de la scène malienne, sans possibilité de le prouver, André Bourgeot pense qu’il n’y a aucune différence entre le MNLA et les groupes narco djihadistes. « Il a conquis les villes du septentrion malien en connivence, voire en alliance avec  des groupes armés narco djihadistes », a-t-il révélé. Avant d’accuser le MNLA : «  Il a participé au massacre d’Aguelhok où une centaine de militaires (dont une quinzaine de Touareg) ont été égorgés ». Pire, le Professeur André Bourgeot a tenu à rappeler à la conscience collective un fait important que bon nombre de supporters du MNLA en Europe souhaitent oublier : l’éphémère alliance avec Ansar Eddine. « Il a signé avec Ansar Eddine Salafiya une “convention” dont la durée de vie a été éphémère mais  qui fut pour autant bien significative », a-t-il signifié à son collègue Monin Marcel.

« Ce mouvement ne représente en aucun cas les sociétés touarègues »

Et, pour prouver l’absence totale de soutien du MNLA dans cette partie du Mali qu’il a vite fait de revendiquer comme sa chimérique République de l’AZAWAD, le Pr André Bourgeot a indiqué que le MNLA « vient  de faire l’objet d’une mise au point  de personnalités touarègues qui dénoncent ses méthodes et ses objectifs soulignant  avec force que ce mouvement ne représente en aucun cas les sociétés touarègues ». Sans le dire, nous croyons que certaines personnalités en Europe répugnent de côtoyer des individus qui font l’objet d’un mandat d’arrêt international. «  Monsieur Moussa fils d’Essaghid a été exclu du mouvement. Il fait l’objet (avec dix autres de ses acolytes) d’une mandat d’arrêt international émanant de la justice malienne », a-t-il rappelé à son collègue. Décrivant la psychologie de Moussa Ag Assarid, l’écrivain qui rêve d’un embouteillage chimérique dans le désert, comme son AZAWAD sur une partie du territoire malien, André Bourgeot ne fournira pas un grand effort pour trouver les justes mots. « Propagandiste de ce  groupe hétérogène, il est considéré par les connaisseurs comme un imposteur,  manipulateur, sachant manier le mensonge avec conviction », a-t-il qualifié Moussa Ag Assarid. Avant de rappeler à l’ordre son collègue Monin Marcel: «  Je conçois tout à fait que tout ça n’ébranle pas ta conscience et que, au nom de la liberté d’expression, tu lui donnes, à l’instar d’autres conservateurs bien connus, la parole sans te poser de problème  déontologique ni d’une éthique politique: c’est ton choix et il faut respecter ta position comme n’importe quelle autre position. Mais respecter ne signifie pas approuver et encore moins cautionner quelqu’un (avec d’autres)  qui a fortement contribué à mettre le Mali dans l’état dans lequel il est actuellement ».

Rigoureux dans sa démarche de chercheur et se refusant à cautionner des faux fuyants, il n’est pas passé par quatre chemins pour assener sa vérité à son collègue. « Si je t’envoie ces remarques indignées c’est qu’il y a quelques semaines tu m’avais demandé de siéger au  sein d’un conseil scientifique que tu voulais mettre en place pour dorer ton UTD. Je ne t’avais pas répondu. Ton invitation et les intervenants que tu as choisis et sollicités me conduisent non seulement à refuser catégoriquement ta requête mais également à te demander de me rayer de ta liste de destinataires. je ne veux plus rien à voir, ni de près ni de loin, avec cet UTD dont les animateurs de la séance inaugurale est plus que significative. Nous ne partageons pas les mêmes valeurs. Mes convictions progressistes de citoyen et de républicain qui a toujours combattu le néocolonialisme, les forces réactionnaires et l’ethnicisme  ne peuvent s’associer à cette initiative », a-t-il indiqué. Avec l’espoir que cette  sortie d’André Bourgeot aidera tous les Professeurs du genre Monin Marcel à ouvrir les yeux et à s’inscrire dans des démarches véritablement scientifiques, loin de tous les clichés illusionnistes qui  font que les « hommes bleus », même engagés dans des projets criminels bénéficient de soutiens en Europe. Nous pensons sincèrement que le moment est arrivé pour que la communauté internationale se pose les vraies et bonnes questions en ce qui concerne le MNLA. En tout cas, Abdoullah COULIBALY, Vice-président du Forum de Bamako, qui pense qu’une démarche scientifique pourra énormément aider le débat sur ce qui se passe au nord du Mali à avancer, n’a pas hésité à mettre la 13ème édition du forum de Bamako pour répondre à un certain nombre de questions. Et, nous pensons que les bonnes réponses qui seront données à ces questions, faciliteraient le retour rapide de la paix dans le nord du Mali, notamment à Kidal. Ce sont : qui représente quoi ? en l’occurrence, que représente le MNLA dans la communauté touareg ? quel pourcentage de cette communauté adhère à sa démarche ? quel est le pourcentage de la communauté touareg dans la population au Nord Mali ? Enfin dans un contexte de démocratie, pourquoi recourir aux armes pour atteindre ses objectifs ? Que faut-il faire pour prendre en compte les préoccupations de toutes les communautés d’une Nation, surtout les minorités ? Quelle mode adopter pour qu’aucune communauté ne se sente marginalisée ? Que faire pour éviter la dictature d’une majorité ? Quel modèle d’organisation pour responsabiliser les populations locales dans la gestion de leur localité ? Répondons à ces questions du Vice-président du Forum de Bamako et nous verrons que nous aurons résolu à moitié, pour être modeste, la crise au nord du Mali.

Assane Koné

PARTAGER

78 COMMENTAIRES

  1. Ma foi,je me prosterne devant la vision lucide du Pr Andre Bourgeot,qui a su utiliser sa conscience au bon moment afin de denoncer les desseins hypocrites de Assarid.Si l’ONU,la classe politique francaise,les soi-disantes ONG internationales,certains pays voisins,pensaient comme ce Professeur,le Mali,voire l’Afrique n’allait jamais subir une telle instabilite de tous les records.
    Une fois de plus,c’est au peuple Malien(Noirs,touaregs,tamasheqs,maures,musulmans,chretiens etc)de se donner la main comme des freres,afin d’entamer le vrai developpement economique de notre Mali,qui est cher a nous tous.Certes le Pr Bourgeot continuera de se demarquer des imposteurs comme Moussa Ag Assarid,mais nous devons veiller a la solidarite et a l’union sacree entre les differentes ethnies.C’est ensemble qu’on pourra construire le MALI de demain,le Mali imagine par nos aieux.LA PATRIE OU LA MORT NOUS VAINCRONS.

  2. Nous remercions Prof Bourgeot pour son courage de dire la verite’ et pour l’amour qu’il a demontre’ pour notre faso!!!!
    Je suis pour l’autonomie de gestion pour la region nord pour plusieurs raisons dont: CALL MNLA’s BLUFF!!!
    Une autonomie donnera la gestion du nord aux vrais patriotes maliens du nord. JE SUIS CONVAINCU QUE LES VAGABONDS DU MNLA NE SERONT PAS ELUS PAR LES POPULATIONS DU NORD POUR GERER/DIRIGER LEUR REGION!!!
    LET’S CALL MNLA’s BLUFF!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  3. CE PROFESSEUR EST UN MALIEN : La Langue KEL TAMASHEK possède une lettre IMPRONONCIABLE qui se situe entre le R et le G. Le Professeur connait bien cela car il ecrit : “Moussa fils d’Essaghid” = “Moussa Ag Assarid” Donc
    2) Bougheissa = Bouréîssa,
    3) Addrar = Agdad
    3) Tigargar = tirar rar 😉 😀 😀
    C’est aussi le cas de :
    INGHALID = INKHALID = INHALID 😆 😆 😆

  4. Bourgeot est un homme d’étique et de morale; en gros un grand Homme. Il ne se permet pas les petits jeux et les operations tordues. Que le Seigneur soit avec toi mon cher ami!

  5. Comme le disent les americains: “WOW!” Bravo et merci Mr. BOURGEOT. On ne peut etre plus clair et direct meme plus que la quasi totalite des maliens et surtout des autorites de Bamako qui d’ailleurs semblent confuses face a cette equation du MNLA; qui selon moi n’est qu’UNE A UNE SEULE INCONNUE: LE MALI ESTUN ET INDIVISIBLE ET LE RESTERA. Par consequent, toutes initiatives ou tentatives de division seront considerees comme des actes de HAUTE TRAHISON et seront sanctionnees avec la derniere rigueur. Il me semble que les respectes personnages suinants: Mr. BOURGEOT, le President du Niger Mr. ISSOUFOU et les honnorables deputes du nord Mme HAIDARA et Mr. IMBARCAOUANE a eux seuls s’averent etres plus efficaces que les differents gouvernements maliens de ces 20 dernieres annees. Ils sont plus poignants, plus directs avec des preuves a convaincre les plus sceptiques et les ignorants dans cette affaire du nord. Il est grand temps que les autorites de Bamako cessent de tourner autour du pot.

  6. Au fait que veut dire UTD?
    Le professeur MONIN a t-il jamais visité le Mali? Si oui quels endroits du Mali? A quel titre?
    Sait-il que les plus irréductibles de ces gens du MNLA sont des esclavagistes en puissance qui se croient supérieurs aux noirs? En conséquence sait-il que ces gens du MNLA sont des racistes en fait et qu’ils n’ont nullement envie de se laisser commander/diriger par des hommes noirs?
    Le jeu de Moussa Ag Assarid est bien connu: se faire passer pour des minorités victimes des gens du sud alors que ce sont des esclavagistes.
    Seulement au Mali il y a toujours eu des ministres et des premiers ministres du nord (touareg, sonrhaï…)
    Et puis quand on met tout le temps une zone à feu et à sang c’est normal que les gens qui peuvent mettre en valeur cet endroit le désertent.

  7. MNLA

    Unité – Liberté – Justice

    Mise au point du MNLA

    De sources bien informée et concordantes, le MNLA a appris que le Mali projetait d’attaquer les positions militaires tenues par ses unités a Anefis, Kidal et Menaka et qu’il avait, pour cela, mobilisés 300 véhicules. Le MNLA informe l’opinion publique nationale et internationale qu’il n’hésitera aucunement à réagir militairement à toute provocation des putschistes de Bamako.

    Aussi, le MNLA informe les azawadiens que tous ses combattants sont prêts à mourir, jusqu’au dernier d’entres-eux, pour protéger les populations de l’Azawad contre les inévitables exactions de l’armée malienne. Cette armée de putschistes, composée de criminels avérés, déjà largement dénoncés par Amnesty International et Human Rights Watch, ne parviendra à mettre la main sur nos populations qu’après avoir exterminé le dernier des soldats du MNLA, et ce, quels que soient les soutiens dont bénéficient les putschistes de Bamako. Le MNLA précise très clairement qu’il pourrait avoir la terre entière contre lui qu’il n’acceptera jamais de livrer les populations civiles de l’Azawad aux horreurs de l’armée malienne sans avoir combattu jusqu’au dernier souffle du dernier de ses combattants.

    Par ailleurs, le MNLA a également appris que les membres du « Groupe de contact et de soutien du Mali », réunis à Bamako, ont unanimement demandé le désarmement du MNLA comme « préalable » à toute négociation politique. Aussi, nous les informons que le MNLA ne désarmera que le jour ou un véritable accord politique protégera réellement nos populations et qu’un vrai statut juridique, politique et définitif soit trouvé à l’Azawad qui est notre territoire historique depuis des millénaires, n’en déplaise aux annexions coloniales et autres contrefaçons historiques.

    Le MNLA rappelle, à toute fins utiles, que la France coloniale est responsable du découpage territorial à la source du tragique conflit que nous vivons depuis plus de 52 ans. D’autre part, nous rappelons également que la France n’a jamais protégé nos populations au cours de toutes ces « très longues » années de souffrances, de tortures et de massacres. Encore aujourd’hui, la France reste incapable de protéger les civils azawadiens des horreurs de l’armée malienne alors-même qu’elle a pris la lourde responsabilité de la réinstaller sur le territoire de l’Azawad.

    Le MNLA tient également à rappeler l’incohérence du soutien « inconditionnel » accordé aux putschistes de Bamako car le gouvernement malien n’a aucune légitimité institutionnelle, c’est un gouvernement de putschistes disposant, de surcroit, d’une bande armée, accompagnée de milices ethniques, faisant office d’« armée régulière ». Les « soldats maliens » ne se sont jamais distingués autrement que dans l’assassinat, la torture, le viol et la spoliation des civils azawadiens. A ce jour, aucun autre « fait d’armes » ne leur est connu. Les terroristes du Mujao, d’Aqmi et d’Ansar Dine sont combattus par les soldats français, les soldats tchadiens ET les soldats du MNLA, quand bien même le discours officiel français cherche à « dissimuler » l’engagement concret du MNLA dans la lutte contre le terrorisme. Le MNLA précise que cette dissimulation dans le discours officiel français n’est pas de nature à instaurer un climat de confiance, surtout après le troublant précédent de l’affaire « Abdoulkarim Ag Matafa ».

    En effet, le MNLA n’a pas oublié le piège tendu à Abdoulkarim AG Matafa et à ses compagnons ; et si le MNLA est resté conciliant, cela ne signifie nullement qu’il est dupe. Le MNLA n’est dupe de rien et, en tout état de cause, il tient la France entièrement responsable de la dramatique situation qui prévaut dans l’Azawad, de même qu’i tient la France pour premier responsable du sort des azawadiens dans les villes réoccupées par le Mali à la suite de l’opération Serval car depuis le déclenchement de cette opération, plus de 380 azawadiens ont été assassinées par l’armée malienne au vu et au su de l’armée française qui se déclare « officiellement » aux cotés de l’armée malienne, aux côtés des putschistes de Bamako.

    Le MNLA a été scandalisé par les déclarations de la diplomatie française qui « prépare le terrain » aux exigences maliennes de désarmement d’un mouvement populaire et révolutionnaire qui n’a d’autres aspirations que de vivre en paix sur son territoire et protéger son peuple contre des exactions commises au grand jour, avérées et confirmées par les organisations internationales des droits humains.

    Comment la France peut-elle exiger du MNLA qu’il accepte d’être « cantonné et désarmé au même titre que tous les groupes armés » ? Doit-on comprendre que le MNLA est subitement logé à la même enseigne que les groupes terroristes qui ont prospérés à l’ombre du palais présidentiel de Koulouba ? Par ailleurs, ce cantonnement et ce désarmement, vaut-il aussi pour les bandes armées du Mali et leur milices ethniques qui massacrent nos populations ? Ou bien cela concerne-t-il seulement le MNLA ?

    D’autre part, il nous semble utile de préciser que si Kidal et les zones tenues par le MNLA échappent aujourd’hui aux massacres des soldats maliens, cela est du à la seule présence des soldats du MNLA et non pas à la présence de l’opération Serval. Pour rappel, les régions de Gao et de Tinbouctou sont en toute impunité livrées aux massacres sans fin des soldats maliens alors-même que l’opération Serval est justement « aux côtés de l’armée malienne ».

    Comment se fait-il que la France fasse table rase des très graves exactions commises par les bandes armées du gouvernement putschiste de Bamako ? Comment se fait-il que la diplomatie française déclare que « Dans un pays démocratique, il ne peut pas y avoir deux armées ». Depuis quand les coups d’Etats militaires, agrémentés de massacres de populations civiles, et les « gouvernements putschistes » sont-ils qualifiés de « pays démocratiques » ?

    Hier le parlement français a voté à l’unanimité la poursuite de l’opération Serval. Le premier ministre français a déclaré que l’opération Serval était une victoire militaire et politique. Au delà du fait que l’opération Serval soit menée par la seule armée française, car aucun autre Etat européen ne s’est aventuré à s’engager aux côtés des putschistes de Bamako, doit-on considérer les centaines de civils azawadiens, victimes des exactions du Mali, comme une « victoire politique et militaire » de l’opération Serval ?

    Quoi qu’il en soit, s’il est une victoire que l’opération Serval avait déjà définitivement perdue dès les premières exactions des putschistes de Bamako sur les populations civiles azawadiennes, c’est bien la victoire morale.

    Aussi, pour répondre à l’exigence du désarmement de notre mouvement avant les élections de façade prévues pour juillet, le MNLA rappelle encore une fois qu’il ne désarmera pas avant qu’une solution définitive soit trouvée pour l’Azawad par un véritable accord politique qui protégera réellement nos populations. Le MNLA ne désarmera que le jour où un vrai statut juridique, politique et définitif sera trouvé à l’Azawad, pas avant, et encore moins, pour cautionner des pseudos-élections au Mali.

    Le MNLA tiens à rassurer la population civile de l’Azawad et l’informe que, sous aucun prétexte, il ne les livrera aux criminels de l’armée malienne. Le MNLA s’est engagé à défendre le peuple de l’Azawad, il le défendra jusqu’au dernier souffle du dernier de ses combattants.

    Kidal, le 23 Avril 2013

    Mossa Ag Attaher,

    • pauvre type apatride terroriste et faux jeton truque derriere un clavier ou un micro on peut refaire ou defaire le monde sais tu au moins ou est et qu est ce que l azawad?goebbel en son temps a use des memes moyens pour detruire l europe puis le monde toi tu n auras pas ce loisir.tu ne desarmeras pas tu seras desarme ton rascisme et ton ethnocentrisme suinte a travers tes propos mal odorants .alors dis moi que reponds tu a la petition des touareg qui ont choisi la Republique et non l aventure?es tu plus touareg qu eux?ils sont au mali eux ce ne sont pas des apatrides comme toi au fait tu resides en Europe avec quel passport? que penses tu de ton beau pere qui a rejoit la commission dialogue et reconciliation ?petite tapette que tu es ton long communiqe n y fer rien vos fesses seront bottees comme le mujao l a fait grande gueule.

    • continues a critiquer la France espece d ingrat tu subiras le meme sort que tes allies terroristes ancardine et mujao plutot tes maitres.pourqoi tu ne parles pas des crimes pour lesquels toi et tes comparses etes cites devant la tpi?aghelhok menaka tessallit etc….au nord du mali les touareg represente moins du quart de la moitie de la population et ton mouvement terroriste meme pas le dixieme de ce quart en venant de Lybie tes acolytes naturalises lybiens depuis plus de 30 ans ont cru aux sirenes de sarko et juppe qui voulaient les ecarter de leur guerre contre kadaffi et les neutraliser en leur promettant un etat a eux avec la complicite du rasciste abdel aziz de Mauritanie vous avez ete baises comme en 1958.l eau qui coule dans la boucle du niger coule et coulera toujours jusqu a Bamako.

    • Attention!attention!attention! Information capitale à l’attention de moussa ag et du mnla lisez rapidement les liens suivants Et: http:www.maliweb.net/news/contributions/2013/02/08/ article.126122. Html ainsi que tous les maliens et amis du Mali ,ces liens vous édifieront et une réponse complète et exhaustive à tous les points du communiqué kilométrique du mnla désillusionné.

  8. Il sait de quoi il parle ce monsieur. Maintenant le seul obstacle que nous avons au dementalement de cette mafia cest Dioncounda lui-meme qui trouve ces criminels du MNLA sont “qualifiés”.

  9. Merci M.André Bourgeot.Ca fait plaisir de lire des vérités de ce genre
    !Moussa Ag Assarid est recherché par la justice malienne!Par respect à
    notre justice, la France devrait rapatrier ce CRIMINEL DE GUERRE qui a participé et revendiqué le massacre d’Aguel Hog!Question au cancre de MWB, M.Foudkg:” que représente le MNLA dans la communauté touareg ? quel pourcentage de cette communauté adhère à sa démarche ? quel est le pourcentage de la communauté touareg dans la population au Nord Mali…”? 🙄 🙄 🙄

    • @ Sambou , primo le cancre de foudkg commece d’abord a te feliciter : ton pote flamby vient de t’autoriser a epouser ton voisin de palier 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 Pour ce qui est de l’emission d’hier soir ,je ne sais si tu l’as regardée ,mais d’aprés ce que disait le representant touareg disait, c’est que Agel Hoc est le fait d’AQMI et non pas du MNLA qui n’aurait pas mis les pieds là bas 🙄 🙄 🙄 🙄 et tous ceux qui sont sur maliweb moi y compris ,aucun d’entre nous n’etait là bas 💡 💡 ………qui a décidé que c’est le MNLA qui a assassiné 80 soldats maliens , sinon des maliens qui n’etaient pas là bas mais que çà arrange d’accuser les touaregs ❓ ❓ ❓ ❓ ❓ ❓ peut etre devrait il y avoir une enquete indépendante de faite avant de vous lançer dans une guerre civile qui ne fera que plonger un peu plus le Mali dans le goufre ❗ ❗ ❗

  10. “””””Les gens apprécient les faux **** : ils se reconnaissent en eux, et ça fait tellement de bien quand on surprend quelqu’un le pantalon baissé et que ce n’est pas vous”””””” A chque fois qu’on parle du MNLA, certains deviennent ridicules :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: D’ailleurs comme ils l’ont toujours été sur 95% des sujets sur ce forum… Le restant 5% aussi il faudrait lui branche un fer électrique pour qu’il raisonne un peu vite :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

    • Koudis ,remonte vite ton pantalon tu vas prendre froid :mrgreen: :mrgreen: un rhume de zizi çà s’appelle une chaude pisse 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

      • Foudkg, enfoiré 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 Je suis rentré du Maroc donc il fait chaud ici à Bamako je n’ai pas peur 😆 😆 😆

    • COCO , LUI , IL EST EN MISSION DE PAIX :
      http://www.maliweb.net/news/la-situation-politique-et-securitaire-au-nord/2013/04/22/article,141524.html
      COCO ……En bon Français …constatant que quand sur Maliweb ,on est en présence de deux « zazawadiens » ….il y en a forcément un de trop …parce qu’entre eux ….YA FORCEMENT PALABRE …… qu’est ce qu’il fait ? Il pense aux carottes de MOUSSA AG ……
      ….ET IL FAIT CE QU IL FAUT FAIRE POUR LA PAIX !
      Démarrage du premier :
      Minet1 commentaires23 avr 2013 – 09:55
      assarid, de grâce, tu es qui pour te permettre une négociation avec le MALI, on se connait, montrez nous du doigt votre place sur ce territoire malien, malgré tout ce que nous avons fait pour que vous les touaregs vous deveniez quelqu’un », mais hélas ,le tronc d’arbre a beau séjourné dans l’eau, il ne deviendra jamais caïman. Même si on vous amène sur la lune qui est plus que négocier, vous n’allez jamais arrivés. Vous ne savez pas que vous êtes maudits par Dieu, vous les touaregs du Mali (pas tous), mais regardez un peu au Niger tout près, les touaregs qui veulent travailler au lieu de voler et tuer pour manger, regardez vous, vous même un tout petit peu. De grâce, ne parlez pas au nom des touaregs ici, identifiez vous, je vous en prie comme les fainéants narco trafiquants, même les jihadistes la veulent mieux que vous, eux au moins sont honnête et ont montré leur vrais visages, (circulation de leur drogue) avec l’implication des populations. Qui a amené toute cette merde la au Mali, ce n’est pas vous, tu oses parlez d’exactions de l’armée malienne, qui a commencé a tuer, a piller, a violer, a voler, ce n’est pas vous, tu connais les droits des hommes, depuis quand ?,On se connait comme je l’ai dit, nous sommes tous du nord et vous avez toujours utilisé les armes pour vous piller entre vous même, pour une petite chèvre, deux frères se tuent. Alors ferme ta gueule, et reviens travailler en honnête homme, sinon toute tes traces vont disparaitre.
      A bon entendeur salut

      Réponse du second …
      AG ATTAHER5 commentaires23 avr 2013 – 16:11
      Alors Minet si tu prétends être du NORD je ne peux te prêter ce que tu venais d’écrire. Même pour un réglement familial comme tu viens de le dire on utilise les armes ( pour une petite chèvre) alors tu veux que l’on utilise quoi pour autre chose plus sérieux? N’essais pas d’intimider par écrit , les vrais hommes se reconnaissent dans leur capacité à tout gober, à faire le vide autour d’eux et regarder loin devant eux. Ce ne pas ton petit mail truffé de fautes d’orthographe qui peut intimider AG ASSARID. Dis moi t’es jaloux pour lui. Quelqu’un que tu connais , plus intélligent que toi d’ailleurs. AU MAI IL SUFFIT DE BIEN S’EXPRIMER POUR ËTRE LA RISEE DU PAYS. VOUS SAVEZ CE LE BAMBARA QUI EST COMPLIQUE ET DELIT VOS LANGUES. Vous n’évoluerez jamais et c’est ce qui vous rend malade si vous voyez un targui prendre l’ascenseur!!!!
      VOUS RESTEREZ TJRS DERRIERE DANS CE 21 ème SIECLE
      SALUT

      ……..IMMISCION DE COCO …… choqué par l’histoire de l’ascenseur …….

      coco2339 commentaires23 avr 2013 – 17:29

      « »” » Vous n’évoluerez jamais et c’est ce qui vous rend malade si vous voyez un targui prendre l’ascenseur!!!! »” »” »” »”
      çà c’est une vanne très méchante …..
      AG ATTAHER , 5 commentaires , lui ,il est éduqué ! Et il le rappelle !
      ……Justement , moi , la dernière qu’on m’a raconté sur AG ATTAHER et MINET justement , mais peut etre pas les mèmes ….
      C’est AG ATTAHER à Ouaga , planté justement devant un ascenseur que le réceptionniste de l’hotel lui avait dit d’appeler
      …et qui gueulait : ASCENSEUR , ASCENSEUR , ASCENSEUR !
      Et le MINET d’approcher et de lui dire …AG ATTAHER ….l’ascenseur tu l’appelles avec les doigts …juste en appuyant sur le bouton !
      Depuis …ce AG ATTAHER là ….à Ouaga …chaque fois qu’il va dans un hotel , il fonce vers l’ascenseur ….il fait push bouton ,,il entre ….. et il gueule :
      « »” » Vous n’évoluerez jamais et c’est ce qui vous rend malade si vous voyez un targui prendre l’ascenseur!!!! »” »” »” »”

      …..AG ATTAHER , 5 commentaires , ….ne t’en fais pas …Moussa AG ASSARID a exactement le meme réflexe !
      C’est pour çà d’ailleurs que les VRAIS TARGUIS ..il n’y en a plus beaucoup dans le bush …..C’est dans les hôtels qu’on les trouve , surtout à Ouaga , en train de gueuler depuis les ascenseur… !!!!!!!!

  11. MERCI PROF BOURGEOT!! ❗ ❗ POURQUOI EN OCCIDENT CERTAINS LOBBY CONTINUENT IL A SE VOILER LA FACE 💡 💡

  12. il faut que le mali aide Mr BOURGEOT a defendre la cause du mali en france et en Europe contre l imposture des apatrides,merci mr BOURGEOT

  13. fougk tu as dis la verite le wahabisme se devellope tres rapidement avec des ideaux tres primitif..nous devons barrer la route a ces gens car ils sont tres dangereux pour notre bien etre………………………….fougk tu vois bien que tout les francais ne sont pas cons comme sarko et toi….heureusement que flamby est un vrai français tres diferent de toi et ton ami romm d,origine hongrois……sale minable vieux fougk les maliens ont faim de la justice et de l,egualite et non de la nouriture .de toute les façons toi tu ne diras de bien aux maliens parceque ta femme t,as quitte avec ta fille elles ont trouve refuge chez koudis ….tu es malheureux et tu le resteras pour toujours …vieux con vas te faire voire a chateaux rouge….qui sait si tu vas mourir en 2014…. 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

    • @Tieni …….ta reaction confirme bien ce que je pensais , tu es un ****** ,c’est pourçà que tu aimes Hollande :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: pardonnes moi de m’etre trompé ,ce n’est pas avec une ramasseuse de grenouilles que tu vis ,mais avec UN RAMASSEUR de grenouilles 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 au fait dans votre couple ,tu fais l’homme ou la femme ?? 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

  14. SAMAKE , LUI FAIS PAS CA A FOUDKG ! 😳 😳 😳 😳 4 FOIS …..= NOUVEL AVC EN PREPARATION !
    😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

    …….SAMAKE = BON CITOYEN ….. PAS TCHETCHENE !

  15. AU SUJET DU NARCO-TERRORISME DANS L’AZAWAD:

    Il est bien clair que le narco-terrorisme actuellement combattu par les forces françaises et celles de la MISMA, est un élément très nouveau dans le dossier de l’Azawad.

    Je rappelle que c’est à partir de 2003 que le gouvernement malien a laissé librement circuler dans l’Azawad, l’ancien GSPC algérien devenu AQMI en 2007. C’est durant cette même année …que l’armée malienne a instruit le Capitaine feu Badi Ould Cheikh à l’époque chef de poste de Nampala (région de Segou), d’installée l’algérien Moctar Ben Moctor dans la forêt de Wagadou près de la frontière mauritanienne. Et c’était bien une instruction politique.
    En 2009 déjà c’est un officier supérieur malien, le Col. Lamana Ould Bou qui fut sommairement exécuté par un commando d’Aqmi à son propre domicile à Tombouctou. Deux semaines plus tard c’est une colonne de l’armée qui fut décimée par le même AQMI au Nord de Tombouctou dont 2 autres officiers supérieurs (Lt. Hamma Ould Mohamed Yehia et capitaine Bah). En Novembre 2009, c’est un Cargo comportant de la drogue et des armes qui a atterrie à Bourem (Région de Gao). AQMI a jouit d’une liberté d’accès aux populations et pour s’adonner à ses différentes activités d’enrichissement et d’enroulement à travers le trafic illicite et les prises d’otages.
    Bamako y gagnait largement sa part à trois niveaux : Les dividendes des rançons pour la libération des otages, le détournement des fonds de projets de développement dans l’Azawad car les bailleurs occidentaux ne pouvaient plus s’y rendre pour contrôler d’eux mêmes les mises en œuvre et troisièmement, l’accès aux fonds des programmes onusiens de lutte contre le terrorisme et le banditisme transfrontalier.
    Tout cela ne saurait être possible sans une complicité forte au sein des hautes sphères de l’Etat Central. Le MNLA n’à jamais cesser de le dire et de le condamner.

    “Notre révolution est donc venue couper la colonne vertébrale d’un vaste réseau international et complexe de banditisme institutionnalisé.”

    D’où la pire haine des pouvoirs maliens contre le MNLA au point d’ignorer l’aspect terroriste grandissant.
    Alors, il faudra aller en profondeur des sources réelles du conflit, des défaillances institutionnelles, démocratiques, sécuritaires et économiques du Mali pour que surgisse la vraie solution durable au conflit.

    Avant que les forces étrangères n’engagent le front avec les groupes narco-terroristes, le MNLA l’avait déjà commencé. De la bataille de Gao, à celle d’Ansongo et ensuite Ménaka, la coalition terroriste en payée le prix fort avec plus d’hommes tués. Les reculs du MNLA n’exprimaient que sa maturité politique et stratégique. Les renseignements crédibles des pays voisins, de la France et des USA ne diront pas le contraire. Mais il fallait que l’opinion publique et médiatique voient Djabaly et Konna en ruine en seulement 2 jours d’offensive des terroristes pour comprendre la taille du duel unilatéralement supporté par le MNLA ; cela pendant 7 mois à l’intérieur de l’Azawad. Il y’avait aussi l’aspect humanitaire d’une telle guerre qui n’aura rien de conventionnel. L’ennemie se foutait complètement de ce qui pourrait arriver à la population civile, contrairement au MNLA qui se devait de regarder l’avenir. Nous nous considérons comme acteur moral de l’environnement politique, juridique et humanitaire international.

    • “””””””Nous nous considérons comme acteur moral de l’environnement politique, juridique et humanitaire international……
      …. & propagandiste de ce groupe hétérogène, considéré par les connaisseurs comme un imposteur, manipulateur, sachant manier le mensonge avec conviction »…………”””””””””
      😉 😉 😉 😉 😉 😉

  16. Etant donner que le MNLA”Mouvement Negatif de Laches Associes” n’est qu’une minorite parmi une minorite dans le septentron malien.
    La solution est toute simple, la mojorite de la population du Mali doit conjuguer tous les efforts en appui avec l’Armee Malienne de prendre les membres vivants, les secher et les offrir a leurs divers allies europeens comme objets d’art pour embellir les bibliotheques.
    Plus de souci et tout le monde sera satisfait.

  17. Bravo à ANDRE BOURGEOT, ne dialoguons avec aucune personne qui a fait partie d’un groupe armé (quel qu’il soit) qui “a apporté la guerre au nord Mali”.
    Mais occupons nous des populations sur place et mettons les moyens pour que les “déplacés” puissent et aient envie de revenir.
    Soyons pragmatiques – Cinq points principaux:
    – Sécurité pour tous et sur toute la zone (exit la guerre et le banditisme)
    – administration en fonction avec des moyens
    – suffisance alimentaire
    – redémarrage de la scolarité dans toutes les écoles
    – Centres de santé opérationnels et pourvus en médicaments

  18. Hey ! … Foudkg… quel est ton projet ? … dis nous… quel est ton projet ? :mrgreen:

    Tu veux participer à un projet de génocide ou quoi ? … c’est ça tu veux ? :mrgreen:

    Pourquoi tu n’as que la haine envers les maliens ? Tu veux nous dire ?
    Comment peut-on ressasser comme ça le mensonge… ?

    Ceux qui se prennent pour des blancs… et qui ne veulent pas être commandés par des hommes noirs (donc… du sud)… qu’ils dégagent…

    Nous ne savons plus ce que vous voulez… :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

    • 😆 😆 😆 😆
      BROU BROU …….mon :

      coco
      2332 commentaires
      23 avr 2013 – 12:18
      …..vas très doucement FOUDKG sur le sujet …il y a bien des habitants du Nord qui font partie des prédateurs …….. et lis attentivement BROU BROU ……..

      ……FAUT PAS PROFITER ! 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

    • @ Brou ……….mon premier et plus important projet ,c’est de vivre le plus longtemps possible pour voir grandir ma fille !! qu’en penses tu ,c’est déjà pas mal ,non ??? 💡 💡
      Projet pour le Mali : néant ! vous aimez vous vautrer dans la merde et dans la misère ,il n’y a rien a faire pour vous !!! ……et puis c’est votre problème ,pas le mien !!! je donne simplement mes idées telles que je vois la chose ! 😉
      Projet de génocide ??? Cépamoi ➡ Cévoux………….avec votre putain Kidal ,çà me fait penser à Flamby qui au lieu de s’occuper de nos 5 millions de chomeurs ,préfére diviser les français avec son mariage gay ! Bon c’est entrain de lui retomber sur la gueule !!
      Votre Kidal ,il n’y a meme pas de routes pour y aller ,alors au lieu de vous exciter là dessus ,faites des routes ,des écoles ,des hopitaux ,donnez de l’eau et de l’electricité aux maliens et accessoirement a manger !!! tu vois que vous avez du pain sur la planche 😳 😳 😳 😳

      • Un conte de fée très amusant et très serieux. BN, cette autre version toubab du CAPI us.

        • @André Samaké………sincérement çà me fout les boules toutes ces conneries ou tout le monde focalise sur Kidal . Le Mali est passé à deux doigts de devenir un etat islamiste .Il a vite fallut appeler la France au secours pour chasser ces vilains barbus .Mais on dirait que les maliens ont de la merde dans les yeux et ne voient pas que l’islamisme se developpe de plus en plus dans la population malienne . Dicko est engraissé par le Qatar et l’Arabie Saoudite qui lui construisent des écoles coraniques et des mosquées à gogo !!!le wahabisme se developpe à vitesse grand V au Mali ,personne ne voit rien . Chez Dicko c’est la burqa pour les femmes et les gamines . Voilà ce qui arrive quand les gens n’ont rien ,rien a esperer ,rien a manger : ils se font recuperer par la religion et ce sont les maliens eux memes qui vont instaurer au Mali la charia dont vous ne vouliez pas !! trop con quand meme ! 🙄 🙄

          • Une vérité très inconvenante. Des leaders qui prennent ces sales pétrodollars pour endoctriner les enfants dans sectes multiformes et faisant de la pauvrété des faibles et démunis une source de richesse. Oh!! Afrique, mon Afrique.

          • 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆
            ANDRE SAMAKE : EN DIRECT FOUDKG NOUS A FAIT 4 😳 😳 😳 😳 …..
            PRUDENCE , PRUDENCE ….
            IL A DEJA FAIT UN AVC !
            😆 😆 😆 😆 😆 😆

  19. MERCI MONSIEUR ANDRE BOURGEOT VOUS ÊTES UN HOMME BÉNI QUE DIEU VOUS BÉNI ENCOR DE PLUS EN VOU DONNANT UNE LONGUE VIE AVEC LA SANTÉ.

  20. Mnla ne représente que lui même veut dire fainéantise, banditisme, prostitution, que notre armée nous débarrasse de ces racailles.

    • @Niyé ……..j’ai regardé hier soir l’émission de France2 sur le Mali . Trés interessante . Puisqu’on est ssur le sujet du MNLA ,combien de fois ai je lu sur maliweb depuis des années que je viens ici ,des commentaires comme le tien sur les touaregs , disant ” avec tous les milliards que les gouvernements successifs leur ont donné “……………….le problème c’est qu’il n’ont jamais vu la couleur du moindre fcfa ,tout l’argent promis ayant été volé par ceux que tu connais !! 😉 😉 il fallait construire des puits ,des points d’eau ! rien ne s’est fait et des eleveurs doivent faire 20 kms par jour pour faire boire leur betail !! meme çà ,le minimum vital ,rien de rien !
      Par contre l’etat malien a toujours été trés genereux avec les touaregs pour leur balacer des bombes sur la gueule à chaque rebellion ,tuant femmes et enfants et rasant des villages entiers ! Et parés çà vous voudriez qu’ils se sentent maliens et qu’ils vous aiment ??? 😳 😳 😳 😳

      • …..vas très doucement FOUDKG sur le sujet …il y a bien des habitants du Nord qui font partie des prédateurs …….. 😉 😉 😉 😉 😉 et lis attentivement BROU BROU ……..

      • Hey Foudkg, cesse d’étaler ton ignorance. Des milliards ont été versés pour les poplations du nord et non aux touaregs, alors pourquoi c’est eux qui ont choisi la voie des armes???? Pourquoi pas les bellas ou les éléveurs peulhs????? En 1962, tout le pays entier vivait dans la précarité, pourquoi c’est eux qui ont choisi la voie des armes à cette époque?????

        • des milliards DEVAIENT ETRE VERSES aux populations du Nord 😉 😉 mais quelque soit l’ethnie ,aucune n’a jamais rien reçu 😳 😳 😳 😳 😳 😳 😳
          Pourquoi les touaregs ont choisit la vie des armes ?? sans doute ne se sentaient ils pas reconnus par l’etat malien ??? c’est à vous de vous poser la question ,pas à moi !!!

  21. Nous ne pouvons que remercier M. André Bourgeot pour son analyse pertinente et sans complainsance sur ce groupe terroriste qu’est le MNLA. “Les Problemes des minorités dans les frontières issues de la décolonisation: cas du Mali”
    J’aurais préferé que Monin parle plutôt des problèmes des minorités corses en France.
    Monin Marcel cesse d’être un intellectuel digne de ce nom à partir du moment où il accepte de recevoir des gens contre qui des mandats d’arrêts ont été décernés.
    André Bourgeot est entrain de faire le travail que la diplomatie aurait dû faire, mais malheureusement cette diplomatie est dans l’agonie.Elle n’ose pas porter
    le ton aussi haut pour démasquer les mauvaises langues, les faux intellectuels à l’image de Monin Marcel qui au nom d’une prétendue liberté de penser va jusqu’à recevoir des individus qui ont les mains plein de sang des innocents.

    • mandiou Traoré tu es vraiment un con parfait 😉 il n’y a pas de minorités corses enFrance , simplement quelques groupes corses mafieux qui veuleent faire passer leur banditisme sur le compte d’une autonomie 💡 💡 💡 alors avant de balacer des conneries ,renseignes toi 🙄 🙄

      • Pourquoi tu adore jouer au con 😉 😉 c’est quoi la différence entre “quelque groupes de corses” et minorité corse? 🙄 🙄 🙄 🙄 Alors si tu ne vois pas cette différence, ferme ta gueule puante :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

        • 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆
          FOUDKG …..TU AS PERDU LE POINT !

        • à Albaraka………..quelques bandes de mafieux çà n’a rien a voir avec une minorité !!! quand on a les flics aux fesses ,on a moins le temps d’assassiner des gens :mrgreen:

  22. M. Bourgeot est libre de décliner l’offre d’assister au forum de l’UTD. imaginez ce qui peut se passer si Bourgeot avancait des données qu”il n’a pas vérifié ? Pour ceux qui ne connaissent pas André Bourgeot, je le décris en quelques lignes:
    – Fin connaisseur des Touareg de l’AÏR (Niger)manie très bien le Tamasheq
    – En observation pour analyser les Touareg du Mali qu’il ne connait pas du tout? la preuve , il passe tt son temps à donner uen seule info: MNLA =lui même. Alors par analogie= Bourgeot=Bourgeot et c’est valable.
    – Au Mali il cherche à s’incruster en prenant place sur la table des CHERCHEURS SPECIALISTES DU MALI alors qu’on ne peut être spécialiste plus qu’un malien du NORD car c’est du Nord qu’il s’agit, Assarid, Maiga sont là et ce ne pas Bourgeot qui va leur apprendre le Nord
    Pour être chercheur il faut aussi être “imposteur, manipulateur, savoir manier le mensonge avec conviction” sinon personne ne vous écoutera.
    un chercheur ou agent de renseignement?

    • Toi dégage!!!!!!!!!!!!!!!!Qu’est-ce que le chien puant Moussa Ag (pas le soldat raté de Mw) connait sur le nord, à part se faire n(i)quer par ses congénaires sur le sable du désert????????????????

    • 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆
      C’est son fond de commerce “les histoires du Nord ” !
      😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

      …..et moi , je luis reconnais un autre talent :
      Il a permis , sans gros frais pour les services ,d’identifier une bonne partie de la mouvance dite “MNLA ” en France et ailleurs !
      ….tu tends le micro à un imposteur , IL LE PREND !

      ….et tu n’as qu’à le suivre jusqu’à sa maison …tu connaîtras tous ses amis ! ….

      Le problème de l’ESCROC , son point faible c’est son assurance …
      ….il suffit de l’écouter ….et de l’accompagner !
      parce que le menteur croit toujours l’histoire que lui raconte un autre menteur que l’on a mis sur son chemin …au bon moment …

      Moussa Ag Assarid …Monsieur Bourgeot ne fait que lui signifier que la récréation est terminée ….rien de plus !

      • …..peut être même qu’un jour un de ses “amis ” au Moussa Ag Assarid …il va finir par lui raconter comment on en écoutant un poussin … ce poussin prend lui même de l’assurance , se prend pour un lion , fait même le lion , et se retrouve tout con quand on le ramène sous la poule …..

        😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

  23. Mr.A Bourgeot est un grand intellctuel, à l’image de ce grand avocat français Me Réné Floriot, qui pense et parle le monde sans cette molle complaisance et cet ego. C’est ça le metier d’un vrai intellectuel.
    Le MNLA n’est qu’une organisation criminogène servant d’étalon et de coquille pour les marchands du mal : jihadisme, traffic de drogue et d’armes, de cigarettes et même d’être humain.

  24. Tout ceci rappelle l’enclave de Chypre du Nord qui demande l’indépendance ou la colonisation de la Turkie qui veut elle-même être inétgrée à l’Union européenne.

  25. Le problème avec ces universitaires c’est qu’ils croient savoir en maniant de belles phrases et ne savent rien.
    Monsieur Monin veut discuter de tout avec un interlocuteur qui ne représente rien si ce n’est le chaos. Ce Moussa ag assarid n’est même pas écrivain. Il n’existe que par l’écho qu’on lui donne.

  26. André Bourgeot, Directeur de recherche émérite au CNRS :

    « Le MNLA ne représente que lui-même »

    ….tiens donc !

    OUF !………ENFIN !

    😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

    Et merci Monsieur pour votre petite phrase sur « l’écrivain qui rêve d’un embouteillage chimérique dans le désert,””Moussa AG Assarid “” Propagandiste de ce groupe hétérogène, considéré par les connaisseurs comme un imposteur, manipulateur, sachant manier le mensonge avec conviction “””””
    ……….
    Pour appuyer votre propos,et en nounouyant façon KOUMBA SACKO , nous disons :
    Une pute …on peut la maquiller comme un camion volé , elle n’en restera pas moins une pute …

    ….et MONIN soit qui mal y pense !
    😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

    COCO de très bonne humeur …matin , matin !

  27. No comment. Sauf si Mr Monin considère le MNLA comme des criminels, et à ce titre fait des recherches sur les criminels…

  28. Mr MONIN,

    Quand vous dites
    “- les dirigeants des minorités. Qui militent pour l’indépendance ou pour une autonomie les débarrassant des pesanteurs de l’administration centrale. Laquelle ne leur apporte pas un niveau de vie satisfaisant. La nouvelle forme d’organisation leur permettant (soit pour la population, soit à titre personnel) l’accès aux richesses quant il y en a .”
    Honnêtement je ne comprends pas comment un professeur peut raisonner de cette façon. Car un vrai chercheur qui connait bien le mali, doit savoir que ce problème qui est bien réel ne touche pas seulement le NORD, mais aussi le SUD du pays, et si chaque minorité devait prendre des armes, le problème ne serait jamais réglé. Croyez mois il y a des populations du SUD qui souffrent beaucoup plus que les gens du NORD.
    Le MNLA est tout d’abord un mouvement ethnocentrique. Avez vous vu la liste des membres de leur gouvernement imaginaire? Il n’ya que des touaregues, qui sont pourtant minoritaires dans le NORD MALI.

  29. Les acteurs du mnla se leurent même s’ils pensent qu’ils bénéficient encore de la sympathie de quelques intelectuels peu avisés. Si on devait acceder aux demandes de toutes les minorités, aucun Etat n’aurait exister.En attaquant le Mali avec le soutien des narco et des islamistes, le mnla voyait ses rêves devenir réalité, mais malheur l’a pris.Il a été chassé pour ingratitude pour sevice rendu.S’il est aujourd’hui à Kidal, c’est avec la bénédiction de la France qui a cru bêtement que l’apport de ce dernier lui serait indispensable sinon intéressant pour traquer les islamistes voire retrouver ses concitoyens detenus par ces derniers.Comme l’a dit l’honnorable Assaride, le mnla ne servira rien à la France et plutard , elle le saura.Une seule issue s’offre maintenant au mnla, c’est de quitter rapidement Kidal pendant qu’il est temps encore.

  30. Moussa Ag Assarid….. « Propagandiste de ce groupe hétérogène, il est considéré par les connaisseurs comme un imposteur, manipulateur, sachant manier le mensonge avec conviction » qui peut trouver d’autre mots pour qualifier ce voyou.

  31. Pour information.

    1. Réponse à A. BORGEOT

    Cher André,
    Comme tu le dis, c’est ton point de vue.
    Je prends acte de ton refus de participer à l’UTD. Nous ferons donc sans toi.
    Je te remercie de t’être interrogé sur ma conscience, ma déontologie, mon éthique et mes valeurs.
    Bien à toi.
    Marcel-M. MONIN

    2. Conférence du 24 avril : avant propos (figurant sur le site de l’Université Paris Ouest Nanterre la Défense).

    Quand on regarde la mappemonde à travers les temps, on s’aperçoit que les Etats se sont transformés, que des Nations sont nées, que des peuples se sont séparés les uns des autres ou se sont retrouvés. Et ce en l’espace de même pas deux ou trois siècles. C’est dire que les frontières des Etats issus de la colonisation ne sont pas forcément définitives au regard de l’histoire. Surtout qu’elles résultent souvent de circonscriptions créées par les colonisateurs, au fur et à mesure de leur avance et pour leurs besoins. Ce qui fait dire à certains, s’agissant de certains Etats d’Afrique qu’ils “n’existent pas”. Et qu’en tous cas s’y heurtent parfois deux principes contradictoires de nature et (peut-être) de valeur différentes : la règle de l’intangibilité des frontières issues de la colonisation ; le principe du droit des peuples à leur libre administration.
    Et puis, en dehors de la théorie, si l’intention affichée des initiateurs de la règle de l’intangibilité des frontières fût louable, la mise en oeuvre ultérieure de cette même règle par ceux qui eurent à le faire, ne connut pas tous les effets escomptés (les morts et la désolation) et ne fut pas exempte de critiques.
    Le tout, dans un contexte assez complexe, avec des parties intéressées diverses :
    – les Etats étrangers dont les économies ont besoin des richesses de ces derniers. (Comme ils sont plusieurs à être dans ce cas, ils doivent veiller à éliminer les concurrents).
    Dans ce jeu, ils peuvent utiliser, en les manipulant, tantôt les hommes du gouvernement central, tantôt les hommes des minorités. La persistance d’une situation de conflit d’intensité moyenne ou faible entre communautés pouvant par ailleurs justifier la présence d’un corps expéditionnaire contrôlant indirectement les gouvernants.
    – Les dirigeants des Etats locaux. Qui s’enrichissent dans certains cas par les pots de vin. Et qui, pour certains, la logorrhée mise à part, n’ont cure du développement (ainsi que les 50 ans passés le montrent dans de nombreux cas).
    – les dirigeants des minorités. Qui militent pour l’indépendance ou pour une autonomie les débarrassant des pesanteurs de l’administration centrale. Laquelle ne leur apporte pas un niveau de vie satisfaisant. La nouvelle forme d’organisation leur permettant (soit pour la population, soit à titre personnel) l’accès aux richesses quant il y en a .
    – les Etats voisins (ou lointains) : le remodelage géographique ou institutionnel à un endroit peut générer le même processus chez eux. Ce à quoi eux, ou leur classe politique, n’ont pas intérêt.

    C’est la raison pour laquelle nous avons lancé une réflexion prospective sur ces questions.
    Une réflexion sur les institutions de demain en Afrique . Dont l’un des axes porte sur le point de savoir comment la démocratie pourrait utiliser les institutions traditionnelles (des communautés existantes) pour mieux fonctionner au niveau central.
    Une réflexion sur les rapports entre les puissances (qui disposent des technologies et qui ont besoin de matières premières), et les Etats (non développés) qui possèdent ces richesses, mais dont les classes politiques ne sont guère efficaces pour les valoriser au profit de leurs peuples.

    Avec l’espoir que ces observations et analyses pourront alimenter la réflexion sur les moyens d’éviter des morts inutiles et sur les instruments pouvant donner un coup d’accélération au développement.

    Ce qui se passe dans le nord du Mali depuis quelques mois offre un terrain d’observation et de réflexion privilégié. Parce que la plupart des paramètres ci-dessus s’y trouvent mêlés. Parce que les acteurs peuvent être approchés et interrogés.

    C’est la raison pour laquelle nous avons décidé d’entendre les représentants du mouvement “MNLA” (v. sur internet), qui ont accepté notre invitation.
    A travers leurs arguments et les réponses qu’ils donneront aux questions posées, qui complèteront ce que chacun a appris par ailleurs, on espère pouvoir dégager quelques idées sur les mécanismes qui a conduit au Mali à ce que le principe du droit à l’autodétermination est venu en conflit avec la règle de l’intangibilité des dernières frontières de la colonisation. On espère en tirer ultérieurement, avec d’autres cas, quelques pistes d’analyse et de réflexion prospective tant sur les rapports entre les grandes puissances et les diverses forces locales, que sur les adaptations possibles des principes ci-dessus (quand le problème se pose) aux réalités du lieu et du moment, et aux besoins des populations.

    Marcel-M. MONIN
    ( forum UTD)

    • Monsieur Marcel-M. MONIN, avec tout le respect que je vous dois, je tiens à vous faire remarque qu’il s’agit de M.André Bourgeot et non A. BORGEOT (comme vous avez écrit).

      Droit de réponse: c’est bien beau d’ouvrir une débat (je cite) “A travers leurs arguments et les réponses qu’ils donneront aux questions posées, qui complèteront ce que chacun a appris par ailleurs, on espère pouvoir dégager quelques idées sur les mécanismes qui a conduit au Mali à ce que le principe du droit à l’autodétermination est venu en conflit avec la règle de l’intangibilité des dernières frontières de la colonisation.”
      Pourquoi aller si loin ? Et les Bretons, les Basques, et les Corses, Calédonie, etc..? A quand un débat sur ces sujets? Quelle est la position de la France, si ce n’est de faire respecter la République par la Force (armes) !

      Ces débats philosophiques n’ont qu’un seul but, de faire diversion à la réalité et favoriser un terreau pour extrémistes !
      J’ai dit !

      • Pourquoi M Monin ne s’interesse pas au massacre de la grotte d’Ouvéa perpetré à la fin des années 1980 par des gendarmes francais: plusieurs indépendantistes Kanaks ont été fridement abattus dont leur kleader Jean Marie Tchibaou et Yéwéné Yéwéné? Pourquoi ne pas donner un statut d’autonomie aux corses et aux bretons?

        • Et surtout pourquoi ne pas donner l’indépendance à la mafia corse? Ce qui est dit en passant très différente de la population corse.

        • Miniankaden …..tu devrais relire ,et soigneusement relire tes documents concernant l’assaut donné à la grotte d’Ouvéa ….tu n’aurais pas oublié de lire le passage concernant les gendarmes otages …et retenus au fond de la dite grotte ? ..et..menacés de mort par les “gentils indépendantistes” puis libérés suite à l’assaut ? 😉 😉 😉 😉 😉 😉 😉 😉 😉 😉 😉 😉 😉 😉 😉 😉 😉 😉
          massacre ?
          …..les anciens captifs des “indépendantistes” ,eux ,menacés de mort …et libérés …je me demande s’ils emploient le terme “””massacre”””…..
          😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆
          Soyons sérieux !

    • Sujet intéressant, je l’atteste…………….mais la liste des invités confirme à suffisance les propos du respectable chercheur Bourgeot à l’égard de Monin, dont la seule ambition est de destabiliser davantage le Mali et surtout de donner l’occasion à des brigands de faire étalage de leurs propos haineux et mensongers envers un pays qui les a nourris et éduqués………

    • Mr MONIN,
      Quand vous dites
      « – les dirigeants des minorités. Qui militent pour l’indépendance ou pour une autonomie les débarrassant des pesanteurs de l’administration centrale. Laquelle ne leur apporte pas un niveau de vie satisfaisant. La nouvelle forme d’organisation leur permettant (soit pour la population, soit à titre personnel) l’accès aux richesses quant il y en a . »
      Honnêtement je ne comprends pas comment un professeur peut raisonner de cette façon. Car un vrai chercheur qui connait bien le mali, doit savoir que ce problème qui est bien réel ne touche pas seulement le NORD, mais aussi le SUD du pays, et si chaque minorité devait prendre des armes, le problème ne serait jamais réglé. Croyez mois il y a des populations du SUD qui souffrent beaucoup plus que les gens du NORD.
      Le MNLA est tout d’abord un mouvement ethnocentrique. Avez vous vu la liste des membres de leur gouvernement imaginaire? Il n’ya que des touaregues, qui sont pourtant minoritaires dans le NORD MALI.

    • Cher Monin vous auriez été crédible si vous aviez invité en plus de vos amis du mnla d’autres représentants de la communauté ´touareg et ils sont les plus nombreux qui ont choisi la République du Mali une et indivisible.vous savez le mnla c’est comme le FLNC et ses différents courants leurs ideeś souvent défendues avec la violence n’ont jamais prospeŕé et se sont toujours heurté au roc de l’unité nationale! Des théoriciens comme vous s’y sont essayé déjà en 1958 ala veille de l’indépendance du Mali en voulant créer avec de certains de leurs suppôts touareg renégat s l’OC ERS organisation des états riverains du Sahara en démembrant la jeune République en gestation eh bien sachez que ce sont des touareg les plus représentatifs qui s’y sont opposé en disant simplement que l’eau qui coule dans la boucle du Niger va va jusqu’au sud du pays!renseignez vous avant de vous jeter à l’eau car vous déchanterez bien vite!

Comments are closed.