Programme Vigoureux d’Alphabétisation 2014 – 2015 : Avec Enda-Mali, le Centre d’alphabétisation de Bollé ouvre ses portes aux jeunes mineurs

0
La photo de famille des différentes personnaliés lors de l'ouverture du centre du Bollé mineur
La photo de famille des différentes personnaliés lors de l’ouverture du centre du Bollé mineur

La campagne d’alphabétisation 2014-2015 a officiellement démarré le lundi 3 novembre dernier par l’ouverture du Centre de Bollé mineur. Elle s’inscrit dans le cadre du Programme Vigoureux d’Alphabétisation. Cette campagne a pour but de faire bénéficier aux enfants, qui n’ont pas eu la chance d’aller à l’école, l’acquisition des compétences de lavie courante en lecture, écriture, calcul et autres disciplines.

Pour mener à bien ce programme, Enda-Mali travaille en étroite collaboration avec trois académies d’enseignement et les centres d’animation pédagogique afin d’accompagner les groupes défavorisés (jeunes, femmes et adultes analphabètes) à bénéficier des actions d’éducation. Il s’agit de la Rive gauche et de la Rive droite à Bamako et celle de Kati à travers Sangarébougou. Ainsi, le Centre de rééducation de Bollé mineur a été la première étape de cette campagne. Pour la circonstance, plusieurs responsables de l’éducation étaient au rendez-vous. Il s’agit de la directrice de l’Académie d’enseignement Rive droite, Mme Coulibaly Fatou Traoré et Coiré Santigui, chargé de l’éducation au niveau de l’ONG Enda-Mali. Sans oublier, le DCAP de Banankabougou.

Ce lancement a été marqué par le démarrage officiel du centre d’alphabétisation de Bollé. Une occasion pour l’animatrice Mme Bagayoko Saoudou Maïga de faire la première leçon du jour. Il s’agissait des neuf signes voltaïques en langue bambara, qui permettent d’écrire toutes les lettres.

Après avoir salué cette belle initiative de Enda-Mali et ses partenaires dans le cadre de l’éducation, la Directrice du Centre de Bollé mineur dira “le fait que ces enfants n’ont pas eu la chance d’aller à l’école sont obligés de suivre ces cours”.

Aux dires de Coiré Santigui, Enda-Mali travaille avec l’Etat malien sur plusieurs axes stratégiques de développement dont le secteur de l’éducation formelle et non formelle. Dans le cadre de ce programme, tous les centres d’alphabétisation sont ouverts pour une période de six mois. Ils sont soutenus financièrement et matériellement par l’Etat malien à travers les Académies d’enseignement et les Centres d’animations pédagogiques.

Alou B HAIDARA

PARTAGER