Mali: l’aéroport de Kidal aux mains de l’armée française

Commentaires fermés [-] Texte [+] Email Imprimer
Image de prévisualisation YouTube

L’armée française avance à grand pas vers le nord du Mali. Après Tombouctou et Gao, les soldats français auraient pris le contrôle de l’aéroport de Kidal, la troisième grande ville de la région.
C’est aussi le bastion, d’Ansar Dine, un groupe de djihadistes islamistes lié à Al Qaïda au Maghreb islamique (AQMI).
Selon une source de sécurité malienne, des responsables islamistes seraient partis se réfugier dans les montagnes à la frontière avec l’Algérie.

Mais après ce départ, le chaos règne. A Tombouctou, des magasins sont pillés par dizaines, leurs propriétaires seraient des maliens ayant travaillé pour les islamistes. Les groupes de milices improvisées tentent de ramener de l’ordre, sous le regard des soldats parfois impuissants. Face au risque de représailles, la France a demandé l’envoi rapide d’observateurs internationaux.