Colonel Assimi Goïta aux Chefs d’Etat de la CEDEAO : « l’heure n’est plus à la division de nos États »

7

En sa qualité de Chef suprême de l’armée malienne, le colonel Assimi Goïta, président de la transition, s’est adressé au peuple malien, ce mercredi soir, à la veille du 20 janvier, jour marquant la création de l’armée nationale. Dans un discours saluant les victoires actuelles de son armée, le Colonel Assimi Goïta a adressé un message de dialogue aux Chefs d’Etat de la CEDEAO qui ont placé le Mali sous embargo.

 

maliweb.net « Le terrorisme est un phénomène transnational », a rappelé Assimi Goïta, dans son discours. Un phénomène qui endeuille, selon lui, tous les peuples de la sous-région et du monde. C’est pourquoi, dit-il à l’intention des Chefs d’Etat de la CEDEAO : « l’heure n’est plus à la division de nos États, mais plutôt à l’union sacrée contre ce fléau ». Dans le respect de la souveraineté de chacun, les Etats de la sous-région doivent développer, selon Assimi Goïta, des cadres de solidarité pour satisfaire les besoins des populations en matière de défense et du développement socioéconomique.

Un 20 janvier… d’espoir !

A l’occasion de la commémoration de ce 61ème anniversaire de la création de l’armée nationale, l’espoir renaît sur le plan de la sécurisation du territoire national. Le Colonel Assimi Goïta ne s’est pas fait prier pour le dire. « C’est avec une grande satisfaction que nous constatons les impacts positifs des dispositions opérationnelles prises pour l’amélioration de la situation sécuritaire de notre pays », a-t-il déclaré au cours de son intervention. Et d’ajouter : « Une tendance que nous devons absolument maintenir pour redonner de l’espoir à nos populations qui ont toujours vaillamment résisté aux actions des forces du mal ».

Sans la nommer, le Colonel Assimi Goïta a cité la coopération avec la Russie, acteur majeur des résultats positifs sur le terrain. « Cette fête du 20 janvier nous offre l’occasion de saluer à juste titre, le dynamisme de notre politique de coopération militaire », a affirmé le Chef suprême de l’armée malienne. Une coopération qui a contribué, selon Assimi Goïta, à l’amélioration des capacités opérationnelles des Forces armées maliennes et d’obtenir plusieurs bourses de formation au profit des militaires maliens.

Mamadou TOGOLA / Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

7 COMMENTAIRES

  1. Oui l’heure n’est pas à la division de nos états, mais sachez que nos états actuels sont dans le dicta de la métropole, le colon. A ce titre ils ne serons jamais ensemble, ils serons toujours à la solde des autres et l’Afrique sera la risée du monde. Un pays ne serait jamais perdu, car il se hisse toujours des enfants particuliers qui garantissent et assurent le continuum des grandes orientations de nos ancêtres. Assimi et ses jeunes colonels montrent à suffisance que notre pays maintien le cap de son orientation d’antan et que les brebis galeuses apprendrons à leur dépend.
    Avec cette jeune junte nous sommes dans l’obligation d’instaurer la confiance avec nos autorités du pays, qu’Allah le protège contre les forces du mal qui se sont emparées de notre pays depuis plus de cinquante ans maintenant. .

  2. What Negroid Africa need is a nation whose leaders primary focus is good governance as oppose to primary focus being acquisition of personal riches. It seem our nigger leaders are not capable of feat. However, if a nation of West Africa should be so fortunate as to have that leader Negroid people of all other West African nations would demand that kind of leadership. They would by any means necessary remove bad or/ plus incompetent leaders. That would be major problem to now incompetent ECOWAS. This is known at ECOWAS plus ECOWAS is likely to manufacture cause to oppose leader(s) who do make good governance top priority.
    It is extremely difficult to unite nations where corruption thrive. But where it is done a group usually have overpowering military ability that lead others nations to perceive it is better to become member of group oppose to become victim of group military might. That in it’s basic form is gangsterism. EU is gangster but Russia have military might to stand alone. Fortunately Negroid Africa is filled with leaders we apply term cell gangsters. At most they will talk that talk but will not take military action beyond their borders to make Negroid Africa what it need become to survive plus economically thrive.
    Is that stupid or just more of psychological enslavement to foreign religions plus ways?
    Henry Author Price Jr aka Kankan

  3. QUE DE TEMPS ET D’ARGENT PERDUS SUITE A CET EMBARGO DU MALI DU AUX SANCTIONS DE LA CEDEAO et de l’UEMOA

    Comme je disais :

    La conciliation et l’entente entre la CEDEAO et le Mali ne ne’cessitent pas une me’diation complique’e car (1) les attentes et exigences sont connues de part et d’autre ET (2) le dialogue est attendu et souhaite’ de part et d’autre.

    Comme je disais :

    A-t-on besoin de faire intervenir Macky Sall et l’Alge’rie comme le propose le Se’ne’galais Alioune Tine ?

    Un dialogue franc et sincere suffit pour e’tablir le consensus ne’cessaire.

    Comme disait Alassane Ouattara, President Ivoirien, le Mali doit prendre des initiatives (contacter la CEDEAO et Lui proposer une dure’e raisonnable avec un calendrier acceptable et le respecter dans des conditions acceptables par la CEDEAO).

    Le Secretaire Ge’ne’ral de l’ONU et son envoye’ le Pre’sident Togolais viennent d’obtenir de Assimi GOITA l’acceptation de deux ans de transition.

    Que de temps perdu pour rien.

    Que de pertes inutiles d’argent pour nous et nos voisins.

    Comme je disais :

    Malgre’ Les sanctions Lourdes et disproportionne’es inflige’es au Mali et aux Maliens, dans une meme famille, on ne livre pas une Guerre a son frere et a sa soeur car on est condamne’ a se reconcilier. C’est le cas entre Les freres et soeurs Maliens et ceux des pays de la CEDEAO et de l’UEMOA.

    Seules la cohe’sion et l’unite’ dans l’action permettront a nos forces arme’es, de de’fense et de se’curite’, a celles de nos freres et soeurs des pays de la CEDEAO et de l’UEMOA et a celles de nos partenaires de vaincre l’adversite’.

    Nos forces sont Les ciments de cette cohe’sion et de cette unite’.

    Comprenons-nous et Reconcilions-nous pour ce faire.

    Comprenons ce qui nous est arrive’.

    Pleurons ensemble ce qui nous est arrive’ et reconcilions-nous pour le Bonheur de TOUS car nos destins sont lie’s.

    Oui, il y a eu des SANCTIONS LOURDES ET IMMEDIATES DE LA CEDEAO A L’ENCONTRE DU MALI (sanctions e’conomiques et financieres) ET DES AUTORITE’S DE TRANSITION (toujours pour Les 150 personnalite’s, gel des avoirs et interdiction de Voyager), mais reconcilions-nous pour avancer ensemble pour le Bonheur de TOUS et pour l’avenir de nos enfants et de nos pays.

    Entendons-nous sur ce qui est possible et mettons de cote’ Les divergences inutiles.

    LA CEDEAO EXIGE une transition politique acceptable avec un chronogramme acceptable et convenu ET le suivi de progrès satisfaisants réalisés dans la mise en œuvre du chronogramme des élections.

    La CEDEAO conseille de se focaliser principalement pendant la transition sur les activite’s favorisant le retour a l’ordre constitutionnel normal, donc, se concentrer sur les e’lections (pre’sidentielle, le’gislative et le re’fe’rendum constitutionnel) et ce qu’il faut pour leur organisation.

    J’avais propose’ une pre’-transition de cinq mois de’die’e a ces e’lections suivie d’une transition d’un an.

    Cette proposition n’avait pas e’te’ accepte’e ET pourtant Elle aurait du l’etre en l’amendant par ajout de Sept mois si on se re’fere a ce qui vient d’etre accepte’.

    J’accuse la CEDEAO et Les autorite’s de transition d’avoir re’fuse’ ce compromis que j’avais propose’ et de l’accepter maintenant apres tant de pertes et de de’gats pour nous et nos voisins et la communaute’ Internationale.

    Dommage, Dommage et Dommage.

    Personne n’a le monopole du patriotisme. Mais certains ont le monopole du blocage.

    Normalement, Assimi GOITA doit de’missionner ainsi que le Premier Ministre. Les sanctions (individuelles ainsi qu’e’conomiques et financieres) doivent etre leve’es.

    La CEDEAO et l’UEMOA doivent etre sanctionne’es ainsi que la communaute’ Internationale pour avoir tarde’ d:agir et pour avoir pris de mauvaises de’cisions.

    Ensemble, sans blocage et en suivant Les regles de Bonne Gouvernance et un controle scrupuleux du chronogramme associe’ a cette transition, nous y arriverons.

    Il faudrait changer de Premier Ministre et les ministres.

    Il faut que Les de’pute’s de la sixieme le’gislative quittent le CNT ainsi que le Pre’sident du CNT.

    Dr Anasser Ag Rhissa
    Expert TIC, Gouvernance et Se’curite’
    TEL 002 2 3 95955792
    TEL 002 2 7 8120481

  4. President Goita upbeat message will not hurt conditions in ECOWAS nations but it certainly will not remedy terrorism problem . ECOWAS leaders management virtually ignore terrorism in it’s member nations as if it is seasonal cold is testament to ECOWAS incompetence plus that it should be replaced by organization who fulfill it’s duties. Drug addict leaders of ECOWAS have taken organization so far astray it is virtually impossible for organization to do what it is suppose to do. ECOWAS is incompetent to very high degree. Nothing more need be acknowledged.
    Henry Author Price Jr aka Kankan

  5. Grâce au patriotisme avéré du Colonel Assimi GOITA, l’espoir renaît peu à peu. La coopération avec la Russie en moins de 6 mois le résultat positif est là . Il nous faut rompre avec la France , cette fabricante de terroristes. Elle doit avoir honte .

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here