Le Ministre de la Défense Yamoussa Camara : «MNLA, ANCAR DINE, AQMI… les mêmes faces d’une même médaille»

7

Selon le  Ministre de la Défense et des  Anciens combattants, M. Yamoussa Camara  « le MNLA, ANCAR DINE, AQMI  sont les mêmes faces d’une même médaille, il s’agit seulement d’une simple distribution de rôles ».

Les généraux Yamoussa Camara et Dembelé

Toutes ces forces d’opposition cohabitaient paisiblement  ensemble dans les différentes localités. Dans un entretien sur les antennes de l’ORTM,  le  Ministre de la Défense n’est pas passé par le dos de la cuillère. Il dira en substance : «Ce sont eux qui ont commencé les hostilités. Ils ont tous cohabité ensemble et puisqu’il s’agit maintenant de se positionner par rapport aux populations, c’est seulement en ce moment que les intérêts sont contradictoires. Cette demande de négociation  est  non recevable. Les populations commencent à avoir le sourire avec l’avancée  de l’Armée Malienne appuyée par ses partenaires et les troupes françaises».

Aux dires du  Ministre de la Défense Yamoussa Camara « nous avons bon espoir qu’avec la maitrise de l’air et de l’appui décisif de l’armée française, cet appui nous permettra très rapidement  d’atteindre l’objectif : la libération des zones occupées».

Quant au moral des troupes, il le juge  très bon surtout avec le soutien de la population témoignage de solidarité depuis l’appel lancé par le Président de la République par intérim.

A noter aussi que les forces maliennes sont soutenues par les troupes de la CEDEAO et l’Armée Française. Le commandement est très déterminé ; l’armée a le devoir régalien d’assurer la sécurité des personnes et des biens : « nous avons  un contrat moral vis-à-vis de la population et nous avons l’obligation de le remplir»a –il indiqué.

Parlant des  rumeurs faisant suite aux exactions, le Ministre Yamoussa Camara  dira : « nous avons une armée nationale qui a la mission d’assurer la sécurité de la population. Elle  bénéficie de formation sur le principe de droit de la guerre, du  Droit International Humanitaire. Elle exerce sa  profession dans le plus grand professionnalisme. Nous avons le souci d’encadrer nos opérations. Il peut y avoir des dérapages. Mais  si un soldat se rend coupable d’une exaction inacceptable sur la population, des enquêtes seront menées  de façon systématique afin d’identifier les auteurs qui  répondront de leurs actes. Nous nous battons pour une cause noble… Une minorité de soldats ne peut se permettre de ternir l’image de toute notre institution». L’orateur en appelle, en outre, les populations à éviter l’amalgame.

 

Toumani Coulibaly

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

7 COMMENTAIRES

  1. Mr le ministre tu n’est pas ma^tre du jeu! C’est les français et Ansar Eddine qui décident. Ils ont décidé de ne pas négocier et c’est donc la guerre qui continue.
    L’armée malienne est remorquée par les français et Ansar Eddine sont en train de se préparer à une guerrilla dont les victimes prncipales seront les forces armées du Mali et de l’Afrique. Il vous faudra beaucoup de temps pour pouvoir faire face aux groupes islamistes.
    Vous devez apprécier objectivement la situation et au lieu de disqualifier les groupes armées islamistes et nationalistes du Nord, vous devez plutôt accepter de négocier avec eux sans conditions.
    Vous devez demander la médiation de pays amis comme l’Egypte et l’Afrique du Sud qui sont suffisamment influentes pour amener les parties maliennes à arriver à une solution qui préservent les ntérêts de chacun.
    Sache Mr le ministre enfin, que tu est compromis par les exactions de ton armées au Nord.
    Tu n’a pas intérêt à continuer la guerre. Tu ne la gagnera pas.

  2. Selon la constitution du MALI et selon le simple citoyen malien de Maliweb M. Moussa Ag « le CNDR, le MNLA, ANCAR DINE, AQMI sont les mêmes faces d’une même racaille, il s’agit seulement des vauriens illégitimes qui ont choisi de prendre des armes contre l’etat malien ».

    Moussa Ag, qui donne la version plus complète des propos qu’aurait due tenir M. Le Ministre De La DÉFENSE … ON NE VA PAS OUBLIER ….

  3. Le ministre de la Defense a parfaitement raison. Maintenant la question est de savoir comment agir pour aider les amis francais afin que tous leurs interets strategiques dans le monde soit preserve’. Sinon nous savons tres bien qu’il n’y a aucune difference entre le MNLA, ANSARDINE,MUJAO ET AQMI. Ils sont tous criminels, narcotrafiquants, terroristes, racistes et ethnocentristes! Il va bien falloir negocier avec l’autre partie pour ramener une paix durable dans notre fasso. Ecoutons attentivement la France pour qu’elle nous aide a’ trouver des personnes credibles avec lesquelles nous pouvons negocier. Notre fasso doit utiliser tous les moyens dont il dispose pour propulser des homes et des femmes du nord connus pour leur patriotisme et leur loyaute’. On doit leur donner des postes et des moyens economiques et financiers qui leur permttront de jouer le role de dirigeant au sein de leur communaute’! Il faut remplacer les “dirigeants” mercenaires par des dirigeants patriotes et loyaux!

    • Oui oui oui …

      Le ciel est bleu … la terre est ronde … les oiseaux volent ….OU EST LA NOUVELLE …

      D’ailleurs ce sont eux qui ont dit que CES BANDITS ARMÉS SONT DIFFÉRENTS DES BANDITS ARMÉS… ET QU’IL FAUT NÉGOCIER AVEC CES BANDITS ARMÉS ET PAS LES BANDITS ARMÉS….

      Le Ministre a intérêt a se mettre en phase avec son nouveau PRÉSIDENT …. ET TENIR LES MÊMES QU’ILA ONT TOUJOURS TENUS…

      En plus quand on n’a des jumeaux … qu’on croyait être Fousseni et Lassine … Il n’est pas honnête de parler de l’un sans mentionner l’autre … MÊME SI ON SE REND MAINTENANT COMPTE QUE C’EST ADAMA ET AWA…. il faut mentionner AWA si on parle de ADAMA …

      Au fait … qu’est devenue AWA la bavarde autoritaire de KATI….ne me dit pas qu’elle est devenue La PETITE MUETTE après l’arrivé de la GRANDE MUETTE ….

      DE MUTINERIE À MUETTENERIE ….il y’a un grand pas DEH…. 😆 😆 😆

      KONNA … EH KONNA … tu nous as sauvé deh….VIVE L’ARMÉE PLUS FORTE QUE LES MILICES!

      Moussa Ag,

  4. NOS GENERAUX SONT AU FRONT POUR SE BATTRE AUX COTEE DES FORCES ETRANGERES, MAIS OU ES LE CAPITAINE SANOGO? NOUS CROYONS QUIL ETAIS TROP FORT POUR ARRETER LES CIVILS MAINTENANT QUE LES BRAVES SOLDATS SONT LA AU MALI ON ENTTRNDS PLUS PARLER DE LUI. QU’IL MONTE AU FRONT COMME LES AUTRES MILITAIRES. MR SANOGO OU ETES VOUS ? CAPITAINE DE KATI OU ETES VOUS? DE PAR VOTRE FAUTE LES AUTRES VIENNENT REPARER VOTRE BETISE DE COUP D’ETAT QUI NOUS AS MIS DANS CETTE SITUATION. CAPITAINE MONTE AU FRONT S’IL TE PLAIT.

Comments are closed.