Mise en place de la prochaine transition : Le CNPS multiplie les rencontres

4

Le comité national pour le salut du peuple (CNSP) multiplie, dans le cadre de la mise place d’une transition avec des dirigeants consensuels, les rencontres. Après l’ancien Président Moussa Traoré et les familles fondatrices de Bamako le dimanche dernier, le colonel Assimi Goita et ses éléments ont rencontré hier, lundi 31 août 2020, les forces vives de la nation.

 « Discuter entre Maliens et définir l’architecture de la transition en vue »,tel est l’objectif des membres du Comité national pour le salut du peuple (CNSP). Pour l’atteinte de ces objectifs, personne, aucune organisation n’est mise de côté. Chacun a son mot à dire.

C’est dans ce cadre que le CNSP a rendu une visite à l’ancien Chef de l’État malien, le général Moussa Traoré. Ce dernier a encouragé les jeunes officiers qui ont pris la destinée du Mali  depuis le 18 août.  « Ces jeunes colonels, ce sont mes enfants. Je leur ai donné des conseils selon mon expérience, les fonctions que j’ai occupées. Je leur ai dit les erreurs commises, ce qu’il faut éviter et j’espère qu’ils ont compris et qu’ils éviteront jusqu’à ce que le Mali soit sur le droit chemin », a déclaré l’ancien Président dictateur au micro de l’ORTM. Moussa Traoré dit avoir espoir quant à l’avenir du Mali : « Je n’ai jamais désespéré de mon pays. Je l’affirme ». Pour lui, il y a encore des patriotes qui pourront redresser ce pays et lui donner ses valeurs d’antan.

Après le général Moussa Traoré, les membres du CNSP se sont rendus dans les familles fondatrices de Bamako où ils ont bénéficié des bénédictions des vielles personnes.

Hier, lundi 31 août 2020, le programme des nouveaux hommes forts du Mali était chargé par les rencontres avec les forces vives de la nation. Selon le programme publié sur les réseaux sociaux, de 10h à 12h30, le CNSP a rencontré les groupements et partis politiques dont l’EPM, le FSD, l’ADP-Maliba, Yelema, le MIRIA. Cette rencontre sera présidée par le président du CNSP, le colonel Assimi Goita qui était assisté par le colonel Bagayoko. A la même heure, le colonel Soumaré et deux autres Officiers d’État-major rencontraient, à Kati, les syndicats, dont l’UNTM, les magistrats, les enseignants. La rencontre avec le Haut conseil des Maliens de l’extérieur et le Conseil supérieur de la diaspora malienne se tenait également à Kati entre 10h et 12h30. Entre 14 h et 15h30, il y a eu deux rencontres. Celle avec le patronat et celle avec les présidents des Chambres consulaires et des Ordres. Toutes les deux rencontres se sont tenues au QG du CNSP à Kati.  De 15 heures à 16 heures, la junte a rencontré les religieux, à savoir le Haut conseil islamique, les Catholiques et les Protestants.

La synthèse des rencontres était prévue de 17h30 à 18h30. Quant au compte rendu des présidents, il était prévu pour hier 20 heures.

Le but de ces concertations est d’aboutir à la mise en place d’une transition inclusive au Mali.

Il faut préciser que certains sur les réseaux sociaux déplorent le fait que la jeunesse n’ait pas été concernée par ces concertations.

 

 

Boureima Guindo

Commentaires via Facebook :

4 COMMENTAIRES

  1. voie aérienne ,mon œil ! la ou un navire transporte 300 000 tonnes ,l’avion ne dépasse pas 100 tonnes avec un coût a faire faillite le plus huppe des commerçants ,et un prix de revient multiplié par 100
    Exemple une boite d’allumette transportée par un navire qui coûte 50 francs revient a 300 F si par avion
    Une marchandise qui passe par Nouakchott coûte 2 fois plus chère qu’une marchandise qui passe par Dakar ou Abidjan et li faudrait plus de 10 ans pour faire l’étude et la construction d’une route adéquate Nouakchott – Bamako pour le transport alors que ces routes existent entre Abidjan- Bamako et Dakar-Bamako
    Faut bien réfléchir avant d’ouvrir le clapet ,sans la cdeao ,le mali n’existe pas ,demande a la Mauritanie qui a du négocier un statut préférentiel avec la cedeao pour ne pas étouffer ,,et il est tout prés de revenir quand le Maroc lui frappe a la porte de la cedeao ainsi que la Tunisie
    Aucun pays ne peut survivre s’il n’adhère pas a un grand ensemble ,a moins de choisir le suicide

  2. Très Chers Jeunes Colonel, faite beaucoup attention, vous vous comportez comme des personnes totalement affolées par ce putsch, alors que vous avez tout le soutien du peuple malien, en outre, vous cherchez des choses qui sont déjà dans vos mains, il suffit de regarder et vous trouverez, sachez que le M5-RFP a à son sein toutes les structures que vous cherchez ailleurs, les vrais hommes légitimes sont dans ce groupe, alors ne vous trompez pas d’acteurs, le groupe M5-RFP est votre interlocuteur légitime et légal, à ce titre, il faut les toucher pour toutes les démarches pour sortir le pays de cette impasse. Il s’agit d’un groupe hétéroclite où existe tous les acteurs légitimes et légaux de cette transition, tous autres contacts restent illégitimes et illégaux et irriteraient les dirigeants de ce groupe qui est à la base du départ de ce pseudo-dictateur de cette ère démocratique. Au lieu d’aller vers des gens pro-IBK, allez vers le M5-RFP, seul groupe capable de vous aidez dignement sans arrière pensée. Cessez d’hésiter face au M5-RFP et tout ira comme sur les roulettes.

  3. LA COURSE CONTRE LA MONTRE

    Ici le TEMPS est ENNEMI. Même s’il n’a pas encore attrappé le “dangereux virus de la politique”, le CNSP – sans doute habité par la ferveur de cette volonté de puisance-peine à mettre en place un ORGANE TRANSITOIRE LÉGITIME solide et crédible en vue de faire Redémarrer les Institutions (bloquées) de l’Etat.
    A l’heure actuelle le Mali – la porte du Sahel-ressemble à un bateau 🚣‍♂️👥(ivre) sur la mer sans gouvernail qui peut tanger à tout moment aux yeux de la communauté internationale .
    Pour sortir de cette situation incontrôlable et inconfortable, ce Comité doit prendre de la hauteur en se mettant rapidement au dessus des mêlées politiques et imbroglios juiridiques pour ne pas tomber dans les mêmes erreurs du passé.Il doit revoir son STYLE d’approche des choses: expliquer concrètement aux Maliens et Parténaires le “le bien-fondé ” de leur Action (programme) à travers une COMMUNICATION univoque bien maîtrisée, operer une clarification de ligne de leur programme.
    Il y a des enjeux inquietants pour la démocratie et L’UNITÉ du Mali compte tenu des défis énormes.
    En Conclusion:

    Le CNSP DOIT EVITER UN DECALAGE ENTRE LEUR PROGRAMME ET LES ATTENTES DES MALIENS.

    Les Anglosaxons disent:TIME IS MONEY.

  4. Brave peuple Malien,
    Ayons le courage de:
    #De quitter la Cedeao et
    #Et de créer notre propre monnaie.
    La Mauritanie a quitté la Cedeao en 2000 et se porte mieuuuuuuuux avec sa propre monnaie.
    IL FAUDRA FOCALISER NOS IMPORTATIONS A PARTIR DE LA MAURITANIE QUI N`EST PLUS MEMBRE DE LA CEDEAO.
    ET PRIVILLEGER LES VOIES AERENNES .
    DES ACCORDS DE PARTENARIAT SERONT SIGNER SUIVANT DES DOCUMENTS SCELLES SUR LES ECHANGES AVEC LA CEDEAO QUE NOUS VENONT DE QUITTER D`EGAL A EGAL.
    Les groupements monétaires n`ont plus d`avenir/car il ya trop de contradictions dans la gestion des politiques y afférant.
    Le Royaume Uni a quitté l`Union Européenne pour cette raison.
    Pour beaucoup d`analystes l`union Européenne s`éclatera pour bientôt.
    L`Euro va disparaître très bientôt.
    La monnaie chinoise le Yuan est présentement une monnaie internationale d`échanges rien que par la force gestion limpide de leur économie.
    La valeur d`une monnaie reflète la gestion Economique du pays concerné.
    Le Nigeria bien que dans la Cedeao a sa propre monnaie ,le Ghana etc..
    C`est l`occasion unique pour que nous ayons le courage de prendre notre destin en main.
    Certaines puissances sont prêtes j`en suis sure A nous aider ,mais c`est a nous d`aller les voir.
    Nous n`avons plus le temps c,est le moment idéal de le faire pour notre indépendance et le bien être de nos populations qui ont assez souffert.
    La souffrance des pays Africains se résume en deux points
    #90% provient de la gestion calamiteuse de nos dirigeants.
    -Detournements de fonds
    -Utilisation abusive des bien de l`état/tous les véhicules de l`état doivent rester au service en dehors des heures de travail
    -Nous devons arrêter avec les bons de carburant une vraie hémorragie pour nos finances.
    -LE CONCOURS POUR LA FONCTION PUBLIQUE DOIT ETRE DESORMAIS GEREE PAR UN CABINET INTERNATIONAL POUR ARRETER AVEC LA VENTE DES POSTES ET LE FAVORITISME
    Etc.. Etc… Etc…
    #10% provient de la puissance coloniale
    -Il faut signer un nouveau accord de défense solide avec par ex la Russie.
    La puissance coloniale est arrivée A créer/ profiter /Alimenter les querelles internes Maliennes/cas du Nord et du centre etc…
    C`est plus que jamais le moment de prendre notre destin en main.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here