Culture : La 2ème édition de Mali Fashion Show agrémentée par un défilé de mode attrayant

0

La 2ème édition de Mali Fashion Show, placée sous le thème « NARENAS ET LA MODE (DJINA) », a eu lieu à Bamako les 29 et 30 mai 2021. Au cours de cet événement organisé par l’Agence Océan Groove Mali, il y a eu des défilés de mode, des prestations d’artistes et bien d’autres festivités qui ont émerveillé le public, j’allais dire les mélomanes, le monde du show-biz. La cérémonie de clôture tenue le dimanche 30 mai 2021 sous le 3ème pont de Bamako (Sotuba) a rassemblé plusieurs personnalités dont l’organisateur de l’événement, Daouda Kodio, promoteur et Manager de l’Agence Océan Groove Mali, le Parrain de l’événement, Namadjou Keïta, opérateur économique Guinéen, la marraine de l’événement, Mme Koumaré Assa Tamba Coulibaly, des hommes et des femmes de culture.

La deuxième édition de Mali Fashion Show a tenu toutes ses promesses. Des défilés de mode de belles factures, des prestations d’artistes et bien d’autres festivités ont émerveillé plus d’un. Au cours de la cérémonie de clôture de l’événement, Daouda Kodio, promoteur et Manager de l’Agence Océan Groove Mali a remercié les uns et les autres d’avoir fait le déplacement. Avant de préciser que l’événement s’inscrit dans le cadre de la 2ème édition Mali Fashion Show. Il a fait savoir que le thème de cette année s’appelle « NARENAS ». Selon lui, NARENAS parle un peu des esprits, d’où la tenue de la cérémonie à proximité de Soutadounou (sous le 3ème pont de Bamako-Sotuba) un lieu de DJIN, capitale des esprits. Il dit avoir choisi ce thème « Pour honorer cette belle culture de nos ancêtres ». Par ailleurs, Daouda Kodio a remercié le Parrain de l’événement, Namadjou Keïta, opérateur économique Guinéen et la Marraine de l’événement, Mme Koumaré Assa Tamba Coulibaly pour leur appui. En outre, il a invité les autorités à œuvrer pour valoriser la culture malienne. « Tout le monde s’intéresse à Paris, New-York parce qu’ils ont valorisé leur culture. Ils soutiennent les bonnes initiatives de jeunes. Nos différentes sollicitations d’appui du gouvernement sont restées sans suite. Je lance un appel aux autorités maliennes d’encourager les Hommes de culture maliens », a souligné Daouda Kodio. Enfin, il a mis l’accent sur la communication afin d’inciter la population à s’intéresser davantage à la culture. Pour sa part, le parrain de l’événement, Namadjou Keïta dit avoir trouvé l’idée de cet événement très originale. «J’ai un très grand respect pour le promoteur de l’événement. Ce qu’il a donné cette fois-ci comme idée c’était hors de commun. Je le soutiens surtout dans un mouvement, c’est-à-dire promouvoir la culture africaine quelle que soit la forme je suis partant. Je suis africaniste à 100%. Donc une personne qui fait quelque chose pour créer la valeur et imposer le style africain, pour qu’enfin l’africain n’ait plus honte de ce qu’il est, ça me plait quelle que soit la forme où ça se présente dans la mode ou dans la musique », a conclu le parrain.

Aguibou Sogodogo

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here