Culture La 3ème édition de Equations nomades s’ouvre jeudi le 17 janvier à l’Institut Français

0

Demain 17 janvier 2019 va être lancée la 3ème édition du Festival Equations Nomades à l’Institut Français du Mali en présence du  ministre de la culture et ses homologues de la jeunesse et de la Promotion des femmes et de l’enfant et d’autres personnalités. L intitule  de cette édition est [L’entreprenariat culturel et la création contemporaine ; défis majeurs pour la jeunesse] annonce  la participation  de 1 50 enfants venant des différentes régions du Mali ainsi que des artistes internationaux.   

La 3eme édition de l’évènement culturel Equation Nomades, se déroule du 15 au 20 janvier 2019 à Bamako après deux réussites à son palmarès, la 3eme du genre a pour thème [L’entreprenariat culturel et la création contemporaine: défis majeurs pour la jeunesse] et son lancement officiel est prévu pour le 17 janvier comme annoncé par ses initiateurs lors de la conférence de presse organisée le 15 janvier 2019 au département de la Culture.

Ledit festival est la rencontre culturelle des pays, la France, le Maroc et le Mali, espace culturel, Equations Nomades est présenté par ses organisateurs tel un festival d’art transversal et interactif, un espace fédérateur qui favorise non seulement les échanges culturel mais promeut également l’entreprenariat culturel et l’art en général.

Pour la présente, le festival enregistre 120 enfants venant des régions du Mali, ces derniers seront réunis dans des ateliers d’apprentissages artistiques  aux domaines variant, musique, danse, théâtre, couture, photographie  et cela autour des thématiques de la paix.  Dans intervention, Ali Daou, charge de Programme Culturel, Unesco Bamako porteur du projet à Bamako,  est revenu sur les objectifs du festival et de ses enjeux pour la promotion de la culture, l’encadrement et la promotion artistique chez les jeunes. Pour Monsieur Daou, il faut se servir de la culture pour booster le développement, promouvoir l’entreprenariat et surtout asseoir la cohésion sociale gage de la paix donc de sécurité. Et c’est dans ce cadre qu’au-delà des 5 jours périodes du festival, le projet s’inscrit dans la durée et au cours de l’année, il prévoit la formation  des jeunes participants, leur accompagnement  jusqu’à  leur insertion sociale

Rendez-vous de brassage,  de nombreux artistes sont attendus à ne citer que Mamadou Sidiki Diabaté expert de la Kora du Mali, Anne Gravoin violoniste française, David Braccini également violoniste, Kawatar El Mebtoul danseuse comédienne marocaine en plus d’autres programmations.

Khadydiatou SANOGO/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here