Mali: dernières discussions et consultations à la veille de l’ultimatum de la Cédéao

3

Le Mali va-t-il enfin connaître l’identité de son président et de son Premier ministre de transition ? La feuille de route vers de nouvelles élections sera-t-elle bien tracée ? Des questions qui se font pressantes, car ce mardi expire l’ultimatum fixé par la Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest (Cédéao) à la junte qui a pris le pouvoir le 18 août dernier.

Les militaires ont multiplié les consultations ce week-end. Ces discussions sont censées aboutir avec la réunion ce lundi du collège de personnalités chargé de désigner les nouveaux dirigeants civils du pays.

Mais difficile de dire pour l’heure avec certitude si cette réunion a véritablement débuté. D’abord, car tout se passe à huis clos et également car plusieurs rencontres semblent avoir lieu au même moment, certaines au ministère de la Défense, d’autres au camp militaire de Kati.

D’après nos informations, il s’agirait d’arriver à trouver un consensus autour d’un nom avant de le soumettre formellement à l’ensemble du collège, sans doute pour gagner du temps qui presse. Plusieurs chiffres circulent sur le nombre de participants à ce collège, plus d’une dizaine en tout cas. Ils seraient notamment cinq pour le Comité national pour le salut du peuple (CNSP), la junte, deux pour le mouvement M5, deux pour la société civile et deux pour les représentants religieux.

Du côté de la Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest, qui continue à mettre la pression sur la junte pour voir un civil désigné au plus tard demain, la tonalité ce matin est optimiste. On veut croire que le message de fermeté et la menace d’un boycott total formulés au sommet extraordinaire d’Accra le 15 septembre ont été entendus. Goodluck Jonathan, le médiateur de la Cédéao, est attendu mercredi pour faire le point sur la situation.

En attendant, ce lundi soir, Assimi Goïta, le chef de la junte, doit faire un discours diffusé à la radio et télévision à la veille du 60e anniversaire de l’indépendance du Mali.

Commentaires via Facebook :

3 COMMENTAIRES

  1. #Moussa Traore / UDPM /23 longues années de galère / Échec Total
    #Amadou Toumani Toure / CTSP /transition avec les espoirs en attente.
    #Alpha Oumar Konare /ADEMA PASJ /Un historien et pourtant toutes ses actions prouvent autre chose
    Il ne fait que des monuments inutiles lorsque les Maliens ont besoins de ponts ,de routes et d`échangeurs /cas de la tour de l`Afrique /de l argent jeté par la fenêtre /cette tour avec ses bouchons qui étouffe tout Bamako.
    Pire il brûle les armes du pays au nom de quel paix?
    pire il refuse de lutter contre la corruption et pourtant qui était son créneau avant son arrivée au pouvoir /A la fin de son mandat il fait du spectacle faisant semblant de lutter contre la corruption avec quelques arrestations sans saisir leurs milliards détournés ,ces gens seront libérés plus tard et mènent la belle vie avec l`argent volé au détriment des populations en souffrance
    #Amadou Toumani Toure / MAJORITE PRESIDENTIELLE /Gros travailleur mais refuse de mettre fin a la corruption et pourtant c`etait un des points phare de la révolution de mars 1991/ il manque d`initiative Alors /la france avec la complicité de certains fils du pays s`empare du pays pour voler l`or et certains miner-eaux rares au nord Mali /l`or est un élément sacré /ces gens seront maudits par la malédiction de l`or tôt ou tard.
    #Amadou Aya /CNDRE
    Les populations espèrent mais aucune action de leur part pire ils pillent les banques du pays soif d`argent..
    #Ndioncounda /transition
    Monte au pouvoir mais aucune action notable sur les attentes des populations /toujours le statuquo…les gens continuent de piller les ressources du pays en toute impunité aucune lutte contre la corruption beaucoup plus de milliardaires encore et encore……
    #IBk /RPM /Une gestion clanique familiale pitoyable toujours des milliardaires sur les ressources de l`état. un vrai partage de gâteau au détriment des populations
    pire /l`armée n as pas le droit de faire des actions offensive sans la france /pendant ce temps la france et certains fils du pays volent l`or et les ressources rares du pays au nord Mali.
    Il est chassé du pouvoir par les populations en colère et des militaires de bonne volonté……….

  2. Bon vent au Président et vice president de la transition !
    Je suis un optimiste, après 60 ans d’indépendance aucun brave fils du pays n’a pu sortir le Mali de l’ornière, je prié que cette fois c’est le bon !

  3. ” … Les militaires ont multiplié les consultations ce week-end. Ces discussions sont censées aboutir avec la réunion ce lundi du collège de personnalités chargé de désigner les nouveaux dirigeants civils du pays… ” … ///…

    :
    Si la Présidence de la TRANSITION et la Primature de la TRANSITION sont toutes assurées par des Civils… Le colonel GOÏTA et ses Compagnons, peuvent être surs et certains que dans quelques semaines ou dans quelques mois, ils iront en prison et sans jugement.
    C’est pas moi qui le dit. Le Coup d’ETAT étant considéré comme un crime imprescriptible. Ils seront à coup sûr poursuivis. Et même, rien que pour s’assurer de pouvoir gouverner tranquille sans se faire arrêter par les militaires…, les Civils seuls au POUVOIR feront arrêter GOÏTA et ses Compagnons d’armes.
    Les Militaires devraient dans le pire des cas obtenir la Vice-Présidence et la Primature. Pour s’assurer de la construction du Malikoura. Mais aussi pour se protéger aussi.

    Vivement le Mali pour nous tous.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here