Sanctions de la Cedeao : La levée conditionnée à certaines clarifications

1

Dès que le Mali se soumettra aux exigences de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao), les sanctions seront totalement levées. Pr Hamidou Boly, représentant résident du président de la Commission de l’organisation sous-régionale l’a annoncé hier à l’issue d’une audience que lui a accordée le Premier ministre Moctar Ouane à la Primature.

Après la désignation d’un président et d’un Premier ministre civils pour diriger la Transition conformément aux exigences de la Cedeao, tous les regards des Maliens sont désormais rivés vers l’organisation communautaire pour la levée des sanctions contre notre pays. Pr Hamidou Boly a abordé le sujet hier avec la presse, après son entretien avec le Premier ministre Moctar Ouane.

Pr Boly a en effet indiqué que cette rencontre rentrait dans le cadre de la prise de fonction du chef du gouvernement. Il était donc venu féliciter Moctar Ouane pour avoir accepté de répondre à l’appel de son pays à un moment si crucial.

Pr Boly a expliqué qu’il l’a encouragé dans sa nouvelle tâche qui est très ardue et l’a assuré de l’accompagnement de l’organisation communautaire. «En tant que Cedeao ici, nous sommes à la disposition des autorités de ce pays pour les aider à faire avancer les choses», a laissé entendre le diplomate. Comme il fallait s’y attendre, le représentant résident du président de la Commission de la Cedeao a abordé la question des sanctions prises contre notre pays depuis la démission du président Ibrahim Boubacar Keïta.

………..LIRE LA SUITE SUR LESSOR.SITE

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. Les bambins continuent de jouer avec le feu, Les debacles de l’armée ont repris, la population observe et s’impatiente, les opérateurs économiques mécontents de la situation de l’embargo. D’autres au lieu de penser a l’intérêt supreme de la Nation s’adonnent a la course aux postes , aux stratagèmes sans lendemain autre que leur autodestruction programmée. Le temps appartient à la verité. Une charte issue du CNSP seul sera un manque de consideration à l’endroit du Peuple. Les partis politiques et les organisations de la societe civile doivent monter au CRENAU pour interpeller ces BAMBINS SANS CONSCIENCE QUI SONT ENTRAIN DE PERDRE LA RAISON. Vous êtes le contre pouvoir en cette période Unissez vous et assez un bâtir ce Mali nouveau de nos rêves. Vive notre Maliba

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here