Le Département d’État des États-Unis et Pact organisent un concours d’innovation pour les jeunes entrepreneurs en Afrique de l’Ouest

0

20 juin 2021 – Du 18 au 20 juin, le Département d’État américain et Pact ont co-organisé un idéathon (forum de réflexion) non-stop de 72 heures pour 120 jeunes entrepreneurs en Afrique de l’Ouest afin de transformer des idées en solutions innovantes répondant aux défis liés à Covid-19. L’événement entre dans le cadre d’AfrIdea, un mécanisme de formation régionale à l’innovation soutenue par le Département d’État des États-Unis et mise en œuvre par Pact, une organisation internationale à but non lucratif, pour libérer le potentiel des entrepreneurs, des militants sociaux et des développeurs d’Afrique de l’Ouest. Par le biais d’un concours, d’une formation, d’un marathon d’idées et d’un financement complémentaire, AfrIdea active un réseau de jeunes entrepreneurs et innovateurs de Guinée, du Mali, du Sénégal et du Togo pour relever les défis locaux. Au Mali, les partenaires locaux Impact Hub et DoniLab ont abrité les activités.
Dans son adresse aux participants, l’Ambassadeur des États-Unis, Monsieur Dennis Hankins a souligné l’importance de développer des compétences en matière de réflexion critique et de collaboration avec d’autres innovateurs dans la transformation d’une idée en une solution tangible et a souligné l’impact et le potentiel des idées simples, affirmant : « les progrès technologiques nous permettent d’impulser un réel changement dans le monde – en améliorant les résultats médicaux, en facilitant la relations humaines, en créant un accès à l’information – et ils commencent tous par une idée simple. Chaque technologie que nous avons lancée a commencé par une idée. » AfrIdea vise à aider les participants à transformer leurs idées en actions.

L’Ambassadeur Dennis Hankins pose avec les participants à Impact Hub

À la fin de l’événement, 12 équipes (trois de chaque pays) ont présenté une démonstration de leur solution devant un panel de juges experts qui ont évalué les prototypes. Au Mali, nous félicitons Coumba Diakité et Soufiane Nassaradine pour avoir remporté la « meilleure innovation » et se qualifier pour la possibilité de demander un fonds de démarrage dont la valeur peut atteindre 10 000 dollars américains et six mois de mentorat pour soutenir la phase pilote de leur candidature, qui aborde la question du recyclage des masques en compost puis en matériaux de construction (isolants) et de décoration.
L’ambassade des États-Unis à Bamako a récemment lancé un appel à candidatures à l’endroit des particuliers et des organisations pour soumettre une proposition de projet de formation de trois à six mois en entrepreneuriat et en leadership au Mali comme suite au programme d’AfrIdea. Les propositions de projets doivent être déposées au plus tard le 16 juillet, et vous trouverez plus d’informations sur le site de l’Ambassade des Etats-Unis.

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here