Le mouvement Yerewolo demande le retrait de la MINUSMA du territoire Malien

14

Dans un courrier déposé, ce mercredi 20 juillet 2o22 au quartier général de la Mission Multidimensionnelle Intégrée des Nations Unies pour la Stabilisation au Mali, le Mouvement YEREWOLO DEBOUT SUR les REMPARTS demande le retrait de la MINUSMA du territoire malien avant le 22 septembre 2022.

Ci-dessous l’intégralité du contenu du courrier :

DEMANDE DE RETRAIT DE LA MINUSMA DU TERRITOIRE MALIEN
Mouvement YEREWOLO DEBOUT SUR les REMPARTS
Bolibana Rue Diawara Tél: 76373916
Objet : Demande de retrait de la MINUSMA

À Monsieur le Chef de la Mission Multidimensionnelle Intégrée des Nations Unies pour la Stabilisation au Mali Monsieur,

YEREWOLO DEBOUT SUR LES REMPARTS est un mouvement souverainiste, dont la principale motivation, pour l’heure, est de faire du Mali un Havre de paix. La mission onusienne établie au Mali, la MINUSMA souffre de manque de vision pour répondre à ce besoin crucial du peuple malien. Souvenez vous , la MINUSMA est intervenue au Mali dans une atmosphère de haute contestation à cause du cliché négatif né de pratiques insalubres qui ont émaillé, par le passé, des missions onusiennes en Afrique.

À présent, la MINUSMA est devenue une force d’occupation qui ravive et entretient la peur, les clivages ethniques et la méfiance entre les communautés au Mali. Cependant, la résolution 2100 du 25 avril 2013 établissant la MINUSMA, a fixé dans son paragraphe 16, comme mandat initial de la mission, entre autres : «d’appuyer les autorités de transition maliennes pour stabiliser la situation dans les principales agglomérations, en particulier dans le Nord du Mali, et, dans ce contexte, écarter les menaces et prendre activement des dispositions afin d’empêcher le retour d’éléments armés dans la zone.»Sans équivoque, le paragraphe 12 de la résolution 2164 du 25 juin 2014 permettait à la MINUSMA d’user de tous les moyens nécessaires pour accomplir son mandat…En clair, le mandat de la MINUSMA a été vidé de son contenu authentique.

Nonobstant, les autorités de la transition ne se sont pas opposées au renouvellement du mandat de la MINUSMA, mais elles ont formulé des attentes et des réserves, en d’autres termes des préalables ou gages du nouveau mandat. En outre, le peuple constate que les rapports de la MINUSMA sont biaisés.

La MINUSMA se donne la seule mission d’enquêter parmi les morts pour savoir qui sont bons et qui sont mauvais. Or, elle n’est pas en capacité de dénicher parmi les vivants les terroristes, sous prétexte que dans la guerre asymétrique, cette tâche n’est pas réalisable. Par conséquent, nous venons par le présent, vous demander le retrait pur et simple de la MINUSMA sur notre territoire avant le 22 septembre 2022.Veuillez agréer monsieur, le chef de la MINUSMA, l’expression de notre haute considération.

Ampliations:

– Président de la Transition (1)
– Président du Conseil National de Transition (1)
– Premier Ministre (1)
– Représentant Spécial des Nations Unies au Mali (1)

Bamako, le 20 juillet 2022
Le Commandant en chef
Adama Ben DIARRA

Commentaires via Facebook :

14 COMMENTAIRES

  1. Euh … c’est en 2012 qu’il fallait être debout sur les remparts …
    Au lieu de se mettre à quatre pattes devant les terroristes …

    Ben le cerveau (lol), tout juste bon à lire des communiqués écrits par l’ambassade de russie
    Grande gueule comme tous les maliens
    😉

    • Le COQ LAUDEMUS!
      LA FRANCE PARLE DE GRANDE GUEULE?!
      PLUS GUEULARDS QUE FRANÇAIS, POSSIBLE VRAIMENT?!!

  2. 👤👥👥LES YEREWOLOW ONT BIEN COMPRI! LA MINUSMA DOIT PARTIR!👥👥👤

    😎CHAQUE JEUNE ET CHAQUE VIEUX CHAQUE FEMME ET CHAQUE HOMME DOIT SE DRESSER ET FAIRE PARTIR LA MINUSMA QUI N EST QU UN DISTEIBUTEUR DE BILLETS UNE MACHINE À CORRUPTION UNE MARCHANDE D ILLUSIONS! FAKE!😎

  3. Toi le commandant Ben Diarra, tu vas finir comme le general ble goude de la cote d’ivoire qui a passer tout son temps a insulter les parents de ADO, attaquer physiquement la cedeao, UA, UE, et l’ONU.
    Quand ca va peter a bamako tres bientot,on sait deja ce que tu vas faire ou ce que tu vas devenir.
    Pendant qu’il est encore temps, quitte dans ca.

      • Mais toi tu es le fils de ta mere djantra-djandjou et tes maitres bellas.
        Petit Dagninrin. Dis a ton commandant ben le cervelle’ d’aller commander au front contre les jihadistes peuls de amadou kouffa. bande de plaisantins.

        • @ ali je te jure que si les gens se vendaient comme esclaves sur le marche je suis capable avec mes comptes bancaires de t’acheter, acheter ton père et ta mere et tes deux grands parents aussi! MALANKOLON DEN!

        • Ali, vous connaissez rien du tout du Mali et de l’afrique de l’ouest. Certes la cote d’voire est un pays frère au Mali mais a des réalités qui sont les siennes.
          Ce ne sont ni les des djihadistes ni autre chose qui occupent le mali mais bien la Minusma c’est à dire la France et d’autres qui paraitront clairement quand la Minusma partira. Et ce ne sont pas des djihadistes. Ce sont les bien voisins. Et ça effectivement c’est dangereux pour la cote d’ivoire parce que pour la première fois depuis 60 ans les cartes géopolitiques sont en passe d’être rebattues. Il faut se méfier des discours de ceux la même qui veulent soumettre les africains.
          Beaucoup de choses que tu croient connaitre , on te les a suggéré par media interposé. Tout ce que tu crois connaitre sur le Mali est faux. Méfies-toi, c’est contre toi même.

    • Fils d’esclave et de djandjou, enfant de caste guiranke, quitte sur ce site, rentre au mali, et va te battre directement contre les jihadistes du peul terroriste amadou kouffa diallo. C’est au front que tu peux mourir pour le mali et non a la place de l’independance de bamako. Bande de plaisantins!
      Aucun journaliste malien, aucun politicien malien, aucun videoman a la solde des bidasses ne peut critiquer le tueur peul jihadiste amadou kouffa diallo.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here