Mali : le gouvernement de Transition condamne la libération forcée du commandant de la FORSAT

34

La déclaration du gouvernement n’a pas mentionné la police ou le nom du Commissaire Divisionnaire, Oumar Samaké, arrêté et déferré à la maison d’arrêt puis relâché sous la pression des policiers en colère.

Le gouvernement malien de Transition a condamné, samedi, l’attitude des hommes armés en uniforme ayant obtenu par la force la libération du Commissaire divisionnaire, Oumar Samaké, arrêté vendredi, par la Justice malienne dans l’affaire des tueries des manifestations du 10, 11 et 12 juillet 2020.

“Des hommes en uniformes et armés sont descendus, vendredi, dans la rue pour manifester. L’acte est condamnable, si l’on en juge par la qualité des manifestants. C’est pourquoi le gouvernement tient d’abord à rassurer. Rassurer non seulement l’ensemble des forces de défense et de sécurité, mais également les civils qui se verraient en insécurité”, a déclaré le gouvernement dans un communiqué.

“Dans le cadre de la lutte contre l’impunité, des interprétations sont en cours. Des citoyens sont convoqués par des juges. À l’issue, d’interrogatoires respectant les droits de la défense, les juges peuvent être amenés à prendre des mesures de mise en détention suivant la gravité des faits ou les nécessités de l’enquête. Sur ce point, le gouvernement demande à tout le monde de se rassurer”, a noté le gouvernement de Transition le document consulté par l’Agence Anadolu (AA).

“En particulier, que ceux qui ont manifesté, vendredi, sachent que le gouvernement ne veut leur nuire en quoi que ce soit. Ils relèvent d’une institution de la République et, pour cette raison, en tant que Citoyens, tous leurs droits seront respectés. Il leur incombe d’assurer l’ordre et la sécurité afin que, dans la sérénité, les populations s’adonnent à leurs activités dans le cadre du développement national”, note le communiqué.

En outre, le gouvernement a exhorté, les hommes en uniforme à remplir cette mission dans le dévouement, ajoutant que ce message vise également à exhorter au respect de l’autorité de l’État.

Le communiqué indique également, que le gouvernement a retenu, dans son programme d’action, la lutte contre la corruption et l’impunité. “Il ne saurait ni faiblir, ni fléchir, dans cette lutte”, a-t-il souligné.

“Une action est entamée au nom de l’instauration d’une gouvernance de rupture, d’une gouvernance vertueuse. Cette action sera menée à terme dans le strict respect des libertés, mais avec vigueur et fermeté. Chacun en ce qui le concerne est convié au succès de cette lutte. De ce succès dépend la crédibilité de nos institutions et la restauration de la confiance entre les autorités et les citoyens. Pour cette raison, il ne saurait être question de recul encore moins d’abandon”, a ajouté le gouvernement.

Le Commissaire Divisionnaire, Oumar Samaké, commandant de la FORSAT, a été inculpé et déferré à la Maison Centrale d’Arrêt de Bamako par la Justice malienne dans l’affaire des tueries des manifestants du « Mouvement du 5 juin et rassemblement des forces patriotiques » (M5-RFP) des 10, 11 et 12 juillet 2020 conduisant à la chute du régime du Président Ibrahim Boubacar Keïta.

Les différents corps de la police malienne se sont mobilisés pour obtenir la libération d’Oumar Samaké, quelques heures après son arrestation vendredi.

Le Syndicat Autonome de la Magistrature (SAM), le Syndicat Libre de la Magistrature (SYLIMA) et l’Association Malienne de Droits de l’Homme (AMDH) ont condamné, samedi, avec stupéfaction la rébellion d’un groupe des membres des forces de l’ordre, lourdement armés et ayant orchestré, vendredi, l'”évasion” de la Maison Centrale d’Arrêt de Bamako du Commissaire Divisionnaire Oumar Samaké, commandant de la Force Spéciale Anti-Terroriste (FORSAT).

 

Commentaires via Facebook :

34 COMMENTAIRES

  1. Nous attendons un seul décret de Assimi ou une ordonnance pour radier purement et simplement le commandant SAMAKé, les hauts gradés ainsi que tous les sans grade qui l’ont aidé dans cette entreprise de désobéissance grave.

    @Bougobailni
    Ce beau rêve qui est partagé par beaucoup (en tout cas sans doute pour ma part) risque de ne jamais se réaliser. Voyez simplement comment notre si prolixe procureur devenu garde des sceaux entre temps fait soigneusement profile bas, comme si de rien n’était. Pourtant, il y a une semaine un flash TV était organisé pour faire croire à la fin de l’impunité à la “Hollywwod”. Votre exemple sur Reagan est éloquent à plus d’un titre. Mais, le problème du Mali a toujours été une question d’hommes et de casting, et ce n’est pas prêt de changer. N’est pas Reagan qui le veut, hélas ! On peut donc changer de république autant de fois qu’on voudra jusqu’au Malikoura puissance “n”, tant qu’il n’aura pas des principes et des processus immuables et applicables à tous et quelqu’un pour veiller à cela comme à la prunelle de ses yeux, eh bien nous continuerons à être un peuple de sauvageons croyant inutilement à la démocratie sans absolument rien y comprendre.

    Pensées rebelles.

    • Salut Rebel, très content de te lire. En effet c’est un vœu pieux que de penser trouver la solution aux problèmes incroyables de ce pays, toutefois je me dis (pour me soulager peut-être) qu’un jour un de ces gouvernants va bien finir par nous lire et mettre en application ce qu’on leur donne comme conseils pour le plus grand bonheur de notre pays. On dit bien que « l’espoir fait vivre » non?

      • On dit bien que « l’espoir fait vivre » non?

        Salut Bougo, c’est un grand plaisir de t’entendre. Effectivement espérer n’est point nuisible ; bien au contraire. Nos amis Russes disent que l’espoir meurt en dernier .

        Pensées rebelles.

  2. IL FAUT CRIMINALISER L ENVOIE DE NOS FRERES A LA CONFRONTATION PHYSIQUE ET LA DESTRUCTION DE L ETAT 6 Sep 2021 at 15:55
    ARRETONS TOUT D ABORDS CEUX QUI ONT DONNE DES OREDRES POUR CASSER MES BIENS, LES BIENS ACQUIS AVEC LES TAXES COLLECTES SUR MON PERE ET MA MERE, MON GRANDPERE ET MA GRANDMERE….

    TIEHNEKEH DIARRA PAYE LE NINSONKON DE SES ENFANTS ET DE SA FEMME, LE MALI CONSTRUIT ET ACQUIERT DES BIENS , PUIS UN CRIMINEL DU M5-RFP, UN CRIMINEL COMME DICKO PSEUDO-IMAM, un AFFAME DE POUVOIR COMME CHOGUEL, UN ISLAMO-TRUAND COMME KAOU DJIM SORTI DES CUISSES DE LA MANIPULATION ENVOIENT DES IDIOTS LES DETRUIRE CRIMINELLEMENT, ALORS LES FORSATS N ONT FAIT QUE DEFENDRE MES BIENS< NOS BIENS< CE QUI APPARTIENT A LA NATION, LA NATION TOUTE ENTIERE DE DIBOLI A KIDAL DE TAOUDENI A ZEGOUA….

  3. Bougobalini, tres heureux de te retrouver, merci pour ton message comme d’habitude tres intelligent et tres patriote, tu restes tres respecte par nous tous!

    • Merci beaucoup KôrôKing, très très heureux d’être parmi vous tous. Vous constituez une famille pour moi même s’il est parfois difficile de se faire appeler malien et de garder toujours la tête haute.

  4. Nous attendons un seul décret de Assimi ou une ordonnance pour radier purement et simplement le commandant SAMAKé, les hauts gradés ainsi que tous les sans grade qui l’ont aidé dans cette entreprise de désobéissance grave.

      • Naloman, tu es un américain depuis bien longtemps maintenant et je suis sûr que tu sais ce qui est arrivé aux contrôleurs aériens qui ont bravé l’ordre présidentiel leur intimant de retourner au boulot. “On August 5, 1981, President Ronald Reagan begins firing 11,359 air-traffic controllers striking in violation of his order for them to return to work. The executive action, regarded as extreme by many, significantly slowed air travel for months…”

        Les situations ne sont pas tout à fait les mêmes mais je fais un parallèle juste pour te rappeler que force doit rester à la loi et que nos actions sont accompagnées de conséquences.
        C’est pour éviter qu’à l’avenir d’autres énergumènes n’aient pas cette fâcheuse idée de recommencer la même bêtise juste parce qu’un des leurs serait incarcéré et qu’eux du haut de leur science infuse ont jugé que c’est pas comme ça que cela doit se passer.
        Nous surfons trop sur les émotions pour commettre des bêtises au nom de “CULTURE” au Mali. Il est sérieusement temps qu’on commence à gâcher l’avenir de quelques uns en prenant des décisions fortes et définitives afin que nous ayons un avenir. Pour le moment c’est pas le cas car le Mali est devenu comme une jungle sans repère. Si on veut faire quelque chose de ce pays, c’est maintenant et on doit d’imputer nos errements et nos bêtises aux autres.

        • Le defunt president Reagen avait trop vieilli et ne savait plus ce qu’il faisait. C’etait lui egalement qui etait a’ l’origine de la fermeture de plusieurs hopitaux pour les personnes qui ont des problemes mentaux. TU SAIS TRES BIEN QUE NOTRE FOU ALOU SYLLA DU QUARTIER DIAKA DE NIORO DU SAHEL connu sur ce forum sous le pseudo kinguiranke’, a besoin d’un hopital pour des personnes qui ont des problemes mentaux!
          Tout pres du Mali, le president Abdou Diouf du Senegal avait limoge’ toute la police du Senegal!
          LE CAS DU COMMISSAIRE SAMAKE’ EST DIFFERENT! LA PROCEDURE LEGALE POUR L’ARRETER N’A PAS ETE’ RESPECTE’E!
          OUI A’ LA JUSTICE MAIS NON A’ LA JUSTICE A’ 1000 VITESSES!
          LA JUSTICE DE NOTRE FASO NE SAIT TOUJOURS PAS QU’ ASSIMI EST UN USURPATEUR DU POUVOIR!!! CETTE MEME JUSTICE A DONNE’ NAISSANCE A’ AMADOU KOUFFA!!! LA JUSTICE EST LE GROS PROBLEME DU MALI!!!! QU’A FAIT LA JUSTICE MALIENNE A’ LA SUITE DE LA DESTRUCTION DE L’ASSEMBLE’E NATIONALE PAR LES VOYOUS DE LA REPUBLIQUE?

  5. Rebel
    “….de possibles velléités d’obstruction à l’enquête”???
    Seuls les tenants du pouvoir peuvent empêcher un juge de faire correctement son travail.
    SI UN HAUT CADRE A LES MOYENS D’EMPÊCHER UN JUGE DE RÉVÉLER LA VÉRITÉ,CE N’EST PAS ENFERMÉ QU’IL NE VA PAS AGIR.
    Il peut contacter ses éléments étant entre les quatres murs.
    L’ENFERMEMENT CONSISTE À EMPÊCHER LE PRÉSUMÉ ACCUSÉ DE FUIR LA JUSTICE.
    DAHIROU n’a jamais été arrêté,mais a toujours répondu aux sollicitations de la justice.
    Un haut cadre n’a pas intérêt à fuir la justice compte ténu de son statut.
    Fuir serait plus dur que la condamnation qui l’attend,surtout quand il sait qu’il n’a fait qu’excuter des instructions de sa hiérarchie.
    Mettre certaines personnalités de l’Etat en détention avant son jugement,c’est humilier l’Etat.
    S’il est jugé et condamné,il aura perdu son statut,on peut l’enfermer.
    S’il ne l’est pas,on aura fait du tord à l Etat car l’être humilié est inefficace.
    Aujourd’hui un être humilié,le GENERAL YAMOUSSA CAMARA,conseille les COLONELS PUTSCHISTES.
    L’arrestation d’un ancien premier ministre,ancien ministre de la défense,ancien chef de la SÉCURITÉ D’ÉTAT et son placement parmi les délinquants notoires porte la marque d’une vengeance de celui qui a écrit un livre pour apaiser sa haine insatiable.
    On n’est pas entrain de rendre justice,mais de se venger comme au temps du CMNL.
    OSER LUTTER,C’EST OSER VAINCRE!
    La lutte continue.

  6. Nous disons et rappelons la vérité

    *Fait mal fait souffrir agonise tourmente torture les malhonnêtes Les met en colère échauffe leurs biles les irrite les horrifie les agace les exaspère Et les met hors d’eux les rend incontrôlés les rend maboules les rend fous les rend barjos les rend cinoques les rend cinglés les rend toqués les rend branquignoles les rend brindezingues les rend détraqués les rend timbrés les rend cerveaux fêlés les rend cerveaux embrouillés

    Mais apaise calme tranquillise rassure soulage réconforte les honnêtes et les rend heureux les remplit de joie les rend sereins imperturbables

    *Assimi Goïta Ismaël Wagué Malick Diaw (Officier En Période De Guerre Porteur De Grands Boubous De Bonnets De Chéchias De Babouches Identiques à Ceux de L’Imam De La Mosquée De Fan Hock Et Qui Refuse Avec Force Et Énergie D’être En Treillis

    Vous Devez Mettre Aux Arrêts Les Responsables Des Syndicats De La Police

    Et Les Mettre à La Disposition De La Justice ou à

    Pour Trouble à L’Ordre Public

    Et Tentative D’Insurrections

    Aux Fins Que Plus Jamais Et Au Grand Jamais De Telle Chose Ne Se Reproduit Dans Le Nouveau Mali

    *L’Habitude Est Une Seconde Nature Qui Revient Toujours Rapidement Au Galop

    L’Impunité L’Injustice L’Iniquité L’Inégalité 2 Poids 2 Mesures

    Étaient Reines Sous IBK

    *Ainsi Le Soi-Disant Syndicat Des Policiers Se Croit Toujours Dans Le Royaume Omerta D’IBK

    *Le Responsable Des Forces Spéciales Qui Dirigeait L’Opération Sur La Mosquée De Badalabougou

    Ayant Entrainé Mort D’Hommes Doit Être Entendu Pour Identifier Le Commanditaire Ou Les Commanditaires

    *Aux Fins Qu’Ils Soient Mis à La Disposition De La Justice Pour Comparution Devant Une Juridiction Spéciale Ou Devant Une Cour Martiale

    Pour Haute Trahison Association Avec Les Ennemis Du Mali Pour Assassinat Génocide Et Crime Contre L’Humanité

    *Dans La Vraie Démocratie Personne N’est Au-Dessus De La Loi

    Le Nouveau Mali Qui Se Veut Être Une Vraie Démocratie Ne Peut Donc Se Déroger à Ce Principe Sacro-Saint

  7. En tout cas nous disons au Commandant Samake de se remettre entre les mains de la justice de son pays et en homme en uniforme il doit faire ce minimum afin de repondre aux questions et dire la vertie sur les evenements qui ont aboutit a la mort de citoyens Maliens manifestants qui demandaient que la fin de la corruption et la mal gouvernance de Boua le ventru IBK, sa famille et ses regimes!

    • Je dois ajouter que Boua le ventru IBK l’enfnat maudit de Sebenikoro a vole les elections presidentielles avec les resultats jamais reconnus par l’opposition et aussi les elections legislatives avec le support de la maudite Manassa Dagnoko de la Cour Constitutionnelle du Mali.

  8. “…dans le strict respect des libertés…”???
    Les juristes nous disent que la liberté est le principe,l’enfermement l’exception.
    DES HAUTS CADRES DE L’ADMINISTRATION PUBLIQUE QUI ONT SERVI DE FAÇON PATRIOTIQUE LA NATION NE MÉRITENT ILS PAS LE MINIMUM DE CONFIANCE DE LES LAISSER EN LIBERTÉ JUSQU’ AU JUGEMENT???
    Un officier supérieur des FORCES SPÉCIALES met quotidiennement sa vie en danger pour sécuriser la population malienne.
    Qu’il soit mis en examen ne signifie pas qu’il est coupable.
    Il a le droit de se défendre en s’entourant des meilleurs avocats avec le soutien de l’Etat.
    IL NE DOIT ÊTRE MIS EN PRISON QUE S’IL EST CONDAMNÉ PAR UNE JURIDICTION AGRÉÉE.
    Il s’agit là de respecter nos hommes valeureux car on est officier supérieur des FORCES SPÉCIALES à l’issu d’une sélection très serrée qui fait appel à nos partenaires internationaux.
    LA CONSIDÉRATION APAISE LES ESPRITS.
    On peut classer les agissements des policiers dans le cadre du manque de considération.
    Ils ont des raisons de se révolter.
    D’abord en 1997 un officier de police en mission a été tabassé et assassiné.
    Au jour d’aujourd’hui ses assassins ne sont pas connus à fortiori jugés.
    Tout récemment à NIONO un commissaire a été assassiné.
    CE SONT LES MANIFESTANTS POLICIERS QUI NOUS INFORMENT QUE LE DOSSIER NE BOUGE PAS POUR DÉTERMINER SES ASSASSINS.
    Dans le cas de l’affaire des BÉRETS ROUGES,nous avons constaté qu’un GENERAL,DAHIROU DEMBELE,n’a jamais été enfermé malgré que de reel soupçon pensait sur lui.
    On ne l’a pas fait emprisonner pour accorder du respect que mérite un GENERAL puisque un autre, le GENERAL YAMOUSSA CAMARA, a été enfermé,mais pour éviter des remous au sein de L’ARMÉE MALIENNE compte ténu de la considération qu’ a DAHIROU dans les rangs des soldats maliens.
    Ce qu’on a évité pour DAHIROU ce n’est ce qu’on a constaté, en moindre influence par rapport aux soldats qui vont descendre dans les rues de Bamako,chez les policiers quand ils ont été informés qu’un officier supérieur valeureux a été emprisonné sans jugement?
    Que nos juges respectent le principe de LIBERTÉ,surtout s’il s’agit des HAUTS CADRES de l’Etat.
    Ils peuvent sortir innocents de la juridiction agréée à l’issu du jugement alors qu’ils ont préalable été humiliés.
    La seule mesure qu’on peut prendre c’est de les suspendre de leurs fonctions occupées,sans suspendre les avantages financiers liés à la fonction, afin qu’ils puissent avoir le temps de préparer leurs défenses.
    OSER LUTTER,C’EST OSER VAINCRE!
    La lutte continue.

    • Les juristes nous disent que la liberté est le principe,l’enfermement l’exception.
      DES HAUTS CADRES DE L’ADMINISTRATION PUBLIQUE QUI ONT SERVI DE FAÇON PATRIOTIQUE LA NATION NE MÉRITENT ILS PAS LE MINIMUM DE CONFIANCE DE LES LAISSER EN LIBERTÉ JUSQU’ AU JUGEMENT?

      @Sangare
      Que faites vous des possibles velléités d’obstruction à l’enquête ? Surtout quand il s’agit des hauts gradés… Dépassionnons le débat.

      Pensées rebelles.

    • IL NE DOIT ÊTRE MIS EN PRISON QUE S’IL EST CONDAMNÉ PAR UNE JURIDICTION AGRÉÉE.

      @Sangare
      Quand on ne connaît rien du code de procédure pénale, il est préférable de se taire plutôt que raconter des bobards.

      Pensées rebelles.

  9. En particulier, que ceux qui ont manifesté, vendredi, sachent que le gouvernement ne veut leur nuire en quoi que ce soit. Ils relèvent d’une institution de la République et, pour cette raison, en tant que Citoyens, tous leurs droits seront respectés. — Communiqué du gouvernement

    Après cela on ose dire qu’on ne recule pas ? Aidez à comprendre !

    Pensées rebelles.

  10. Madou Traore’, il s’agit des reglements de compte! Sinon ASSSIMI LUI MEME ETAIT LE PATRON DES FORSAT ET JUSQU’A’ PRESENT IL EST ENTOURE’ PAR DES` ELEMENTS DES FORSAT ET IL EST MEMBRE DE CE CORPS FORME’ POUR LUTTER CONTRE LE TERRORISME! AJOUTONS A’ CELA ETHNOCENTRISME DE CERTAINS MILIEUX POLITIQUES CONTRE L’ETHNIE BAMANAN. COMME IL S’AGIT DE L’AFFAIRE DE…. FOULAKE’ KA MISSIRI, IL FAUT DIRE QUE C’EST UN BAMANAN SAMAKE’ QUI EST LE RESPONSABLE!
    OUBE’ KA SABALI CAR LE RACISME, L’ETHNOCENTRISME ET LE REGIONALISME NE NOUS MENERONT NULLE PART!!!
    IL FAUT ORGANISER DES ELECTIONS CREDIBLES ET TRANSPARENTES POUR REMETTRE LE POUVOIR A’ LA PERSONNE QUI SERA ELUE PAR LE VAILLANT PEUPLE MALIEN!!!
    CHOGUEL KA SABALI!!!!! NOUS NE DEMANDONS NI MALI KOURA NI REFONDATION NI ORGANE UNIQUE! LES MALIENNES ET LES MALIENS VEULENT DES ELECTIONS POUR RETROUVER LEUR POUVOIR! CREER DES PROBLEMES POUR RESTER AU POUVOIR N’EST PAS BON!!!!!

    • Fils de menteurs, tu racontes des idioties et tu ne sais meme pas ce que veut dire honte, sinon tu allais liberer ton epouse de prison! MALANKOLON DEN.

      • Fils de menteurs, tu racontes des idioties et tu ne sais meme pas ce que veut dire honte! MALANKOLON DEN.

        • Fils de menteurs et d’apatrides, tu as abandonne la nationalite Malienne pour la carte verte des USA, fils d’IMBECILES, liaisse les Maliens resoudre leurs problemes, occupes-toi de ta honte en Afghanistan le deuxieme Saigon! WURURWAYE DEN ani MALANKOLON DEN!

          • ALOU SYLLA DEDIAKA NIORO DU SAHEL DIT KINGUIRANKE’, SABALI!!!

    • LE ROI BITON DE SEGOU,
      Tu as dit haut ce que beaucoup pensent tout bas. L’ethnocentrisme rampant de certaines couches finira par détruire le Mali.

  11. La justice doit arrêter les politiciens du M5 dont Issa kaou Djim qui ont ordonné de casse , brule ,emporté et même vole les biens publics et privés le cas de l’ORTM est un exemple, et la justice doit emprisonné Iyad Agaly et Amadou Kouffa c’est ça la priorité et la justice d’équité

    • Traore ke tu penses que la FORSAT avait le droit de tirer sur des manifestants aux mains nues pour quelque raison que ce soit? La vie humaine au Mali est sacree et pour le reste tu peux continuer a amuser la galerie. Nous disons au Commandant Samake de se rendre a la justice de son pays et dire toute la verite sur les faits afin de situer les responsabilites dans ces crimes de sang car il n’ y a pas d’autres alternative!

  12. Aussi si ce Commandant Samake est un patriote il va se rendre a la justice Malienne, sa justice et dire toute la verite sur ce qui s’est passe avec les tueries des innocents jeunes manifestans Maliens qui ne demandaient que la fin de la corruption et la mal gouvernance au Mali! Rends-toi Commandant Samake car c’est la seule finalite ici, tu peux essayer de resister mais en fin de compte tu dois te rendre compte que tu vas vers ta perte totale car tot ou tard la justice Malienne va triompher.

  13. Assimi et Choguel un gouvernement ne condamne pas amis agit, meme s’il faut mettre les militaires, les gardes et les gendarmes dans les rues pour botter le cul de ces imbeciles de policiers il faut le faire. Il faut renvoyer le Commandant Samake en prison a Bamako-Coura et ces energumes de drogues doivent etre erradies de la police nationale!

    • Assimi et Choguel un gouvernement ne condamne pas amis agit, meme s’il faut mettre les militaires, les gardes et les gendarmes dans les rues pour botter le cul de ces imbeciles de policiers il faut le faire.

      @King
      Il na faut pas compter sur ce duo incompétent pour sortir ce pays de l’ornière. Lisez bien le contenu de leur communiqué qui en dit beaucoup sur leur état d’âme. Ils ne valent pas mieux que IBK qui, lui au moins, était légitime. Le Mali s’enfonce en enfer.

      Pensées rebelles.

    • Kinguiranké, tu disais avoir 64 ans. Tu es trop vulgaire pour ton âge. C’est peut-être toi qui fume ton opium afghan.
      Les gardes est les militaires contre les policiers? Ces derniers sont, dans leur grande majorité, même père et même mère. Tu peux donc avaler ta pipe car cela n’arrivera jamais.

      • KANA DJIGUI KINGUIRANKE’ LA! ATE’ FOY KALAMA! IL A 64 ANS MAIS IL N’EST POINT SAGE!!! His chronological age is 64, but he has the mental age of a child!!!!!!!!!!!!!!!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here