Note sur la centrale thermique de Albatros à Kayes

0

MINISTERE DES MINES, L’ENERGIE                                    REPUBLIQUE DU MALI

        ET DE L’EAU                                                       Un Peuple – Un But -Une Foi

                 *************                                                           

          SECRETARIAT GENERAL 

Note sur la centrale thermique de Albatros à Kayes 

Convention de concession signée le 20 septembre 2010 avec des avenants le 5 juillet 2011 et le 26 février 2015, et mise en vigueur le 3 avril 2017 pour une période d’exploitation de 20 ans;

Contrat d’achat d’énergie électrique, signé en 2011 et remplacé en 2016 par un nouveau pour l’adapter aux avenants à la Concession;

Mise en service commerciale : novembre 2018;

Puissance maximale fournie : 82 MW le 22 août 2019 contre une valeur garantie de 66 MW;

Énergie réellement enlevée depuis la mise en service en novembre 2018 à fin décembre 2020 : 258,170 GWh et une énergie annuelle garantie de 578,160 GWh;

Prix d’achat de l’énergie : 26,13 FCFA/kWh (dont 1,17 FCFA/kWh pour le financement des cuves), soit une facture mensuelle de 1 247 906 088 FCFA;

Montant total facturé jusqu’en 2020 : près de 32 milliards FCFA;

Montant total facturé base énergie enlevée jusqu’en 2020 (CGS comprise) : près de 14 milliards  

Montant facturé et non enlevé : environ 18 milliards FCFA.

Dispositions en cours pour permettre l’évacuation de l’énergie produite avant la fin des travaux de la ligne 225 kV Manantali-Kati de l’OMVS et la boucle 225 kV autour de Bamako :

  • construction d’un laboratoire d’hydrocarbures de référence à Kayes;
  • raccordement de la cimenterie de WACEM au poste de Médine à Kayes;
  • installation des batteries de condensateurs au niveau de certains postes « source » du réseau de EDM-SA;
  • renforcement des postes de Lafiabougou et de Sirakoro;
  • ajout d’une liaison électrique souterraine de 2×630 mm2 Aluminium 30 kV sur le tronçon Lafia-Darsalam (8,4 km).

Les résultats attendus  de ces dispositions sont notamment :

  • enlèvement de l’énergie électrique produite entre 75 et 100%;
  • suspension de l’application de « take or pay » pendant la période des travaux (une année) sur la portion de la puissance garantie ne pouvant pas être enlevée par EDM-SA.

Les échanges sont en cours avec Albatros, qui a effectué les études de faisabilité préliminaires, pour réaliser ces travaux dont le financement est en cours de négociations avec la BOAD.

Bamako, le 15 mars 2021

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here