Face aux propos de Moussa Mara à l’endroit de nos chercheurs : Une réponse cinglante, sans tambour, ni trompette…

5

Dans une réponse cinglante à l’endroit de l’ex PM qui semble se faire passer pour un donneur de leçons, M. Bougouzié Jacques Dembélé rappelle à l’ordre au jeune loup aux dents longues qui parle de « déficit de pensée, la recherche et les chercheurs au Mali ». Bonne lecture !

 « Je ne peux demeurer silencieux face à la sortie de l’ancien maire et premier ministre Moussa Mara sur le déficit de pensée, la recherche et les chercheurs au Mali. J’espère que ce poste sera partagé jusqu’à l’atteindre.

Je voudrais lui dire que les chercheurs maliens sont loin d’être des fainéants. Nous sommes sortis des plus grandes universités mondiales et beaucoup d’entre nous ont été sollicités pour rester dans ces pays mais nous avons décidé de revenir parce que nous aimons ce pays. Mais depuis que nous rentrons que se passe-t-il ? Il n y a pas de laboratoires ou faire la recherche, Je dirais à M. Mara qu’il y a des chercheurs qui ont créé des laboratoires qu’ils font fonctionner avec leur salaire. Ils travaillent dans des conditions terribles pour obtenir des résultats qu’ils soumettent aux colloques ou conférences internationales auxquelles ils ne peuvent pas participer faute de financement pour prendre en charge le billet d’avion. Je dis à M. Mara que pour aller à un colloque en Chine et au japon, on nous donne 100.000fcfa comme appui. J’étais personnellement invité au congrès international de géomorphologie à New Delhi, je n’ai pas pu aller parce que le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique n’a pas pu payer 1.100.000 pour mon billet d’avion. Vous dites que les chercheurs maliens ne se voient pas confiér qu’exceptionnellement des responsabilités scientifiques régionales ou continentales. Cela n’est pas vrai. A tous les colloques généralement les responsabilités sont confiées aux chercheurs maliens. J’en connais beaucoup. Je suis moi-même président de l’Association Ouest-Africaine des Sciences du Quaternaire (WAQUA) depuis 2014. Malheureusement les politiciens ne s’intéressent pas du tout aux chercheurs donc vous n’êtes pas au courant.

Je voudrais aussi rappeler que nous sommes des chercheurs mais pas des bureaux d’étude. Nous ne courons pas derrière des marchés. C’est à ceux qui ont besoin de venir chercher nos résultats. La Faculté d’histoire et géographie organise chaque année des journées scientifiques, quel politique est déjà venu participer ? Aucun, alors qu’ils sont toujours invités.

Mara nous sommes conscients de nos responsabilités et nous voulons jouer notre partition mais les autorités politiques ne nous donnent jamais l’opportunité. Les inondations du 16 mai dernier qui a fait une évaluation Post catastrophe nous l’avons faite mais durant la catastrophe et après qui est venu au département de géographie pour demander, personne alors qu’on sait que c’est là où se trouvent les spécialistes.

A diplôme égal, les autorités maliennes prennent toujours des étrangers, Pour quelle raison on l’ignore.

Monsieur le premier ministre, le Mali a déclaré à l’Unesco qu’il dédie 0,7% de son PIB à la recherche, ce qui fait environ 90 milliards de FCFA, où va cette somme ?

Les autorités politiques préfèrent financer les rappeurs, les griots, les basketteurs et les footballeurs mais jamais les chercheurs, mais quels résultats veut-on avoir.

Les maux sont tellement nombreux que ce texte sera inutilement long. Mais M. le ministre, pour conclure, c’est un pays qui fait ses chercheurs. Un pays ou l’avis d’un marabout est plus important que celui d’un docteur d’État, les chercheurs ne peuvent que regarder de loin et impuissants.

Bougouzié Jacques Dembélé

Commentaires via Facebook :

5 COMMENTAIRES

  1. Voyez, nous y sommes…!!!
    Un puissant élixir de sorcellerie vaudou fait son entrée dans les dispositifs expérimentaux de physique quantique à l’Université de Vienne, en Autriche.

    En fait, les scientifiques travaillent déjà méticuleusement sur une modification du dispositif expérimental du fameux ‘chat de Schrödinger‘, afin de pouvoir réutiliser l’expérience de Schrödinger.

    Dans cette nouvelle version, la fiole de poison doit être échangée contre un puissant élixir de sorcellerie vaudou.

    Ensuite, la boîte doit être refermée de nouveau, ce qui fait que le chat reste en suspens dans un état d’incertitude entre mort et non mort jusqu’à ce que la boîte soit ré-ouverte.

    L’intention initiale du prix Nobel Erwin Schrödinger (1887-1961) était de démontrer l’état d’incertitude de la mécanique quantique, selon lequel le chat n’est ni mort ni vivant jusqu’à ce qu’une mesure soit prise, c’est-à-dire que la boîte soit ouverte.
    Cependant, par la suite, il semble que le physicien distrait ait tout simplement oublié le chat.

    https://lesakerfrancophone.fr/la-boite-scellee-en-1935-enfin-ouverte

  2. JE CITE MARA :
    “.. Les principales valeurs boursières mondiales sont désormais liées à l’intangible et à l’immatériel.
    Le plus grand hébergeur du monde (AirBnB) ne possède aucun hôtel ! Les plus grands vendeurs de biens au monde (Ali Baba et Amazone) ne possèdent aucune boutique ni aucun supermarché ! Le plus grand transporteur au monde (Uber) ne possède aucun véhicule ! Tous prospèrent grâce aux programmes, logiciels, applications et technologies. Le monde de la connaissance, des savoirs et des technologies a dépassé celui des hauts-fourneaux, des chaînes de montage et des industries lourdes. La création de la richesse et des emplois est désormais portée par l’économie du savoir et de l’immatériel, levier principal de développement, d’amélioration des conditions de vie des populations et de renforcement de la compétitivité de l’économie…”.

    JE CROIS TOMBER DU CIEL…!
    MARA EST-IL IGNORANT JUSQU’ Á CE POINT..??

    QUE MARA ME DONNE LE NOM D’ UN SEUL PAYS AU MONDE LEADER E TIC QUI NE GARDE PAS JOULOUSEMENT SONT INDUSTRIE LOURDE AVEC SES HAUTS-FOURNEAUX, SON AGRICULTURE, SON INDUSTRIE CHIMIQUE ET BIO-TECHNOLOGIQUE…!

    EXACTEMENT L’ APPLICATION UTILE DES TICs SE TROUVE DANS CES DOMAINES (CITÉS CI-DESSUS).

    LE COMMERCE VIENT APRES LA PRODUCTION.

    LES LOGICIELS UTILISÉS DANS LES SCANNERs DANS LES HOPITAUX DU MONDE ENTIER NE DIFFERENT LOIN DE CEUX QUI SONT UTILISÉS DANS L’ INDUSTRIE LOURDE POUR L’ ANALYSE, LE CONTROLE AUTOMATIQUE DE LA TRUCTURE-COMPOSITION DES DIFFÉRENTS MATÉRIAUX.

    SCIENTIFIQUEMENT MARA A TOUT FAUX, ABSOLUMENT TOUT FAUX.

    LE BESOIN DE L’ INFORMATISATION VIENT EN GRANDE PARTIE DES INDUSTRIES LOURDE AVEC SES HAUTS-FOURNEAUX, AGRICOLE, CHIMIQUE , BIO-TECHNOLOGIQUE ET DES ACTIVITÉS DE RECHERCHES SCIENTIFIQUES LIÉES Á CES DOMAINES.

    ET LE “BIG DATA? QUELQU’ UN SERAIT TENTÉ DE ME LE DEMANDER…

    IL NE SERT EN RÉALITÉ QU’ Á L’ INGÉNIERIE SOCIALE DE NOTRE SIECLE ET DU SIECLE SUIVANT,

    J’ OEUVRE DANS LE DOMAINE.

    L’ AN PASSÉ J’ AI RATÉ UNE RENCONTRE PERSONNELLE AVEC MARA , RENCONTRE ORGANISÉE PAR UNE CONNAISSANCE COMMUNE.
    MAINTENANT JE SAIS QUE CA NE VALAIT PAS LA PEINE..

    COMME UNE MAISON SE CONSTRUIT SUR UN TERRAIN, ET REPOSE SUR UN FONDEMENT SOLIDE, L’ ÉCONOMIE AFRICAINE DOIT SE REPOSER SUR L’ INDUSTRIALISATION , DE L’ INDUSTRIE LOURDE AUX TICs, CAR TOUTES SONT INTERCONNECTÉES, PRATIQUEMENT ET SCIENTIFIQUEMENT.

    SI MR MARA VOULAIT VRAIMENT DONNER UNE SOLUTION SINCERE Á L’ ÉMMERGENCE DU MALI OU DE L’ AFRIQUE, IL AURAIT TOUT SIMPLEMENT FAIT UN “COPIER-COLLER” Á PARTIR DU LIEN CI-DESSOUS:
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Cor%C3%A9e_du_Sud#%C3%89conomie


    À partir des années 1960, la Corée du Sud a suivi une politique économique protectionniste.

    La plupart des produits d’importation sont interdits, le système financier est nationalisé, des plans quinquennaux sont adoptés, l’État n’emprunte que très peu et les investissements étrangers ne sont pas favorisés.

    Une réforme agraire conduit à l’expropriation sans compensation des grandes propriétés japonaises et les terres ont été divisées en petites parcelles.

    NOTEZ BIEN CHERS LECTEURS, CELA S’ EST PASSÉ EN CORÉE DU SUD, PAS EN CORÉE DU NORD..!!

    UNE QUESTION Á MR MARA:
    POURQUOI CET ARTICLE EST PUBLIÉ PAR “Le Point.fr ” ET PAS PAR LA PRESSE MALIENNE???

  3. VOICI LA LISTE DES PLUS GRANDES ENTREPRISES SUD CORÉENNES:
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_d%27entreprises_sud-cor%C3%A9ennes
    SELON CE TABLEAU, L’ INDUSTRIE LOURDE LIÉE AUX “HAUTS-FOURNEAUX” RAPPORTE DEUX FOIS PLUS AU PAYS QUE Samsung Electronics.

    LAMENTABLE QUE MARA NE VOIT QUE Samsung Electronics, LES PORTABLES ET SMARTPHONES FABRIQUÉS PAR Samsung Electronics….

    PAUVRE MARA, PAUVRES DIRIGEANTS MALIENS…

    FRANCHEMENT , J’ AI AUTRE CHOSE Á FAIRE QUE CORRIGER UN POURRI COMME MARA..

  4. Mr. Mara fait le cordonnier pas plus haut que la chaussure, qu’il s’intéresse à résoudre le problème que vit son parti “Yelema”d’abord au lieu d’accabler nos irréductibles chercheurs. Malgré les modiques moyens mis à leur disposition, ils aiment, payent à leur frais leur recherche et aboutissent à des résultats exploitables disponibles. Demande nos producteurs de semences (mil, sorgho, niébé, arachide, riz, ….) en élevage (volaille, pisciculture, bovin, caprin,…) ceux ci te diront le niveau de progrès de nos infatigables chercheurs . L’humble Bougouzié Jacques Dembélé vous dit seulement comment ils souffrent pour aller soutenir leurs publications en dehors du pays mais prend un petit temps pour écouter nos ruraux. Nos écoles de formation avant l’Université au Mali (Ensup, Ecole de Médecine, IPR, ENI,..) ont produit des chercheurs Maliens et étrangers qui rayonnent encore dans la sous région voire dans le monde. Ils poursuivent inlassablement leur recherche et créent des technologies nouvelles adaptées à nos besoins et à nos réalités malgré les changements climatiques et le contexte actuel de la mondialisation. La pensée, la recherche et nos chercheurs sont bien au point mais la dérive de la politique au Mali et la médiocrité des hommes politiques maliens ont miné l’Etat en déconfiture et même là, des chercheurs (politologues) ont des solutions qui ont du mal à être appliquées par nos hommes politiques.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here