Gao : Des jeunes marchent pour dénoncer l’état de la route Gao-Sevaré et l’inertie de l’Etat…

2

À l’initiative du Mouvement Souba Alwakilo Djirbi Ben, des jeunes ont battu le pavé pour dénoncer l’état de la route Gao-Sevaré et demander à l’Etat de prendre des dispositions pour commencer les travaux de rénovation de cette route qui constitue, selon les organisateurs, “un levier pour l’économie de nos régions”.

 

La marche a commencé aux environs de 09 heures devant le marché de nuit où les manifestants ont été reçus par le Gouverneur à qui ils ont remis une déclaration. Ils promettent d’user de tous les moyens légaux, si rien ne fait, pour que l’Etat prenne ses responsabilités.

Les marcheurs reçus par le gouverneur de Gao

Le Gouverneur de Région, S. Samaké rassure les manifestants que c’est un problème qui est déjà posé et que la route Gao-Sevaré reste une priorité. “Ça me fait mal de voir mes administrés obliger de traverser deux pays pour arriver à Bamako.” a-t-il déclaré.

Anass Maïga /Gao/Infos

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

2 COMMENTAIRES

  1. . . .Bamaké: “la faiblesse de l’ETAT Malien” . . C’est cela la clé de la labyrinthe et non la France!

    VIVE GAO__________________________________!

  2. “… “Ça me fait mal de voir mes administrés obliger de traverser deux pays pour arriver à Bamako.” a-t-il déclaré… ” … /// …
    :
    Gao coupé de sévaré et du reste du pays, ce serait livrer cette Ville et la Région aux rebelles.
    La France interdit à l’ETAT Malien et à son Armée d’être présents à KIdal… !
    Il ne faudrait pas non plus que des Villes et des Régions entières soient coupées du reste du pays à cause de la faiblesse de l’ETAT Malien.

    Vivement le Mali pour nous tous.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here