PREBC du SIF-Mali : Un projet contre l’insécurité alimentaire dans la région de Mopti

0

Le ministre Commissaire à la Sécurité alimentaire, Kassim Denon a présidé, le mardi 22 octobre 2019, à l’hôtel Colibris, la cérémonie de lancement du Projet redynamisation des banques de céréales (PREBC). C’était en présence du Directeur adjoint de l’AFD, Romain André ; du chef de mission de Secours islamique France, Patrick Seria ; du maire de la Commune urbaine de Mopti, Issa Kansaye et du coordinateur du projet, Sékou Amadou Cissé.

Ce Projet redynamisation des banques de céréales (PREBC) initié par le Secours islamique France SIF-Mali s’inscrit dans le cadre du renforcement de la résilience des populations du cercle de Mopti par la redynamisation du dispositif des banques de céréales et l’amélioration durable de l’accessibilité des céréales dans les communes de Mopti, Socoura, Fatoma et Sio, dans la perspective d’atténuer l’impact négatif des périodes de soudure à partir de 2020.

Par ailleurs, il est cependant à rappeler que dans le contexte de période de soudure agricole et pastorale précoce, d’épuisement anticipé des stocks alimentaires des populations vulnérables, ainsi que de crise alimentaire et nutritionnelle structurelle, auquel le Mali fait face, aggravé par l’instabilité politique, l’insécurité liée aux conflits attisés par les groupes radicaux, ou encore les déplacements de populations, le PREBC vise à renforcer la résilience des populations vulnérables de Mopti ville, Socoura, Fatoma et Sio par la redynamisation du dispositif des banques de céréales. Ledit projet s’appuiera sur un comité technique mis en place par le SIF en août 2018, comprenant des représentants du CSA, de la FAO et du PAM, et présentera des innovations mise en place d’une banque de céréales en milieu urbain, disponibilité de céréales pour les personnes les plus vulnérables CH5, dont le SIF effectuera un suivi, une évaluation et une capitalisation accrue. La conception de ce projet est intervenue suite à une alerte lancée par les partenaires du SIF (mairie de Mopti, Associations des maîtres d’écoles coraniques de Mopti, etc.) concernant la dégradation alarmante de la sécurité alimentaire des populations de Mopti et Sévaré, communes urbaines où aucun acteur humanitaire n’intervient actuellement (bien que beaucoup interviennent dans la région de Mopti plus largement).

C’est pourquoi, dans son allocution, le Chef de mission du Secours islamique France, Patrick Seria a dit que ce projet va contribuer à lutter contre la pauvreté et aider les personnes vulnérables à sortir de la situation précaire. Selon lui, 5 692 ménages, soit 45 530 personnes vulnérables et très vulnérables en bénéficieront. De révéler que le budget disponible pour ce projet s’estime à 1.400.000.000 FCFA dont 70% proviennent de l’AFD (984.000.000) pour une période de trois ans (du 01 mars 2019 au 28 février 2022).

Pour sa part, le ministre Commissaire à la sécurité alimentaire, Kassim Denon a indiqué que ce projet du SIF va mettre à l’abri des milliers de personnes qui sont confrontées à une insécurité sans précédente au centre du pays. A ses dires ce projet vient appuyer les actions en cours du gouvernement du Mali qui a offert 800 000 tonnes de céréales en faveur des populations vulnérables. Il a invité les autorités administratives de la région bénéficiaire de faire en sorte que les personnes ciblées soient les vrais bénéficiaires du projet avant de saluer les partenaires pour ces appuis combien importants pour le Mali et les populations de cette localité.

M.O. COULIBALY

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here