Agriculture : L’Armée du Salut initie un projet en faveur des producteurs de Baguinéda

0

L’hôtel Radisson collection a abrité, le samedi 14 août 2021, la cérémonie de lancement du projet intitulé « Atténuer la famine en favorisant l’accès à la nourriture, à l’eau en augmentant les pratiques agro-forestières au Mali de 300 petits exploitants agricoles face aux changements climatiques ». Ce projet est une initiative de l’église de l’Armée du Salut au Mali et au Burkina-Faso, en partenariat avec la Chambre d’agriculture du Mali (CAM). Son coût s’élève à 279 000 dollars pour une durée de deux ans. Le projet intervient dans la commune rurale de Baguinéda. Sa mise en œuvre devrait permettre de booster la productivité agricole de 300 exploitants. Il a été lancé en présence du maire de Baguinéda, Salia Diarra, du commandant régional et représentant légal de l’église de l’Armée du Salut au Mali et au Burkina Faso, major Hervé Michel Ahouyangangan, et du représentant du Groupe Éléphant Vert.

Les aléas climatiques, les inondations, les sécheresses, les attaques terroristes causant des déplacements massifs, la crise économique causée par la pandémie du Covid-19, voilà autant de défis auxquels le Mali est confronté. C’est dans ce contexte qu’intervient le projet de l’Armée du Salut : « Atténuer la famine en favorisant l’accès à la nourriture, à l’eau en augmentant les pratiques agro-forestières au Mali de 300 petits exploitants agricoles face aux changements climatiques ». Il a pour but d’accroître la résilience des petits agriculteurs pour atteindre la sécurité alimentaire, la bonne nutrition et la préservation de l’environnement. Dans son allocution, le commandant régional et représentant légal de l’église de l’Armée du Salut au Mali et au Burkina-Faso, major Hervé Michel Ahouyangangan, a déclaré que l’Armée du Salut existe depuis 156 ans, avec une présence dans les cinq continents du monde. Elle est présente au Mali depuis 2007. Sa mission première est d’annoncer la parole de Dieu et soulager tant soit peu la détresse humaine sous toutes ces formes dans l’amour et sans discrimination de couleur, de race ou de religion. « C’est dans cette lancée d’idée que le leadership de l’Armée du Salut et son bureau des projets ont initié, depuis 2018, ce projet visant à accroître les capacités de résilience des producteurs face aux changements climatiques en vue d’intensifier la production et d’atteindre la sécurité alimentaire et nutritionnelle au profit du soulagement de la communauté bénéficiaire », a indiqué Hervé Michel.

Pour le secrétaire régional de l’Armée du Salut, capitaine André Togo, ce projet va vaincre la pauvreté et la détresse humaine des populations concernées. Il permettra, à l’en croire, d’apprendre aux producteurs, des connaissances nouvelles pour booster leur productivité de façon durable. Selon lui, les producteurs bénéficieront également des périmètres irrigués avec des systèmes solaires pour le maraichage en période de soudure, des lots d’équipements et d’engrais.

Le maire de la commune rurale de Baguinéda, Salia Diarra, qui a eu l’honneur de lancer ce projet, s’est dit fier de l’accompagnement constant de l’Armée du Salut pour sa localité. « Notre commune est composée de 32 villages et nous ne connaissons que l’agriculture. S’il y a des bonnes volontés qui se manifestent pour nous aider dans ce sens, nous ne pouvons que leur dire merci », a-t-il conclu.

Sidiki Dembélé

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here