Banque : Atlantic Finance Group finalise la reprise de la (BICIG)

0

Atlantic Finance Group a finalisé l’acquisition de la Banque internationale pour le commerce et l’industrie du Gabon (BICIG), ancienne filiale du groupe BNP Paribas. Mi-mai 2020, la presse financière africaine a annoncé que cette holding financière créée par l’homme d’affaires ivoirien, Bernard Dossongui Kone, avait signé des accords en vue de cette acquisition ainsi que celle de deux autres filiales africaines du groupe français au Mali et aux Comores.

Il semble que l’opération sur la filiale malienne soit celle finalisée en dernier lieu. Elle apparait toujours sur le site du groupe BNP Paribas et sur des plateformes crédibles d’informations financières, comme contrôlée par le groupe français. Dans la zone UEMOA en effet, les accords entre les parties dans une cession doivent obtenir une non-objection de la Banque centrale et de l’autorité monétaire du pays. Ces accords ont été obtenus pour le Gabon en zone CEMAC. Les conditions financières de ces acquisitions n’ont pas été dévoilées. Il est cependant clair que BNP Paribas n’a pas encore lâché le volet accompagnement technique. En conformité avec les textes de l’OHADA qui régissent l’activité des entreprises dans 14 pays africains, les groupes bancaires ont le droit de signer des conventions d’accompagnement technique avec des entités qui leur sont plus ou moins liées. BNP Paribas disait en parlant de la filiale gabonaise qu’elle jouera ce rôle durant trois ans encore. Il n’est pas exclu qu’un accord similaire ait été trouvé avec les autres filiales cédées.

Atlantic Finance Group a progressivement réduit son exposition à Atlantique Business International qui gère les groupes Banque Atlantique en Afrique de l’Ouest sous le giron du groupe marocain Banque Centrale Populaire. Avec cette opération, elle se relance dans la construction d’un nouveau portefeuille de sociétés de services financiers au grand public, qui compte aujourd’hui quatre banques et quatre sociétés d’assurance.

Pour BNP Paribas, cette cession ne le prive pas complètement de son exposition africaine. Le groupe est actionnaire de 31 filiales actives en Afrique et au Moyen-Orient, dont une présence dans 9 pays du continent noir. On y retrouve la filiale de la Banque d’investissement en Afrique du Sud et les trois banques cotées sur les marchés financiers de Tunisie, du Maroc, et de l’Union économique et monétaire ouest-africaine qu’est la BRVM.

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here