Le ministre saoudien chargé des affaires africaines, Ahmed Abdoul Aziz Qattan lors de son séjour à Bamako : “La position du Royaume et du Mali est conforme dans tous les domaines notamment dans la lutte contre le terrorisme”

2

“Plusieurs Accords de coopération et des projets de développement seront bientôt signés avec le Mali”

Le ministre saoudien chargé des Affaires africaines, Ahmed Abdoul Aziz Qattan, accompagné de ses proches collaborateurs, a effectué, le lundi 5 octobre, une visite de quelques heures à Bamako. Il s’agissait pour le diplomate saoudien d’apporter les messages de félicitations du Roi Salmane ben Abdelaziz Al Saoud et du Prince Héritier, Mohammed ben Salmane au Président de la Transition, Bah NDaw. Il s’agissait aussi de réaffirmer le soutien et l’accompagnement du Royaume au peuple du Mali à cette période difficile. Visiblement très heureux de cette visite, le ministre Ahmed Abdoul Aziz Qattan a annoncé la signature de plusieurs Accords de coopération dans différents  domaines avec le Mali. Cette visite du diplomate saoudien s’inscrit dans le cadre d’une tournée des pays du G5 Sahel (Tchad, Niger, Mali, Burkina, Mauritanie..) qu’il a entamée dimanche par N’Djamena, au Tchad et Niamey. Après Bamako, il s’est rendu au Burkina Faso et en Mauritanie pour parler de la lutte contre le terrorisme.  Cette tournée vise donc à renforcer les relations entre l’Arabie Saoudite et les pays du G5 Sahel dont elle est le principal bailleur de fonds.

Le ministre saoudien en charge des Affaires africaines, Ahmed Abdoul Aziz Qattan, a entamé, depuis dimanche, une tournée dans les pays du G5 Sahel. Niamey, la capitale du Niger, a été la deuxième étape de cette visite, après N’Djamena, au Tchad. De Niamey, le diplomate saoudien accompagné de ses proches collaborateurs s’est rendu à Bamako pour une visite de quelques heures.

Lundi 5 octobre, il est 9 h 46 mn. L’avion du ministre saoudien chargé des Affaires africaines atterrit sur le tarmac de l’aéroport international Modibo Kéïta. Le Secrétaire général du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Boubacar Gouro Diall, accompagné par des cadres du département dont Mahmoud M. Arby, directeur Asie et Océanie, l’Ambassadeur du Royaume d’Arabie Saoudite au Mali, Khaled Mabrouk Fahad Al-Khalid, sont tous là pour réserver un accueil chaleureux à la délégation.

Après les salutations d’usage, le diplomate saoudien s’entretient brièvement avec  le Secrétaire général Boubacar Gouro Diall dans le salon du Pavillon présidentiel.  Histoire pour le Diplomate malien, de souhaiter la bienvenue à la délégation saoudienne à Bamako.

“Nous sommes très heureux de vous accueillir Monsieur le Ministre chez nous, à Bamako. Nous sommes très honorés de cette visite surtout le moment choisi. Pour nous, ce moment est très significatif.

Nous souhaitons la bienvenue à la délégation ! Nous savons très bien les liens de coopération entre le Royaume d’Arabie Saoudite et le Mali. Et ces relations ne datent pas aujourd’hui puisque l’Arabie Saoudite a été des premiers pays à reconnaitre le Mali, un mois seulement après l’Indépendance. Dès lors, les deux pays amis et frères ont toujours des relations fraternelles”, dira Boubacar Gouro Diall.

“Je suis très heureux de venir à Bamako et c’est ma toute première fois. Je profite aussi pour vous remercier de l’accueil que vous m’avez reversé et à ma délégation” précise le diplomate saoudien, accueilli sous une pluie fine qui s’abat sur Bamako.

De l’aéroport, direction Koulouba pour une séance de travail avec les responsables du ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale sous la houlette du Secrétaire général Boubacar Gouro Diall. Là, les cadres du département sont face à la délégation saoudienne pour échanger sur la coopération entre les deux pays amis et frères.

L’occasion est bonne pour le Secrétaire général Boubacar Gouro Diall de passer en revue les relations bilatérales entre l’Arabie Saoudite et le Mali. Selon lui, cette coopération, qui date de plusieurs siècles, est aujourd’hui exemplaire à travers la réalisation de plusieurs projets de développement au bénéfice du Mali. Sans oublier la signature de plusieurs accords.

Le ministre saoudien, Ahmed Abdoul Aziz Qattan, se dit très heureux de voir que beaucoup de projets au Mali portent les noms des Rois d’Arabie Saoudite. Il s’agit du Pont Fhad, la grande mosquée Faycal…

Au cours de la rencontre avec les cadres du ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale, le ministre saoudien des Affaires africaines réaffirme le soutien et l’accompagnement du Royaume. Il s’agira donc de renforcer davantage les relations entre l’Arabie Saoudite et le Mali, à travers la signature très prochaine de plusieurs Accords, notamment dans le cadre de la coopération militaire, du commerce et des affaires islamiques.

Le diplôme saoudien met également l’accent sur les investissements saoudiens au Mali. Pour ce faire, il souhaite que ces investisseurs soient protégés par des textes. Du coup, il annonce l’arrivée d’une délégation des investisseurs saoudiens au Mali en vue de s’enquérir des conditions d’investissement au Mali. Il est prévu, au cours de cette visite, des échanges entre investisseurs saoudiens et maliens en vue de renforcer davantage les relations entre les deux pays.

Après cette séance de travail, la délégation saoudienne a été reçue en audience au Palais présidentiel par le Président de la Transition, Bah N’Daw, en présence de ses proches collaborateurs dont le nouveau Secrétaire général de la Présidence, Sékou Traoré. Le ministre Ahmed Abdul Aziz Qattan était porteur d’un message de félicitations du Serviteur des deux Saintes Mosquées, le Roi Salmane ben Abdelaziz Al Saoud et du Prince Héritier, Mohammed ben Salmane aux autorités de la Transition au Mali.

Au cours de cette audience, les échanges ont porté sur la consolidation des Accords de coopération et le renforcement du partenariat à travers les projets de développement au profit du Mali.

“Je suis très heureux de cette visite au Mali et nous allons travailler pour le développement et le renforcement de ces relations. La position du Mali et de l’Arabie Saoudite est conforme dans tous les domaines.

Avec le Président de la Transition, Bah N’Daw, nous avons discuté des Accords de coopération qui seront signés bientôt avec le Mali et des projets de développement, des projets dans l’avenir“, a précisé le ministre Ahmed Qattan, avant de mettre un accent particulier sur la lutte contre le terrorisme dans les pays du G5 Sahel.

La délégation saoudienne a profité de sa présence au Mali pour visiter le chantier du nouveau siège de l’Ambassade du Royaume d’Arabie Saoudite à l’Aci 2000. Il s’agissait de s’enquérir de l’état d’avancement des travaux.

Avant de quitter Bamako, le ministre Ahmed Abdoul Aziz Qattan et sa suite ont fait un tour à la Résidence de l’Ambassadeur Khaled Mabrouk Fahad Al-Khalid, à Badalabougou.

C’est aux environs de 14 h 35 mn que l’avion de la délégation saoudienne a quitté Bamako pour Ouagadougou, au Burkina Fao. Le Secrétaire général du ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Boubacar Gouro Diall, et l’Ambassadeur Khaled Mabrouk Fahad Al-Khalid, étaient là pour donner au revoir et souhaiter un bon voyage à la délégation.

Notons que le Royaume d’Arabie Saoudite appuie les pays du G5 Sahel dans la lutte contre le terrorisme, à travers des soutiens aux forces de défense et de sécurité. Le Royaume est l’un des premiers pays à contribuer au renforcement de la sécurité et de la stabilité dans les pays du Sahel.

Avant Bamako, le ministre saoudien des Affaires africaines était à Niamey, le dimanche dernier, où il a été reçu en audience par le Président nigérien Mahamadou Issoufou. Au cours de cette rencontre, plusieurs sujets ont été évoqués, notamment dans le cadre du renforcement de la coopération entre le Royaume et le Niger. Là aussi, les questions touchant à la région du Sahel ont été discutées. “La crise libyenne et la lutte contre le terrorisme dans toutes ses formes à travers le monde ont été évoquées”, a précisé le diplomate saoudien devant le Président Mahamadou Issoufou.

Avant Niamey, le ministre d’Etat saoudien s’est rendu d’abord à N’Djamena, au Tchad dans le cadre de cette tournée. Il a été reçu par le Président Idriss Déby pour faire un tour d’horizon de la coopération bilatérale entre le Royaume et le Tchad. La question de la lutte contre le terrorisme a été aussi évoquée.

Cette tournée des pays du G5 Sahel intervient au lendemain de la présence du ministre Ahmed Abdul Aziz Qattan à Juba, à la signature samedi 3 octobre dernier, de l’accord de paix entre le gouvernement soudanais et le front révolutionnaire.

Notons que le ministre saoudien avait déjà visité la Mauritanie en 2018 pour prendre part à la conférence des donateurs du groupe du G5 Sahel, à l’issue de laquelle l’Arabie saoudite s’est engagée à octroyer 100 millions d’euros pour appuyer le développement au sahel.

En tout cas, cette tournée des pays du G5 Sahel aura tenu toutes ces promesses au regard des différentes rencontres entre le ministre Ahmed Abdul Aziz Qattan et les plus hautes personnalités des pays visités.

L’une des ambitions du ministre Ahmed Abdul Aziz Qattan, c’est de coordonner les efforts diplomatiques saoudiens sur le continent. C’est pourquoi, le diplomate saoudien a déjà accueilli un grand nombre de ministres et présidents africains à Riyad et a effectué des séjours très réguliers sur le continent. Il a également contribué à l’accord de paix entre l’Éthiopie et l’Érythrée.

                                                                                  El Hadj A.B. HAIDARA

Commentaires via Facebook :

2 COMMENTAIRES

  1. LES INVESTISSEURS ETRANGERS DANS CE PAYS ONT ILS LES MEMES PROTECTIONS QU ILS NOUS RECLAMES ?

    ALLEZ VOIR LABS COMMENT LES NOTRES SONT TRAITES CHEZ EUX !

    ARRETONS DE COURIR DERRIERE LES INVESTISSEURS SAOUDIENS -ALLONS VERS LES INVESTISSEURS AFRICAINS COMME LES DANGOTE ET AUTRESCAR ILS SONT L AMOUR DES AFRICAINS

    LES MALIENS PRIVILEGIENT TOUJOURS LES INVESTISSEURS ETRANGERS ET JAMAIS LA DIASPORA QUI EST L UNE DES PLUS FORTES SUR LE CONTINENT !!!!!!!!!!!!!

    TOUJOURS LES AUTRES !!!!!!!!!!!!!!!
    TOUJOURS LES AUTRES !!!!!!!!!!!!!!!
    TOUJOURS LES AUTRES !!!!!!!!!!!!!!!
    TOUJOURS LES AUTRES !!!!!!!!!!!!!!!

    QUAND EST CE QUE L ON VA SE LEVER ET S ASSUMER !!!!!!!!!!!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here