Occupation des servitudes des rails : Le ministre des Transports annonce la démolition des constructions illicites

5

Dans l’objectif de relancer les activités de Dakar Bamako-Ferroviaire, le ministre des Transports et des Infrastructures, Makan Fily Dabo, envisage de mettre les constructions illicites au bord de la voie ferroviaire sous l’action des bulldozers et Caterpillar. Et cela, courant la semaine prochaine.

La série de démolitions suit son petit bonhomme de chemin au Mali. Après que la zone aéroportuaire a ouvert le bal le jeudi 14 janvier 2021, les servitudes des rails entreront dans la danse la semaine prochaine. C’est du moins ce qui ressort des déclarations du ministre en charge des Transports et des Infrastructures, Makan Fily Dabo.

Dans un passé lointain, le ministre des Domaines de l’Etat et des Affaires foncières d’alors, Me Mohamed Ali Bathily, accompagné de son homologue des Transports, a visité les servitudes des rails dans les communes I, II et à Kati. Ce jour-là, le constat fut  amer pour le ministre. Il a constaté que la zone, sous le couvert de l’Etat, est illicitement morcelée, construite par des particuliers qui y ont construit des maisons d’habitation et des immeubles. L’occasion a été propice pour le ministre Bathily d’annoncer l’application de la loi qui dit que les servitudes sont réputées incessibles et inaliénables. Cette autorité avait juré de déguerpir les occupants des lieux. Mais rien n’y fit.

Cette  bande qui longe les servitudes des rails en communes I et II de Bamako passant par  Kati est au cœur d’une spéculation foncière depuis des années. Avec des titres fonciers litigieux, la zone, de long en large, est occupée.

Des bâtiments « cinq étoiles » sont construits, d’autres sont en chantiers et la vente des parcelles se poursuit dans la zone malgré l’interdiction formelle de son occupation.

Si le ministre Bathily n’a pas pu atteindre l’objectif de déguerpissement, cette fois-ci, le ministre des Transports et des Infrastructures de la transition, Makan Fily Dabo, est dans la dynamique de mettre les bouchées doubles afin de dégager les occupations illicites. Cette décision est un signe avant-coureur de la refondation de l’Etat du Mali, tant prônée par les autorités de la transition. Comme dans la zone aéroportuaire, des affaires ne tarderont donc pas à être exposées à l’air libre.

Bazoumana KANE

Source : L’Alerte

Commentaires via Facebook :

5 COMMENTAIRES

  1. Bonjour,
    A quand l’affaire de Souleymanebougou ACI que Me Mohamed Ali bathilly n a pas eu la competence de terminer la demolition?
    la cour de l’ORTM et la cour de Kadhafi ont ete occupée par des faux documents

  2. Les autorités vont-elles réussir la où les régimes laxistes du feu ATT et de IBK ont failli en terme de mise en ordre public!? En tout cas avec l’opération de démolition au niveau des zones aéroportuaires c’est le monde entier qui témoigne que ministre Makan Fily Dabo n’est pas en train de rire avec les anarchistes publics qui s’obstinent depuis des années a usurper illégalement des espaces de domaines public etc..
    Il faut vraiment complétement libérer tous ces espaces avant la fin de la transition! La nature ayant l’horreur du vide, après l’éviction de ces criminels fonciers, il faut vite occuper ces espaces avec les symboles de l’état etc… quadrillage, plaques d’interdiction etc.. sinon ils vont revenir réoccuper ces espaces comme de mauvaises herbes…je vous jure!

    Quant a l’occupation de servitudes des rails ce sont des opérateurs milliardaires en complicite avec les mairies et les maires corrompus qui se sont emparés de cette zone le long de la route de Koulikoro. Il faut démolir absolument tout ce qui est illégale sur les rails …. ce ne sera négociable! Bamako devient de plus en plus une métropole croissante …elle a absolument besoin d’assez d’oxygène… de ce fait, de ces espaces publics! Les routes comme celles de Sirakoro -Tabakoro, Tour de l’Afrique-Niamana, Banconi-Dialakorodji, Tour de l’Afrique- kalaban 30m -bacodjicoroni doivent absolument être libérées de occupants qui écument leur bordure avec des points de ventes illégaux cédés par de mairies et leurs maires corrompus! Il faut les dégager afin d’élargir les voies de la route et ainsi que y construire des pistes cyclables, des trottoirs piétons, des fossés etc…

    • Merci le MINISTRE Makan Fily Dabo ….. n’écoutez personne faite le bon boulot pour votre pays on n’en a marre de la saleté chronique et et l’incivisme urbain!!! Depuis votre arrivée on a vu des changement concrets, notamment vous avez mis la pression sur Razel pour finir le chantier de la route 3e pont yrimadio, Tour de l’Afrique yirimadio échangeur … vous avez aussi réactivé la construction de la route Sirakoro -Tabacoro etc…

  3. NOUS DEMANDONS AU MINISTRE D’ACCELERER LA PROCEDURE CAR BEAUCOUPS DE MINISTRE COMME BATHILY AVAIT ANNONCER LA DEMOLITIO MAIS SANS SUCCES NOUS NE SAVIONS S’IL A ETE CORROMPU OU PAS. IL S’AGIT D’UNE QUESTION D’INTERET BUPLIC ET LA TRANSITION EST LA PERIODE IDEALE POUR RELANCER UNE TELLE PROCEDURE. IL FAUT QUE LA TRANSITION DEBLAIT LE CHEMIN PAR CE QUE LE PRESIDENT ELU NE VEUT FAIRE DU MAL A PERSONNE DANS L’ESPOIR D’OBTENIR SON DEUXIEME MANDAT CE QUI FAIT QU’ILS NE PEUVENT MEME PAS CHANSSER LES GENS SUR LA VOIE PUBLIQUE EN PLEIN CENTRE VILLE. LA JEUNESSE MALIENNE SOUTIENS LE MINISTRE. IL FAUT FAIRE TACHE D’HUILE.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here