Le PDI-BS dans le Moyen Bani : Soumaila Samaké fait le tour des chantiers

0

Du 18 au 21 juin 2019, le Coordinateur national du Programme de développement de l’irrigation dans le Bassin du Bani et à Sélingué, Soumaila Samaké et ses collaborateur ont fait le tour des chantiers dans la zone du Moyen Bani. L’objectif de cette visite était de faire le constat sur le terrain et de formuler des recommandations nécessaires pour terminer les travaux dans le délai

Je ne serai satisfait qu’après la réception provisoire des chantiers, a dit le Coordinateur national du Programme de développement de l’irrigation dans le Bassin du Bani et à Sélingué.  Tous les chantiers sontimportants pour Soumaila Samaké, mais celui qui lui coupe le sommeil aujourd’hui,c’est la pose de Pont seuil de Djenné et connexes. Raison pour laquelle l’équipe s’est rendue sur le terrain en vue de s’assurer sur le redémarrage des travaux du seuil. La mission a visité les équipements agricoles du centre de « Sarantomo » composés de tracteurs, de motoculteurs, de batteuses de mini rizeries…. En cette période de pluie,le coordinateur national du Programme de Développement de l’Irrigation dans le Bassin du Bani et à Sélingué a instruit de protéger ces équipements de qualité contre les intempéries afin de les remettre en bon état aux utilisateurs.

La mission a rencontré et encouragé les forces de sécurité sur les chantiers de Djenné. Dans les jours à venir plutôt que prévu, le PDI-BS entend organiser un atelier avec tous les acteurs à savoir les producteurs et autorités de Djenne, l’Office du Moyen Bani sur l’étude du centre communautaire de « Sarantomo ». Cet atelier décidera des conditions d’utilisation des équipements ainsi que le fonctionnement du centre communautaire.

Pour la consolidation des acquis des travaux du Moyen Bani, les ouvrages réalisés sont de bonne qualité. Malgré cette appréciation deSoumaila Samaké, demande au contrôle de bien suivre les travaux depuis le début jusqu’à la fin. Le lot 1 est suffisamment avancé, le lot2 n’est pas au souhait du coordinateur et le lot3 avance normalement. Par rapport à la saison hivernale, le coordinateur national du Programme de développement de l’irrigation dans le Bassin du Bani et à Sélingué est conscient des conséquences de l’arrêt des cultures pendant deux ans. Cette année, il a beaucoup insisté au près de entreprises, du contrôle et du maitre d’ouvrage de tout faire pour que les paysans puissent cultiver.

Selon le chef de mission contrôle, Issa Guindo, le lot1 concerne les travaux de Tounkan ; le  lot2 les travaux de San Ouest et le lot3 ceux de San Est. Le premier consiste à la consolidation des acquis du Moyen Bani en accroissant les capacités hydraulique des ouvrages et des canaux. Il précise que les cultures étaient arrêtées dans cette zone pendant deux ans. Le chef de mission contrôle promet de prendre toutes les dispositions pour que les paysans exploitent leurs champs pour la campagne agricole 2019-2020.

Dans la zone de San Ouest, Guindo précise que la culture est compromise à cause du retard de l’entreprise RC construction non justifié techniquement et financièrement. Par contre à San Est l’entreprise est en avance par rapport au délai.

Oumar KORKOSSE PDI-BS

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here