Promotion des bioénergies-biocarburants au Mali : L’Anadeb apporte son expertise à la Société “Badenya Group International”

0

Dans le cadre de la réalisation d’un projet de mise en œuvre  d’une Centrale à déchets à Manabougou et son raccordement au réseau interconnecté du Mali, l’Agence nationale de développement des biocarburants (Anadeb) a signé, le 13 décembre dernier, une convention de partenariat avec la Société “Badenya Group International”. Pour ce faire, l’Anadeb compte apporter son expertise à la société dans différents domaines. 

L’Agence nationale de développement des biocarburants (Anadeb) et la Société “Badenya Group International” viennent de signer une convention de partenariat dans le cadre de la promotion des bioénergies au Mali. Ce protocole est la suite logique de la signature d’un accord entre le ministère des Mines, de l’Energie et de l’Eau et la Société “Badenya Group International”, le 29 octobre 2021. Il s’agit de déterminer respectivement les responsabilités de chacune des parties dans le cadre de la réalisation d’un projet de mise en place d’une Centrale à déchets à Manabougou et son raccordement au réseau interconnecté du Mali.

Voilà, pourquoi, le directeur général de l’Anadeb, Abdoulaye Kaya, était visiblement très heureux de cette signature de convention de partenariat avec “Badenya Group International”. Puisque l’Anadeb, précisera-t-il, est la structure nationale dédiée à la promotion des bioénergies au Mali. Et le projet porté par la Société “Badenya Group International”, dira-t-il, “est un projet de valorisation énergétique des déchets du district de Bamako et environs. C’est donc dire que c’est de l’énergie qui va être produit à partir de la biomasse”. “Ce projet, nous parait important à accompagner à plus d’un titre. Tout d’abord, il rentre dans le cadre des réalisations d’une des missions principales du département à savoir contribuer à la satisfaction énergétique de la population.

En plus de la fourniture d’électricité, c’est un projet qui va contribuer à l’assainissement de la ville de Bamako, à la lutte contre le chômage par la création d’emplois verts, à l’amélioration de la santé de la population”. Parole du directeur général de l’Anadeb, Abdoulaye Kaya !

Avec cette convention, l’Anadeb s’engage à apporter un appui institutionnel et son expertise à Badenya Group International. Pour ce faire, elle œuvrera à faciliter l’accès de la Société “Badenya Group International” aux informations pour la prospérité des activités du projet, faciliter les démarches administratives en vue de son installation, fournir les documents législatifs et règlementaires relatifs aux questions de bioénergies-biocarburants au Mali. Ce n’est pas tout. L’Anadeb compte assurer aussi le rôle d’interface entre la Société “Badenya Group International” et toute autre société ou acteur opérant dans le domaine des bioénergies au Mali, accompagner la société dans la réalisation de son projet de valorisation des déchets à travers des missions de suivi et d’appui-conseils et surtout assurer le contrôle de la qualité des produits bioénergies de Badenya Group International.    “Je rassure Badenya Group International que l’Anadeb jouera sa partition pour la mise en œuvre de la présente convention afin que le projet puisse voir le jour. C’est aussi le lieu pour moi d’exhorter Badenya Group International à respecter ses engagements convenus dans cette convention dont le premier est de respecter les textes qui régissent le sous-secteur des bioénergies-biocarburants au Mali. Je termine mes propos en rappelant à Badenya Group International que la présente convention n’est nullement un feu vert pour le projet, mais un parchemin pour la mise en œuvre du protocole d’accord signé avec le Ministère. Mes derniers mots de remerciements vont à l’endroit de Lamine Seydou Traoré, ministre des Mines, de l’Energie et de l’Eau et de tout son Cabinet qui ont toujours soutenu  les initiatives du secteur privé pour améliorer la qualité de la fourniture des services énergétiques au Mali”, a conclu Abdoulaye Kaya.             El Hadj A.B. HAIDARA

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here