Promotion des Énergies Renouvelables : la Société civile malienne s’unit pour mieux se faire entendre

0

La salle de conférence de l’ex CRES (Centre Régional de l’Énergie Renouvelable), sur la colline de Badalabougou, a abrité du 2 et 3 juin, le Forum national sur les Énergies renouvelables. Un événement de plaidoyer qui a regroupé des organisations de la société civile sous le parrainage de l’Agence des Énergies renouvelables du Mali (AER).

 Impliquer la société civile dans les instances de prise de décision concernant les Énergies renouvelables (ER) ; accélérer la révision des textes sur les ER ; opérationnaliser les fonds pour la promotion des ER ; renforcer le partenariat public / privé en matière des ER… Au terme de deux jours de travaux, une dizaine de recommandations ont été formulées par les participants.

« Vos recommandations seront prises en compte dans les projets et programmes étatiques à venir », a indiqué Dr Souleymane Berthé, Directeur général de l’AER, et représentant le ministère des Mines, de l’Energie et de l’Eau. A l’ouverture du forum, le Directeur général de l’AER avait souligné l’importance des Énergies Renouvelables notamment pour les populations rurales. « La transformation des produits agricoles en milieu rural, la réduction des pertes après récolte et la création de la valeur ajoutée sont possibles avec les énergies renouvelables disponibles dans les bassins de production », a assuré Dr Souleymane Berthé.

 Le Forum national des organisations de la société civile sur les Énergies renouvelables a été initié par le Centre d’Etude et d’Expérimentation Économique et Sociales pour l’Afrique de l’Ouest-Association Internationale (CESAO-AI). « L’objectif global du forum est d’informer et sensibiliser les acteurs de la société civile malienne sur les initiatives africaines en matière d’énergies renouvelables (AREI) », a affirmé Dramane Coulibaly, coordonnateur régional CESAO-AI.

Le Forum a lieu dans le cadre du projet dénommé « Participation de la Société Civile des Pays Francophones d’Afrique de l’Ouest au pilotage des Initiatives Africaines sur les Energies Renouvelables- PaSCOP/ARI ». Il était organisé en partenariat avec la Plate-forme Nationale des Acteurs de la Société Civile sur le Climat, l’Environnement et le Développement Durable du Mali (PNASC-CED Mali).

Ensemble pour un Mali vert…

« Le potentiel des énergies renouvelables en Afrique est énorme, mais peu exploité à cause des défis », a révélé Hamed Sékou Diallo, président de la PNASC-CED Mali. Aux dires de Diallo, le potentiel des pays africains leur donne la possibilité de passer aux systèmes énergétiques intelligents, décentralisés et moins polluants. Le but du forum, a-t-il indiqué, est d’apporter la contribution de la société civile à la réflexion et à l’action. « Nous sommes persuadés que rien n’est insurmontable si tout le monde y met un peu du sien », a lancé le président de la PNASC-CED Mali.

Mamadou TOGOLA/maliweb.net

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here