Grippe aviaire : Des foyers découverts au Mali

0

Le ministère de l’agriculture de l’élevage et de la pêche du Mali a annoncé, le lundi 26 avril 2021, que des cas de grippe aviaire ont été enregistrés dans les exploitations avicoles de Kati, Sikasso et de Bamako. L’existence de la maladie a été confirmée suite à des fortes mortalités de volailles dans ces localités, selon les autoritaires du pays. Dès les premiers constats, les mesures conservatoires suivantes ont été prises : la mise en quarantaine des élevages concernés ; la désinfection des locaux et des matériels d’élevage, le vide sanitaire d’au moins 2 mois avant l’introduction des nouveaux sujets, la destruction des cadavres, par incinération et enfouissement, le suivi sanitaire régulier des exploitations par les services vétérinaires.  En plus de ces mesures, les autorités indiquent qu’un plan d’urgence a été élaboré et est en train d’être mis en œuvre. « Deux équipes ont été déployées auprès des services vétérinaires de Koulikoro, Sikasso et le district de Bamako afin d’appuyer ces structures dans la riposte à travers l’application correcte du plan d’urgence. Les autorités invitent les professionnels de la filière de signaler toute mortalité aux services vétérinaires et demandent aux autorités à ne pas manipuler et manger les oiseaux malades, de même que les cadavres des volailles.

Suite à l’apparition d’un cas de grippe aviaire dans la région de Thiès, Sénégal, le gouvernement malien avait décidé, le jeudi 14 janvier , de suspendre temporairement la délivrance des autorisations d’importation de volailles et de produits avicoles en provenance du Sénégal. Au-delà de la fermeture de ses frontières aux importations de volailles et de produits avicoles en provenance du Sénégal, d’autres mesures ont été prises par les autorités maliennes afin de faire face à cette maladie : la redynamisation des comités régionaux et locaux de veille et de riposte contre la grippe aviaire, le renforcement des contrôles au niveau des postes vétérinaires frontaliers, des foires et des marchés à volailles et au niveau des exploitations avicoles.

M.K.D

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here