Visite du ministre Mahmoud Ould Mohamed à la SONATAM : Le chantier de la nouvelle usine de tabacs comme point de chute

0

Le jeudi 24 juin  dans l’après-midi,  le nouveau ministre de l’Industrie et du Commerce M. Mahmoud Ould Mohamed accompagné de sa délégation a  visité la nouvelle usine de la Société Nationale des Tabacs et Allumettes du Mali (SONATAM), construite dans la cour de ladite société. Cette visite a été conduite par le DG de la SONATAM Issouf Traoré, en présence de Abdoulaye Yaya Seck, PCA de la SONATAM.

La  Société Nationale des Tabacs et Allumettes du Mali (SONATAM) a pour objet, la production, l’importation, la commercialisation et la distribution de cigarettes

A noter que la construction de cette nouvelle usine est une clause de l’accord  pour la fabrication et la distribution de la marque ‘’Dunhill International’’ au Mali, signé entre la SONATAM et British American Tobacco. Sa première pierre a été posée le 27 février 2018.

Dans son propos explicatif à l’hôte du jour, le DG de la SONATAM, dira que la fabrication locale de la marque ‘’Dunhill International’’ contribuera à pérenniser l’activité de sa structure, et augmentera les recettes fiscales de l’Etat et  le tissu industriel local. Toute chose, à l’en croire, positionnera la SONATAM comme le fleuron de l’industrie malienne en tant que plateforme de fabrication et d’exportation des produits du tabac pour l’ensemble de la sous-région. Toujours selon M. Traoré, ce joyau architectural va permettre la création de nombreux emplois et l’amélioration de l’équilibre de la balance commerciale.

En guise de rappel, il a tenu à porter à la connaissance du ministre Ould Mohamed que de 2001 à 2014, sa structure a versé  260 milliards de FCFA dont 257 milliards d’impôts et taxes et 3 milliards de charge sociale au trésor public. Avant d’ajouter qu’elle joue sa partition dans l’économie malienne comme partenaire industriel responsable de l’Etat dans le cadre de son contrat de performance qui a été renouvelé le 5 mai 2015.

Quant au PCA de  la SONATAM, il affirmera que  la visite du jour s’inscrit dans le cadre du constat de l’Etat sur l’avancement des travaux de construction  de la nouvelle usine. A cet effet, l’occasion fut opportune pour lui d’affirmer que les efforts de la SONATAM ont été sans ambiguïté. Des efforts soutenus et agrées par l’impulsion de l’Etat malien, son actionnaire principal. Tout cela, dans le cadre d’un plan de redynamisation et de réorganisation du secteur du tabac et dont l’aboutissement à terme va  doter le Mali de l’outil industriel le plus moderne et le plus performant de la sous-région. Il précisera que cette nouvelle infrastructure pèse environ 10 milliards  de FCFA.

De son côté, le Ministre  de l’Industrie et du Commerce, a donné l’assurance sur le fait que son département ne ménagera aucun effort pour l’accompagnement de la SONATAM dans ses missions. « Nous venons de prendre fonction, cette visite est ma première sortie depuis mon arrivée  à la tête du département de l’Industrie et du Commerce,  je prendrai en compte vos doléances, et mon département fera de son mieux pour les satisfaire » a-t-il donné comme assurance aux responsables de la SONATAM.

Par Fatoumata Coulibaly   

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here