Réussir le pari de l’inclusion financière au Mali : Le MEREF-SFD, une passerelle pour la mise en œuvre du Programme de microfinance rurale réalisé entre 2010-2018

0

Il est l’expression d’une volonté développée par le Gouvernement du Mali, les partenaires techniques et financiers, notamment le Fonds international de développement agricole et le Gouvernement du Canada, dans le cadre de la mise en œuvre du Programme de microfinance rurale réalisé entre 2010-2018

Le ministre du Développement industriel et de la Promotion des Investissements, Moulaye Ahmed  Boubacar, représentant le Premier ministre pour l’occasion, en compagnie de son collègue  de l’Artisanat et du Tourisme Mme Nina WalletIntalou, a procédé le vendredi 05 avril dernier, à l’Hôtel Radisson Blu de Bamako, au lancement du Mécanisme de refinancement des systèmes financiers décentralisés (MEREF-SFD). C’était en présence des partenaires techniques financiers dudit projet.

 Qu’est-ce que le MEREF-SFD ?

Le Mécanisme de refinancement des systèmes financiers décentralisés a été institué le 16 juillet 2018. Il est l’expression d’une volonté développée par le Gouvernement du Mali, les partenaires techniques et financiers, notamment le Fonds international de développement agricole (FIDA) et le Gouvernement du Canada, dans le cadre de la mise en œuvre du Programme de microfinance rurale (PMR) réalisé entre 2010-2018. Conformément à l’objectif global recherché dans le cadre de la mise en œuvre de la politique nationale de développement de la microfinance, dans son axe 2 à savoir « protéger les clients et favoriser un accès large et diversifié aux services financiers », l’objectif spécifique que vise le MEREF-SFD est de « développer et mettre à la disposition des SFD un mécanisme de financements innovants, fiables, assorti de moyens pour couvrir une demande plus importante des populations », à travers la mise en place de lignes de crédits pour les couches vulnérables essentiellement composées des femmes, des jeunes et des agriculteurs.

 ‘’Réussir le pari de l’inclusion financière au Mali’’

Grâce aux multiples appuis apportés par le Gouvernement et les partenaires du secteur de la microfinance, l’offre de services financiers s’est diversifiée et le secteur se porte de mieux en mieux. Selon le ministre Moulaye Ahmed Boubacar,  en dépit de ces bons résultats, il faut reconnaitre que le pari de l’inclusion financière n’est pas totalement gagné car le secteur de la microfinance est confronté actuellement à des difficultés et défis, dont  la faible capacité à fournir des services adaptés à la clientèle, le coût élevé du crédit, la diminution des ressources financières. « C’est pourquoi, la promotion du secteur de la microfinance a été priorisée dans le Cadre stratégique pour la relance économique et le développement durable (CREDD) 2019-2023 au niveau de l’axe stratégique 3 : « Croissance inclusive et transformation structurelle » dont les consultations nationales sur le document ont eu lieu, les 11, 12 et 13 mars 2019 à Bamako » a indiqué le ministre. Avant de faire savoir que le MEREF-SFD, avec une dotation initiale de plus de 4 milliards de F CFA qui sera portée à 8 milliards d’ici la fin de l’année contribuera, entre autres, à renforcer les besoins de financement des SFD ruraux ; les emplois longs…. pour accompagner les SFD en vue de leur diversification sur le crédit équipement agricole. Le financement à moyen terme et le ciblage des jeunes et des femmes, les emplois à court terme pour le financement des crédits liés aux cycles agricoles ainsi que les mécanismes de gestion du risque de crédit (fonds de garantie, assurance agricole) et la trésorerie des SFD font également partie des objectifs assignés au MEREF-SFD. Le ministre soulignera ensuite qu’il contribue également à l’atteinte des objectifs du projet de promotion des filières agricoles dénommé « Projet INCLUSIFS » qui vise à bancariser 440 000 petits producteurs et 360 organisations professionnelles agricoles d’ici 2024.

Zones d’intervention

Le MEREF-SFD intervient dans toutes les régions du Mali et toutes ses actions sont orientées prioritairement en direction du milieu rural.

AMTouré

2ème édition de l’Exposition BICIM amie des Arts : C’est parti pour deux mois d’activités artistiques

Après le succès enregistré par la première édition, les responsables de la Banque Internationale pour le Commerce et l’Industrie du Mali (BICIM), ont procédé, le jeudi 4 avril dernier, au siège de l’Institution financière, au lancement officiel de la 2ème édition de l’exposition BICIM Amie des Arts, sous le signe ‘’ les Tisseurs de liens’’. Cette 2ème édition est placée sous le parrainage de l’Ambassadeur de la France au Mali, Joël MEYER.

Ce lancement a été couplé à la célébration du 20è anniversaire de la BICIM au Mali. Elle a réuni autour de l’Administrateur Directeur général de la BICIM, Samir MEZINE, le PCA, Dr Abdoulaye Amadou Sy et plusieurs clients et invités de marque.

Les activités de cette 2ème édition vont se poursuivre jusqu’au 04 juin prochain.

Selon Samir MEZINE, DG de la Banque, cette deuxième édition « BICIM Amie des Arts », s’inscrit dans une dynamique de liens qui unissent la banque et ses clients depuis sa création en 1999. « Dix artistes pour certains réputés au niveau international et pour d’autres en devenir, nous feront découvrir leur création durant deux mois au cœur de la BICIM et chez nos partenaires amoureux des arts », a déclaré Samir MEZINE.

A sa suite, l’Ambassadeur de la France au Mali, se dit très honoré d’associé à cette activité. Selon lui, cette activité pas seulement pour montrer le génie des plasticiens maliens mais aussi de susciter le regard amoureux des spectateurs de Bamako, amateurs et collectionneurs de demain.

Quant à Mme Astrid SokonaLepopultier, Commissaire de l’exposition, elle a expliqué que la deuxième édition de la BICIM Amie des Arts a été conçue dans sa structure comme une toile qui se tisserait à travers la Bamako. Avant d’indiquer les lieux retenus pour cette exposition à savoir : Azalaï Hôtel Bamako, la Galerie Médina ; la Bamako Art Gallery, Hôtel de l’Amitié ; Sheraton entre autres.

La cérémonie a pris fin par la remise des cadeaux au cinq clients de la Banque.

AMT

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here